Rechercher
Rechercher

Monde - Liban-Sud

Washington "préoccupé" après un article sur l'utilisation par Israël de phosphore blanc américain

« Le phosphore blanc peut être utilisé de façon légitime sur le plan militaire mais pas contre des civils », rappelle le porte-parole du département d'Etat américain, Matthew Miller.

De la fumée provenant d'un tir suspecté de phosphore blanc au-dessus de Gaza, le 11 octobre 2023. Photo Mohammed Adeb/AFP

Le gouvernement américain s'est dit « préoccupé » lundi après la publication d'un article du Washington Post, qui affirme, analyse de fragments à l'appui, qu'Israël a utilisé des munitions au phosphore blanc de fabrication américaine lors de frappes sur le sud du Liban en octobre.

« Nous sommes au courant de cet article et nous sommes bien sûr préoccupés. Nous allons poser des questions pour essayer d'en savoir un peu plus », a déclaré John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche.

Les bombes au phosphore sont des armes incendiaires dont l'usage est interdit contre des civils, mais pas contre des cibles militaires, selon une Convention signée en 1980 à Genève.

L'utilisation « légitime » du phosphore blanc a pour but « d'éclairer et de produire de la fumée pour dissimuler des mouvements », a précisé John Kirby. « Lorsque nous fournissons des matériaux tels que du phosphore blanc à une autre armée, c'est pour qu'il soit utilisé de cette manière légitime et en accord avec le droit des conflits armés », a-t-il ajouté.

« Le phosphore blanc peut être utilisé de façon légitime sur le plan militaire mais pas contre des civils », a également rappelé le porte-parole du département d'Etat américain, Matthew Miller, en assurant que l'administration Biden cherchait à obtenir « des informations supplémentaires. »

Décryptage vidéo

Israël a bien utilisé du phosphore blanc au Liban-Sud : en voici les preuves

Les Etats-Unis sont le principal fournisseur d'équipement militaire à Israël et le président américain Joe Biden a promis un soutien sans faille à l'offensive israélienne contre le Hamas. Le Liban accuse Israël depuis plusieurs semaines d'avoir utilisé du phosphore blanc lors de frappes contre le Hezbollah, dans le sud du pays, qui ont provoqué de vastes incendies.

L'ONG Amnesty International a affirmé de son côté disposer de « preuves de l'utilisation illégale par Israël du phosphore blanc » entre le 10 et le 16 octobre, et a réclamé une « enquête pour crime de guerre ». Mi-octobre, Human Rights Watch avait également accusé Israël d'utiliser du phosphore blanc à Gaza et au Liban. « Nous nions ces allégations », avait réagi dans la foulée un porte-parole de l'armée israélienne.

Le gouvernement américain s'est dit « préoccupé » lundi après la publication d'un article du Washington Post, qui affirme, analyse de fragments à l'appui, qu'Israël a utilisé des munitions au phosphore blanc de fabrication américaine lors de frappes sur le sud du Liban en octobre.« Nous sommes au courant de cet article et nous sommes bien sûr préoccupés. Nous allons poser des...

commentaires (6)

Quelle hypocrisie!

Politiquement incorrect(e)

12 h 48, le 12 décembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Quelle hypocrisie!

    Politiquement incorrect(e)

    12 h 48, le 12 décembre 2023

  • « Chacun ne peut juger que d'après soi-même » Ces assassins ne sont pas qualifiés de distinguer la différence entre civil, militaire, humain, bebe ET CAFARD ! alors à quoi s’attendre ?

    aliosha

    12 h 04, le 12 décembre 2023

  • Comme il dit "nous allons poser des questions". Pendant ce temps, la région est en train de déraper .Contrairement aux citoyens israéliens qui cherchent la paix :Natanyahou, lui? La guerre lui convient. Elle retardera ses comptes à rendre aux israéliens,qui ces derniers mois manifestaient contre lui et ses réformes. les russes seront contents de voir la marine US en guerre, les palestiniens seront contents qu'on reparle d'eux. Seuls les iraniens (qui n'ont jamais combattu directement israel ) et les USA ne semblent pas chauds par une guerre élargie. Les libanais eux, veulent vivre en paix.

    LE FRANCOPHONE

    11 h 53, le 12 décembre 2023

  • Monsieur Biden. En soutenant Israël en votre corps et âme, vous êtes assuré d’aller à la dérive. Seuls les sionistes et les pro sionistes vont vous soutenir. En continuant de la sorte, vous êtes assuré de ne pas remporter les primaires. Votre âme et votre conscience faillissent et vous plongent dans un abîme d’où vous ne pouvez plus sortit. Bloomberg et Sanders sont à l’affût, et Trump claironne que vous ne ferez plus le poids. Je vous dis pas de vous éloigner de votre soutien à Israël, mais de le condamner et de le faire traduire au CPI pour crime de guerre et génocide, surtout Netanyahu

    Mohamed Melhem

    11 h 08, le 12 décembre 2023

  • - WASHINGTON PREOCCUPE ! - ET SA FLOTTE EST OCCUPEE, - A COUVRIR LE GENOCIDE. - HYPOCRITES OU STUPIDES ? - QUAND AU PHOSPHORE DIT BLANC, - IL IGNORAIT BIGREMENT, - DEPUIS SOIXANTE SEPT JOURS, - QUE DES LE PREMIER JOUR, - SON PROTEGE L,UTILISE, - D,UNE BRISE A L,AUTRE BRISE. - A GAZA SUR TOUT LE MONDE, - ET AU LIBAN A LA RONDE. - VOUS NE CONFONDEZ PERSONNE. - L,UN ATTEND QUE L,AUTRE SONNE, - POUR LACHER SES ENRAGES, - SUR ENCEINTES ET AGES. - QUI COUVRE L,ABOMINALE, - EST COMPLICE DU COUPABLE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    10 h 37, le 12 décembre 2023

  • "préoccupé", vraiment ?!

    otayek rene

    09 h 54, le 12 décembre 2023

Retour en haut