Moyen Orient et Monde

Takieddine inculpé à Paris dans l’affaire Karachi

OLJ
15/09/2011
L’homme d’affaires franco-
libanais Ziad Takieddine a été inculpé hier à Paris dans le volet financier de l’affaire Karachi, une enquête mêlant un attentat au Pakistan à des soupçons de corruption en France. Entendu pendant près de six heures par le juge, M. Takieddine a été condamné pour « complicité et recel d’abus de biens sociaux », dans le cadre de deux contrats d’armement avec le Pakistan et l’Arabie saoudite, a-t-on appris de source judiciaire. Il a été placé sous contrôle judiciaire avec notamment l’interdiction de quitter le territoire et de rencontrer les protagonistes du dossier, a déclaré l’un de ses avocats, Me Ludovic Landivaux.
La justice française s’intéresse à un circuit de corruption présumé ayant accompagné la vente de sous-marins au Pakistan et de frégates à l’Arabie saoudite en 1994. À des commissions versées à des décideurs, légales à cette époque, se seraient ajoutées des « rétrocommissions » par lesquelles une partie des sommes revenait illégalement en France au profit de responsables politiques français. Mais l’affaire Karachi ne se limite pas à un soupçon de corruption. Sur l’insistance des familles de victimes, la justice cherche aussi à établir s’il y a un lien entre ce circuit de corruption et un attentat à Karachi en 2002 qui a coûté la vie à 15 personnes dont 11 Français, travaillant à la fabrication des sous-marins.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Influence interne du Hezbollah : deux facteurs suscitent des inquiétudes

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué