Rechercher
Rechercher

Sport - Ligue 1

Lacazette réveille Lyon

Les Lyonnais ont obtenu leur premier succès à domicile de la saison contre Toulouse (3-0).

Alexandre Lacazette célébrant l’un de ses trois buts inscrits lors de la victoire de l’Olympique lyonnais contre Toulouse, dimanche au Groupama Stadium de Lyon. Olivier Chassignole/AFP

Porté par son capitaine Alexandre Lacazette, auteur d’un triplé, Lyon a obtenu dimanche contre Toulouse sa deuxième victoire de la saison (3-0), la première à domicile, lors de la 15e journée de Ligue 1, entretenant l’espoir du maintien.

L’OL demeure certes dernier, mais a livré de loin sa meilleure performance depuis le début du championnat, sous les yeux de l’actuel propriétaire, John Textor, et l’ancien, Jean-Michel Aulas, présents ensemble dans la tribune présidentielle pour la première fois depuis le 27 mai dernier.

Les Lyonnais reviennent à un point de Clermont, avant-dernier et 17e qui a accroché Lille (0-0), et à trois longueurs de leur adversaire du jour (15e), premier non rélégable. Le TFC reste lui sur une série de huit rencontres sans victoire (4 nuls, 4 défaites) qui fragilise forcément son entraîneur, l’Espagnol Carlos Martinez Novell. Après être passé à travers à Marseille (défaite 3-0) en match en retard de la 10e journée, mercredi, ce succès de Lyon, dans un match crucial pour son avenir dans l’élite, convertit en points les progrès entrevus à Lens (défaite 3-2) le 2 décembre pour la première sur le banc de Pierre Sage, pour l’instant entraîneur intérimaire.

Comme à Bollaert, l’OL, qui gagne pour la première fois à domicile depuis le 27 mai contre Reims (3-0), a affiché un visage conquérant, cohérent en jouant en véritable équipe avec beaucoup de générosité. Ce qui pourrait plaider pour le maintien de Sage sur fond de rumeurs d’arrivée éventuelle de l’Argentin Jorge Sampaoli ou de Bruno Genesio sur le banc, alors que le club rhodanien espère renforcer son équipe, qui manque à la fois de talent et de profondeur, au mercato d’hiver.

Mais dans un 3-5-2 avec en défense centrale le trio Duje Caleta-Car, Dejan Lovren et Jake O’Brien, ce sont bien les cadres décriés qui ont répondu présent, comme Corentin Tolisso, Maxence Caqueret au milieu, et surtout devant avec Alexandre Lacazette qui a enfin porté ses coéquipiers en marquant les trois buts lyonnais.

Il a ouvert la marque après une première reprise de la tête d’O’Brien à la réception d’un corner (25e), avant de réaliser le doublé en reprenant un premier tir de Tolisso heurtant le poteau après un coup franc de Rayan Cherki mal renvoyé par la défense toulousaine (29e). Par la suite, Lyon a conservé tant bien que mal son avance avec parfois avec un peu de réussite. Anthony Lopes a notamment repoussé un penalty de Thijs Dallinga qu’il avait concédé lui-même pour une faute sur Gabriel Suazo (45+2).

La seconde période a été dominée par le TFC qui s’est créé quelques situations par Frank Magri sur lesquelles Lopes s’est interposé (47e, 60e), mais a manqué de percussion. Mais Lacazette a encore été dangereux face à Guillaume Restes (67e), avant de porter le score à 3-0 en fin de partie en reprenant à bout portant un tir de Mahamadou Diawara mal renvoyé par la défense toulousaine, pour son sixième but cette saison.


7 buts en 4 matches pour Aubameyang

Bien plus haut dans le classement, Marseille (6e) est revenu dans les places qualificatives européennes en signant dans le Morbihan une troisième victoire consécutive, la quatrième en comptant le 4-3 contre l’Ajax Amsterdam en Ligue Europa.

L’homme en forme est Aubameyang, qui a marqué sept fois sur ces quatre victoires. Le Franco-Gabonais s’est de nouveau illustré au stade du Moustoir en inscrivant ses sixième et septième buts sur les quatre derniers matches. Le premier d’une tête placée pour le 2-0 (9e), puis en remportant un face-à-face avec le portier lorientais Yvon Mvogo pour le 4-1 (42e). Et encore, sans une superbe claquette de Mvogo à la 27e, sur une sorte de « coup du scorpion » (une aile de pigeon aérienne et dans le dos), « Auba » aurait inscrit probablement le but de la saison en L1.

Très fluide dans la remontée de balle, Marseille avait ouvert le score dès la 3e minute par Chancel Mbemba et Leonardo Balerdi avait porté le score à 3-0 peu après la demi-heure de jeu, sur un corner où il avait été absolument seul à sauter pour prendre le ballon. Le système à deux attaquants, avec Vitinha, une défense à trois et deux pistons semble mieux convenir. L’entraîneur Gennaro Gattuso a peut-être trouvé la formule pour lancer enfin la saison olympienne.

Encore plus haut, Nice a repris son rôle de dauphin du Paris Saint-Germain en battant Reims (2-1). Le Gym revient à la deuxième place, à quatre longueurs du leader Paris, vainqueur samedi de Nantes (2-1), et repasse devant son rival azuréen Monaco, qui lui s’était imposé à Rennes (2-1) samedi.

Toujours parcimonieux en attaque, Nice a marqué plus d’un but pour la quatrième fois de la saison seulement et a fini par l’emporter grâce à Gaëtan Laborde et Jérémie Boga, qui a profité d’une erreur du gardien Yehvann Diouf pour redonner l’avantage à son équipe, alors que le capitaine rémois Yunis Abdelhamid venait d’égaliser.

Porté par son capitaine Alexandre Lacazette, auteur d’un triplé, Lyon a obtenu dimanche contre Toulouse sa deuxième victoire de la saison (3-0), la première à domicile, lors de la 15e journée de Ligue 1, entretenant l’espoir du maintien.L’OL demeure certes dernier, mais a livré de loin sa meilleure performance depuis le début du championnat, sous les yeux de l’actuel...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut