Rechercher
Rechercher

Politique - Conflit

Bou Habib : Nous sommes « prêts à la guerre » si Israël l'impose au Liban

« Des représentants internationaux ont fait part d'une menace de la part de l’État hébreu, et notre réponse a été que les Israéliens devaient se retirer de nos territoires », a déclaré le ministre libanais des Affaires étrangères.

Bou Habib : Nous sommes « prêts à la guerre » si Israël l'impose au Liban

Un drapeau du Hezbollah à la frontière entre Israël et le Liban. Photo AFP/Mahmoud Zayyat

Le Liban « est prêt pour une guerre avec Israël », a déclaré le ministre sortant des Affaires étrangères Abdallah Bou Habib à la chaîne qatarie al-Jazeera dans une interview diffusée vendredi, ajoutant que le gouvernement sortant « consulte le Hezbollah et d'autres acteurs-clés au Liban » sur la question « car le Liban est un pays diversifié ».

« Nous devons nous concerter avec tous les acteurs du pays, et cette consultation n'implique pas une décision finale », a expliqué M. Bou Habib, notant que « des représentants internationaux ont transmis une menace de la part d'Israël, et notre réponse a été que les Israéliens devaient se retirer de nos territoires ».

Une source au ministère des Affaires étrangères a affirmé  à L'Orient-Le Jour que le Palais Bustros « consulte le Hezbollah sur la question de la guerre et de la paix de la même manière qu'il consulte d'autres parties au Liban ».

Les autorités américaines craignent que l’État hébreu ne prépare « une incursion terrestre au Liban qui pourrait être lancée à la fin du printemps ou au début de l'été si les efforts diplomatiques ne parviennent pas à repousser le Hezbollah de la frontière avec Israël », avait rapporté CNN jeudi, citant de hauts responsables de l'administration et des fonctionnaires informés.

 « Toute attaque israélienne sur nos territoires ne sera pas une partie de plaisir et conduira à une guerre régionale », a également dit M. Bou Habib soulignant que le Liban « veut la paix aux frontières ». « Mais nous sommes prêts à la guerre si elle nous est imposée. », a-t-il poursuivi. 

Le conflit entre le Hezbollah et Israël a débuté le 8 octobre, au lendemain de l'opération lancée par le Hamas contre le territoire israélien. Depuis, le Hezbollah et d'autres groupes alliés ont intensifié leurs frappes, tandis que l’État hébreu bombarde quotidiennement la zone frontalière. Israël vise de plus en plus le territoire libanais en profondeur, et il a frappé la région de Baalbeck au début de la semaine. Ces frappes ont tué au moins 283 personnes au Liban, dont 42 civils, trois journalistes et plus de 200 combattants du Hezbollah. Plus de 90 000 personnes ont été forcées de fuir leurs maisons au Liban-Sud. 

« Ce qui importe à Israël, c'est le retour des habitants dans les zones qu'ils ont évacuées dans le nord, a également dit M. Bou Habib. Nous voulons une solution globale avec l’État hébreu sur la question de nos frontières. »

On estime qu'au moins 80 000 Israéliens ont fui les villes et villages à la frontière avec le Liban, lorsque le Hezbollah et Israël ont commencé à échanger des tirs le 8 octobre. Le secrétaire général du parti chiite, Hassan Nasrallah, a affirmé que ces tirs visaient à « soutenir la résistance palestinienne dans la bande de Gaza ».

M. Bou Habib a conclu l'entretien avec al-Jazeera en affirmant que « les Français ont proposé de bonnes idées (pour une solution diplomatique) que nous étudions, et nous y répondrons la semaine prochaine », sans donner plus de détails.

L'Orient-Le Jour n'a pas été en mesure de joindre le ministère des Affaires étrangères pour obtenir d'autres précisions sur la question.

Le Liban « est prêt pour une guerre avec Israël », a déclaré le ministre sortant des Affaires étrangères Abdallah Bou Habib à la chaîne qatarie al-Jazeera dans une interview diffusée vendredi, ajoutant que le gouvernement sortant « consulte le Hezbollah et d'autres acteurs-clés au Liban » sur la question « car le Liban est un pays diversifié ».« Nous devons nous concerter avec...

commentaires (14)

Taisez vous pour l amour du ciel mr Bouhabib Alias le gladiat

Robert Moumdjian

08 h 57, le 04 mars 2024

Tous les commentaires

Commentaires (14)

  • Taisez vous pour l amour du ciel mr Bouhabib Alias le gladiat

    Robert Moumdjian

    08 h 57, le 04 mars 2024

  • En qualité de quoi ce mec décidé pour les libanais. Pour rappel, non seulement il,n’est qu’un ministre des AE nommé et placé par les ennemis de notre pays, mais en plus il fait partie d’un gouvernement démissionnaire. Alors quelqu’un peut nous expliquer la légitimité qu’il s’est octroyé pour parler au nom du peuple comme si ce dernier l’avait désigné comme le roi du pays? Où va t-on comme cela? Où est le peuple et qu’attend il pour s’exprimer d’une seule voix pour dire non à l’usurpation et non aux vendus qui gangrènent leur pays? Au premier coup de feu il plieraient bagages avec leurs famille

    Sissi zayyat

    11 h 08, le 02 mars 2024

  • Non mais, il s’entend parler ce hâbleur? Le Liban est prêt pour une guerre contre Israël alors qu’il n’arrive déjà pas à nourrir ses citoyens ni leur fournir le strict nécessaire en temps de paix? S’il se sent prêt alors qu’il aille faire son Jihad en Iran avec ses maîtres. Espèce de vendu, et fier de l’être. Ras le bol des traitres qui se prennent pour les rois de notre pays et nous sacrifient pour leur propre intérêt. DEBOUT LE PEUPLE, VOTRE VIE ET VOTRE PAYS SONT EN DANGER DE MORT SURE POUR SATISFAIRE LES CORROMPUS AU POUVOIR. Vous les avez élu et il serait temps de les déloger.

    Sissi zayyat

    11 h 03, le 02 mars 2024

  • His master's voice. Meme commentaire mentionne par le Hezb le meme jour

    Ma Realite

    08 h 50, le 02 mars 2024

  • Le ridicule ne tue (malheureusement) pas.

    Zampano

    08 h 21, le 02 mars 2024

  • ""Le Liban est prêt pour une guerre avec Israël" !!!??? Eh! Oh! Du calme, Mr le ministre! Où as-tu vu ça? Arrête un peu tes fanfaronnades. Imagine un instant ce qui resterait du Liban si Israël s’y mettait vraiment! Gaza x 30! "Le Liban veut la paix aux frontières", alors pourquoi encourager le Hezbollah à y faire la guerre? Un peu de cohérence Svp!

    Yves Prevost

    08 h 12, le 02 mars 2024

  • Quand on voit le nombre de gens qui ont réinvesti toutes leurs économies pour reconstruire leurs habitations et lieux de travail, on voit que nous ne sommes absolument pas prêt à la guerre. Nous sommes à bout de nos ressources et avons besoin de paix.

    karim souki

    07 h 05, le 02 mars 2024

  • Mr. le ministre, l'age vous fait dire des betises. Taisez vous nom de Dieu. Personne ne veut de guerre et le Liban n'est surement pas pret.

    Tina Zaidan

    03 h 13, le 02 mars 2024

  • Bout Habib, qui es tu pour déclarer que nous sommes prêts à la guerre ! Tu ranges l'état libanais dans la tutelle du Hezbollah, et ainsi tu commets un crime. Celui de légitimer une milice dont plus de la moitié de la population ne veut pas, et qui s'est armée jusqu'au dents dans l'illégalité la plus totale. Démissionne, tu ne représente que toi-même.

    Jules Lola

    00 h 05, le 02 mars 2024

  • PORTE PAROLE DU BARBU, DU PERCHE ET DE MIKO, LE BO-UHAB-IB ?

    LA LIBRE EXPRESSION

    22 h 28, le 01 mars 2024

  • "… Le Liban « est prêt pour une guerre avec Israël », a déclaré Abdallah Bou Habib …" - Et moi je dis "non!".

    Gros Gnon

    21 h 40, le 01 mars 2024

  • Le Liban est prêt ou bien les barbus qui ne représentent que l’Iran ?

    Zeidan

    21 h 26, le 01 mars 2024

  • Quelle légitimité possède ce monsieur pour parler au nom du Liban. Je rappelle que le sujet qu’il évoque fait partie des prerogatives du président de la république et pas du tout du ministre des affaires qui lui sont étrangères.

    Lecteur excédé par la censure

    21 h 02, le 01 mars 2024

  • Quel bavard

    M.E

    20 h 50, le 01 mars 2024

Retour en haut