Rechercher
Rechercher

Politique - Incident

Tentative de meurtre du fils du député Camille Dory Chamoun

Tentative de meurtre du fils du député Camille Dory Chamoun

Le président du Parti National Libéral (PNL), Camille Dory Chamoun. Photo tirée de la page Facebook du parti.

Une personne armée a tenté de tuer le fils du député Camille Dory Chamoun en essayant de le percuter avec sa voiture,  a annoncé le Parti national libéral (PNL) dans un communiqué publié mercredi par les médias locaux, sans préciser la date ou le lieu de l'incident.

Camille Dory Chamoun dirige le PNL, un parti politique nationaliste libanais fondé par son grand-père et ancien président de la République Camille Chamoun en 1958. Selon le communiqué, de la drogue a été retrouvée plus tard dans la voiture de l'assaillant, sans plus de détails.

Le Parti national libéral a également appelé « les services de sécurité et de justice de l'État à prendre les mesures punitives nécessaires pour empêcher que de telles agressions ne se reproduisent et éviter que la situation ne devienne incontrôlable ». 

Le parti n'a pas formulé d'accusation précise et il n'est pas clair si cette « agression » a une dimension politique. L'Orient-Le Jour n'a pour l'instant pas été en mesure d'obtenir plus de détails.



Une personne armée a tenté de tuer le fils du député Camille Dory Chamoun en essayant de le percuter avec sa voiture,  a annoncé le Parti national libéral (PNL) dans un communiqué publié mercredi par les médias locaux, sans préciser la date ou le lieu de l'incident.Camille Dory Chamoun dirige le PNL, un parti politique nationaliste libanais fondé par son grand-père et ancien...

commentaires (4)

Peut etre faudrait il aussi condamner fermement tous les comportement agressifs des automobilistes et motards qui prennent les routes du Liban pour leur proprieté privé .

nabil samir

10 h 25, le 29 février 2024

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Peut etre faudrait il aussi condamner fermement tous les comportement agressifs des automobilistes et motards qui prennent les routes du Liban pour leur proprieté privé .

    nabil samir

    10 h 25, le 29 février 2024

  • Il faudra condamner fermement l’acte ignoble de l’assaillant quel que soit le motif de son geste. S’il faut prétexter un différent, la gendarmerie et les tribunaux sont seules habilités à trancher.

    Mohamed Melhem

    06 h 39, le 29 février 2024

  • Wow, personne armée qui assassine par voiture... bizzare

    Wlek Sanferlou

    04 h 27, le 29 février 2024

  • Tout le Liban doit immédiatement condamner et avec énergie de tekls actes odieux .

    Chucri Abboud

    01 h 32, le 29 février 2024

Retour en haut