Liban

Roux sur le point de désigner les avocats de la défense, selon al-Markaziya

OLJ
22/08/2011
Des sources « informées » citées par l’agence al-Markaziya ont indiqué que le directeur du bureau de la défense au sein du Tribunal spécial pour le Liban, François Roux, est sur le point de désigner quatre avocats avec leurs équipes de travail qui seront chargés de défendre les quatre accusés pointés du doigt par le procureur général du tribunal international, Daniel Bellemare, dans l’affaire de l’assassinat de Rafic Hariri.
Les équipes de défense devront plancher sur les chefs d’accusation et commencer à entreprendre leur propre enquête qui pourrait se prolonger le temps qu’il faudra, précisent les sources susmentionnées. Afin de constituer leur propre dossier, les avocats de la défense pourront également, à l’instar du procureur Bellemare, demander aux États tiers leur coopération dans le cadre du dossier. À défaut, les États récalcitrants pourront être pointés du doigt et accusés d’avoir refusé de coopérer avec le TSL, relèvent les sources précitées.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

BOU AOUN Charles

les 4 accusés ont déjà un gouvernement qui les défend!!

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants