Rechercher
Rechercher

Économie - Restauration

Le Château Qanafar ouvre ses portes à L’Humeur du Chef

La collaboration entre le restaurant et le vignoble a commencé en 2010.

Le Château Qanafar ouvre ses portes à L’Humeur du Chef

Le restaurant offre une table d’hôtes composée de dix places assises, ainsi que douze places au bar, dans un espace total de 120 m², cuisine incluse. Photo DR

Le mariage est consommé entre le restaurant L’Humeur du Chef et le vignoble Château Qanafar. Dans leur boutique du quartier beyrouthin de Sioufi, agrandie pour accueillir une table d'hôtes où les mets sont accordés aux vins, il est possible depuis le 24 février dernier de s’y installer en soirée et d’y déguster un menu fixe, pour les grands appétits, ou de grignoter quelques bouchées au bar.

« L’idée était de marier les saveurs et le vin », explique Jad Hage, chef et fondateur du restaurant L’Humeur du Chef, ouvert de 2009 à 2018 à Mar Mikhaël. « Le concept du restaurant est de concocter le menu en fonction des ingrédients et non pas le contraire. C’est aussi la façon de faire du Château Qanafar, où nous travaillons uniquement avec nos raisins, en faisant le meilleur vin possible », explique Eddy Naïm, vigneron de la marque familiale. Une collaboration entre les deux entreprises qui a commencé en 2010, lors du lancement officiel de ce vin à la carte de L’Humeur du Chef, puis « nous sommes devenus amis, et c’est tout naturellement que nous retravaillons ensemble aujourd’hui », explique Jad Hage.

Lire aussi

Les Libanaises Yasmine et Julie Audi embarquent les glaces et les Angel Cakes d’OSLO à Milan

Deux choix s’offrent désormais aux clients : un menu fixe, composé de cinq plats, qui varient tous les jours et accompagnés de cinq verres de vin pour 75 dollars ; ou des tapas et du vin pour un ticket moyen de 30 dollars. « Nous avons aussi un menu fixe pour des bouchées avec du vin à 50 dollars », ajoute le chef. On y trouve des produits phares, comme une roulade d’aubergines au fromage de chèvre, un tartare de bœuf aux anchois ou encore des crevettes à l’ail et au chorizo.

Le restaurant offre une table d’hôtes composée de dix places assises ainsi que douze places au bar dans un espace total de 120 m², cuisine incluse. Quatre personnes travaillent le soir, dont deux en salle. « La plupart de nos plats sont cuisinés dans ma cuisine centrale, à l’extérieur de Beyrouth, puis nous assemblons tout sur place », indique Jad Hage, qui utilise cette même cuisine pour ses activités de traiteur et de restauration. En tout, il aura fallu à ce dernier investir quelque 10 000 dollars pour les travaux de finition de la boutique et au vignoble de débourser 25 000 dollars « pour des petits travaux », précise Eddy Naïm.

Une affaire de famille

Le vignoble Château Qanafar, situé dans la Békaa, offre une sélection de quatre vins rouges, trois blancs et un rosé. Le domaine a débuté en 2009 à l’initiative de Georges Naïm et sa femme, Colette. Leurs enfants, Éva et Eddy, ont ensuite rejoint l’entreprise et s’occupent de la commercialisation et de la vinification. La famille Naïm a rapidement décidé d’ouvrir un dépôt à Beyrouth et a, par la suite, installé les bureaux et la boutique à Sioufi dans l’immeuble d’un cousin. « Cela nous permet d’avoir un loyer correct, légèrement en dessous des prix du marché », explique Eddy Naïm.

Lire aussi

Chez Partisan à Paris, la leçon de café des Libanais Anthony et Georges Karam

De son côté, Jad Hage a fondé Foodlab en 2009, juste après son retour de l’école hôtelière de Lausanne, en Suisse. Parmi ses nombreux projets, L’Humeur du Chef fait partie de ses nombreux plans, dont il a lancé « le concept dans la Békaa, ainsi que sur les pistes de ski à Zaarour, en été comme en hiver, avec La Cabane du Chef », entre autres. Le partenariat entre L’Humeur du Chef et le Château Qanafar se fait selon les horaires de chacun. « De 10 à 17 heures, c’est la boutique Qanafar, puis L’Humeur du Chef prend le relais », explique-t-il, avec un pourcentage des recettes qu’il reverse au vignoble.

Le mariage est consommé entre le restaurant L’Humeur du Chef et le vignoble Château Qanafar. Dans leur boutique du quartier beyrouthin de Sioufi, agrandie pour accueillir une table d'hôtes où les mets sont accordés aux vins, il est possible depuis le 24 février dernier de s’y installer en soirée et d’y déguster un menu fixe, pour les grands appétits, ou de grignoter quelques...
commentaires (1)

Pas mal...

Marie Claude

07 h 56, le 18 avril 2024

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Pas mal...

    Marie Claude

    07 h 56, le 18 avril 2024

Retour en haut