Rechercher
Rechercher

Société - Grand angle

Retour à la terre, économie solidaire, les bruissements d’un autre Liban

En l’absence de réponse des pouvoirs publics à la crise, un réseau d’initiatives, de coopératives et d’entreprises sociales commence à se tisser dans les failles d’un système jugé dépassé.

Retour à la terre, économie solidaire, les bruissements d’un autre Liban

Les enfants de Horhsna dans le parc du bois des pins à Beyrouth. Photo Emmanuel Haddad

« George, ils sont à combien, tes haricots verts ? » demande une femme en tripotant le contenu d’un cageot. « À 125 000 livres. Ils sont à 180 000 au supermarché », répond le marchand, l’air goguenard. Sous le toit de Nation Station, une ancienne...
« George, ils sont à combien, tes haricots verts ? » demande une femme en tripotant le contenu d’un cageot. « À 125 000 livres. Ils sont à 180 000 au supermarché », répond le marchand, l’air goguenard. Sous le toit de Nation Station, une ancienne...
commentaires (1)

- TRES BONNE L,INITIATIVE, - ET LA COOPERATION. - MAIS UNE ENTREPRISE VIVE, - NECESSITE L,ADDITION, - DE L,EX SYSTEME BANCAIRE, - POUR QUE PARVIENNE L,AFFAIRE. - JE SOUHAITE BONNE CHANCE, - SUCCES ET PERSEVERANCE.

LA LIBRE EXPRESSION PARLE AU PEUPLE.

14 h 09, le 21 décembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • - TRES BONNE L,INITIATIVE, - ET LA COOPERATION. - MAIS UNE ENTREPRISE VIVE, - NECESSITE L,ADDITION, - DE L,EX SYSTEME BANCAIRE, - POUR QUE PARVIENNE L,AFFAIRE. - JE SOUHAITE BONNE CHANCE, - SUCCES ET PERSEVERANCE.

    LA LIBRE EXPRESSION PARLE AU PEUPLE.

    14 h 09, le 21 décembre 2023

Retour en haut