Rechercher
Rechercher

Politique - Sécurité

Le Koweït appelle ses ressortissants à quitter le Liban, le Canada se prépare à une évacuation potentielle

Ces décisions interviennent après que l'armée israélienne a approuvé des plans opérationnels en vue d'une attaque de grande envergure au Liban.

Le Koweït appelle ses ressortissants à quitter le Liban, le Canada se prépare à une évacuation potentielle

Des hommes passent devant les décombres d'un bâtiment détruit par un bombardement israélien dans le village de Yaroun, au sud du Liban, près de la frontière avec Israël, le 21 juin 2024. Photo AFP

Le Koweït a exhorté ses ressortissants à quitter le Liban « dès que possible », tandis que le Canada se préparait à l'évacuation potentielle de 45.000 de ses citoyens, dans un contexte de craintes croissantes d'un conflit plus large entre le Hezbollah et Israël.

Vendredi, le ministère koweïtien des Affaires étrangères a demandé à ses ressortissants de quitter le Liban « dès que possible » et conseillé aux Koweïtiens de ne pas se rendre dans ce pays « à l'heure actuelle, compte tenu de la situation sécuritaire dans la région ».

Réagissant à cette annonce, la compagnie aérienne koweïtienne Kuweit Airways a affirmé sur X qu' « au vu de la situation actuelle que traverse la région, et en coordination avec le ministère des Affaires étrangères, elle a eu recours à des avions plus grands à destination de Beyrouth pour augmenter la capacité d'accueil des passagers souhaitant retourner au Koweït ». Elle a également affirmé « coordonner de manière continue avec les parties concernées au ministère des Affaires étrangères pour offrir les services requis ».

De son côté, la ministre canadienne des Affaires étrangères, Mélanie Joly, a informé son homologue israélien, Yisrael Katz, que le Canada se préparait à l'évacuation potentielle de 45.000 de ses citoyens du Liban, selon des médias israéliens. Mme Joly a déclaré que le Canada avait déjà déployé des forces militaires dans la région pour faciliter le processus d'évacuation si un conflit plus large éclate entre le Hezbollah et Israël. 

Dans un communiqué fourni à notre publication, l'ambassade du Canada au Liban a affirmé que « les mesures de planification prises à l'égard des citoyens canadiens au Liban n'ont pas récemment changé ». « Ces mêmes mesures sont en place depuis le début des tensions à la frontière du Liban-Sud. Les conseils aux voyageurs pour le Liban ont été relevés à la fin du mois d'octobre et demeurent au niveau 4 (Éviter tout voyage) », a ajouté l'ambassade, qui estime qu'entre 45 000 et 50 000 Canadiens se trouvent actuellement Liban.

Ces derniers avis font suite à des rapports de médias israéliens, dont le portail d'information Walla, selon lesquels le Hezbollah pourrait préparer une « attaque surprise préventive » contre Israël.

Lire aussi

Discours de Nasrallah : déclarer la guerre afin de... l’éviter

Pour sa part, le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a lancé une mise en garde à Chypre, pour la première fois mercredi, affirmant que son groupe disposait d'informations selon lesquelles des soldats israéliens menaient des manœuvres dans les zones montagneuses de l'île, semblables à celles au Liban-Sud. « Nous mettons Nicosie en garde : Ouvrir les aéroports et les bases chypriotes à l'ennemi israélien pour viser le Liban signifierait que le gouvernement chypriote participe à la guerre », a-t-il souligné. En réponse, le ministre israélien des Affaires étrangères a déclaré vendredi qu'Israël prendrait bientôt les « décisions nécessaires » pour mettre fin aux attaques du parti chiite pro-iranien.

L'aggravation des tensions fait suite à l'approbation par l'armée israélienne, en début de semaine, de plans opérationnels en vue d'une attaque de grande envergure au Liban. Le Hezbollah, pour sa part, a lié la fin de ses attaques contre Israël à la fin de la guerre israélienne à Gaza.

Le Koweït a exhorté ses ressortissants à quitter le Liban « dès que possible », tandis que le Canada se préparait à l'évacuation potentielle de 45.000 de ses citoyens, dans un contexte de craintes croissantes d'un conflit plus large entre le Hezbollah et Israël.Vendredi, le ministère koweïtien des Affaires étrangères a demandé à ses ressortissants de quitter le Liban « dès que...
commentaires (2)

Ils seront remplacés par des "touristes" Iraniens ...

Zeidan

23 h 33, le 22 juin 2024

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Ils seront remplacés par des "touristes" Iraniens ...

    Zeidan

    23 h 33, le 22 juin 2024

  • - UNE ODEUR DE BRULE, - DE NOTRE SOL S,ELEVE. - UNE TETE BRULEE, - MELANGE GUERRE ET TREVE. - MAIS UNE TELLE GAFFE, - C,EST L,ETINCELLE AUX POUDRES, - QUI TAILLE L,EPITAPHE, - MEME AVANT D,EN DECOUDRE. - LE MAL A COMMENCE. - RAPPEL DE CITOYENS. - L,ANGOISSE EST PRONONCEE, - IL NE RESTE PLUS RIEN, - QU,A PAYER L,INEPTIE. - HELAS, PAR LE PAYS.

    LA LIBRE EXPRESSION NE COMMENTE PAS.ELLE CONSEILLE

    20 h 28, le 22 juin 2024

Retour en haut