Rechercher
Rechercher

Culture - Littérature

Coup d'envoi jeudi en France des grands prix littéraires d'automne

La saison des grands prix littéraires d'automne, fébrilement attendue par auteurs et éditeurs, commence le 28 octobre avec le Grand prix du roman de l'Académie française, en attendant le Goncourt le 8 novembre.

Avec son ouvrage "La carte et le territoire", Michel Houellebecq fait figure de favori pour le Goncourt.

Lauréats potentiels, Michel Houellebecq, Claude Arnaud, Maylis de Kerangal, Antoine Volodine ou Olivia Rosenthal apparaissent dans plusieurs listes.
Trois romans restent en lice pour être couronnés sous la Coupole : "La Montagne de minuit" de Jean-Marie Blas de Roblès (Zulma), "Nagasaki" d'Éric Faye (Stock) et "Naissance d'un pont" de Maylis de Kerangal (Verticales).
Le jury du Femina vient de publier sa dernière sélection (romans français, étrangers et essais). Ces récompenses seront décernées le 2 novembre au Crillon.
Parmi les auteurs français retenus par les dames du Femina, la liste s'est resserrée sur des titres publiés chez Gallimard et ses filiales : Patrick Lapeyre pour "La vie est brève et le désir sans fin" (P.O.L), Olivia Rosenthal pour "Que font les rennes après Noël" (Verticales), Violaine Schwartz pour "La tête en arrière" (P.O.L).
Claude Arnaud pour "Qu'as-tu fait de tes frères?" (Grasset) et Antoine Volodine pour "Écrivains" (Seuil) restent aussi en course.
Volodine et Olivia Rosenthal figurent également dans la sélection du Prix Médicis, qui sera proclamé le 3 novembre, au côté notamment de Philippe Forest pour "Le siècle des nuages" (Gallimard), Jean Guerreschi pour "Bélard et Loïse" (Gallimard) et Maylis de Kerangal.
Geneviève Brisac, avec "Une année avec mon père" (L'Olivier) et Claudie Hunzinger, avec "Elles vivaient d'espoir" (Grasset), sont aussi dans les starting-blocks.
Côté étranger, la Finlandaise Sofi Oksanen, déjà lauréate du Prix Fnac, est en lice, avec "Purge" (Stock), dans les listes Médicis et Femina. Elle se trouve, dans cette dernière sélection, au côté d'une autre romancière venue du froid, l'Islandaise Audur Ava Olafsdottir, avec "Rosa candida" (Zulma).
Le Portugais Gonçalo Tavares figure dans les sélections "étrangers" du Femina et du Médicis avec "Apprendre à prier à l’ère de la technique" (Viviane Hamy).
Le suspense reste entier pour le Goncourt, attribué le 8 novembre chez Drouant.
Mais Michel Houellebecq et son roman "La carte et le territoire" (Flammarion), dans le trio des meilleures ventes depuis le 3 septembre, fait figure de grand favori parmi les huit auteurs sélectionnés jusqu'ici.
"Il ne fait guère de doute que Houellebecq décrochera cette année le Goncourt. Sauf imprévu, dérapage ou révélation", assurait en septembre Pierre Assouline.
En 2005, quand l'auteur de "La Possibilité d'une île" (Fayard) était passé à côté du Goncourt - il avait reçu l'Interallié -, François Nourissier avait relevé : "qu'il finisse par obtenir le Goncourt ne me paraît (...) pas même une probabilité !"
Le jury du Goncourt publiera sa dernière sélection le 4 novembre. Les paris seront alors plus aisés à prendre. Sans oublier que Virginie Despentes, avec "Apocalypse bébé" (Grasset) s'accroche, au côté d'Olivier Adam avec "Le coeur régulier" (L'Olivier) ou de Maylis de Kerangal.
Le Renaudot sera également attribué le 8 novembre et Houellebecq est l'un des neuf prétendants actuels. À ses côtés, notamment Claude Arnaud, Robert Solé pour "Une soirée au Caire" (Seuil) ou Antoine Bello pour "Enquête sur la disparition d'Émilie Brunet" (Gallimard). Dernière sélection le 2 novembre.
Claude Arnaud et Robert Solé restent aussi dans la course du prix Interallié, décerné le 16 novembre.
Quant au Prix Décembre, sorte d'"anti-Goncourt", il sera proclamé le 9 novembre.

Lauréats potentiels, Michel Houellebecq, Claude Arnaud, Maylis de Kerangal, Antoine Volodine ou Olivia Rosenthal apparaissent dans plusieurs listes.Trois romans restent en lice pour être couronnés sous la Coupole : "La Montagne de minuit" de Jean-Marie Blas de Roblès (Zulma), "Nagasaki" d'Éric Faye (Stock) et "Naissance d'un pont" de Maylis de Kerangal...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut