Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Distinction

Amal Clooney parmi les 100 femmes de l’année de la BBC

Amal Clooney, née Alamuddin, vient d’intégrer la nouvelle liste de la « BBC 100 Women 2023 », publiée le 21 novembre dernier.

Amal Clooney parmi les 100 femmes de l’année de la BBC

Amal Clooney, très active pour défendre les libertés, ici lors de sa visite au Malawi. Photo tirée du compte Instagram de la Clooney Foundation for Justice

Amal Clooney, née Alamuddin, vient d’intégrer la nouvelle liste de la « BBC 100 Women 2023 », publiée le 21 novembre dernier, mettant notamment en évidence un projet qu’elle entreprend conjointement avec Michelle Obama et Melinda French Gates pour supprimer le mariage précoce. Le 14 novembre dernier, le trio s’était rendu au Malawi, première étape de leur campagne pour cette lutte.

Active sur plus d’un plan, avocate de grandes causes, spécialiste de droit international et des droits de l'homme, respectée dans le monde pour ses actions et son militantisme – elle s’est beaucoup manifestée durant la guerre en Ukraine, a représenté Julian Assange (cofondateur de Wikileaks), et l'ex-Premier ministre ukrainienne Ioulia Tymoshenko. Toutefois, la Libanaise d’origine en a étonné plus d’un avec son lourd silence depuis le début de la guerre à Gaza. Aucune déclaration dans la presse ou sur les réseaux sociaux, notamment sur sa page cofondée avec son époux intitulée « Clooney Foundation for Justice (CFJ) ». Cependant, comme pour calmer les esprits, l’acteur a pris les devants au début de la guerre de Gaza et, lors d’une visite dans une école de cinéma à Los Angeles, a fait une courte déclaration reprise sur YouTube et qui a attiré jusqu’à présent plus de 98 000 personnes.

Lire aussi

Virées parce que pro-palestiniennes… l’hypocrisie à l’heure hollywoodienne

« Ma femme est libanaise, ce qui se passe est désolant pour cette région en feu ! »

« Ça a toujours été comme cela. Les journalistes sont en première ligne. Ils ne sont pas bien protégés. Je suis marié et ma femme est libanaise, et, comme vous savez, le Liban est l’une de ces tristes histoires. Ce ne sont évidemment pas seulement les journalistes qui sont pris pour cible. Toute la région est en feu et ce qui se passe est désolant et fend le cœur. Tout ce que l’on peut faire, c'est prier pour que tout ceci se termine bientôt pacifiquement. Je ne vois pas cela dans un avenir proche, à moins que quelqu’un réussisse à le faire. »

En attendant, Amal Clooney vient d'intégrer  la « BBC 100 Women » qui, depuis 2013, dresse une liste des cent femmes les plus influentes de l’année. L’annonce de cette sélection marque le début d'une « saison féminine de la BBC internationale », d'une durée de trois semaines comprenant des émissions, des reportages en ligne et des débats sur le thème des femmes choisies.

Michelle Obama, Amal Clooney et Melinda French Gates, qui ont toujours mis leur célébrité au service de causes humanitaires, ont choisi aujourd'hui de se battre contre le mariage précoce. Elles se sont exprimées d’une même voix sur les sites de leurs fondations respectives que toutes trois partagent avec leurs conjoints. Y compris Melinda French Gates qui, même après son divorce en 2021 avec le troisième homme le plus riche du monde, Bill Gates, le côtoie toujours dans leur fondation. Déterminées, elles avaient récemment déclaré à la BBC : « Nous pouvons en une génération mettre fin au mariage précoce. »

Michelle Obama, Amal Clooney et Melinda French Gates à Malawi, un trio gagnant. Photo Obama Foundation

Un partenariat à travers leurs fondations

Leur collaboration dans ce domaine a débuté le 11 octobre dernier avec un objectif clair : faire progresser l'égalité des sexes et mettre fin au mariage des enfants, en aidant les filles à surmonter les obstacles auxquels elles sont confrontées dans leurs communautés. Selon l’organisation Girls not brides, on estime chaque année que 12 millions de filles dans le monde sont mariées avant l’âge de 18 ans. Un chiffre effrayant. Dans les pays sous-développés, une fille sur sept est mariée avant l’âge de 15 ans et se voit souvent contrainte d’abandonner ses études. « Parce que nous savons que le monde entier bénéficie grandement lorsque les filles sont éduquées et autonomes, je suis si reconnaissante à Melinda et Amal, deux des leaders les plus convaincantes et les plus influentes au monde, de s’être associées à cette initiative », a précisé l'ancienne First Lady américaine Michelle Obama.  Dans leur effort de soutenir les leaders du monde émergents et les organisations internationales pour  garantir qu’aucune fille ne soit laissée pour compte, elles s’étaient rendues dans une première étape au Malawi en novembre dernier.

Cette collaboration s’est faite dans une parfaite répartition des rôles : la Fondation des Clooney se charge ainsi de renforcer la prochaine génération de champions de la justice de genre en Afrique grâce à des bourses, de contester les lois discriminatoires devant les tribunaux et d'accroître l'accès des femmes à la justice grâce à un réseau d'aide juridique « femmes pour femmes ». Du côté de la Fondation Obama, il s’agit de développer le réseau et le fonds « Girls Opportunity Alliance » et sa capacité à soutenir d'autres organisations qui s'efforcent d'éliminer les obstacles auxquels les adolescentes sont confrontées dans le monde entier. La Fondation Bill et Melinda Gates, guidée par la conviction que chaque vie a une valeur égale, pourra aider chacun à mener une existence saine et productive. Dans les pays en développement, son objectif est d’améliorer la santé des populations et leur donner la possibilité de se sortir de la faim et de l’extrême pauvreté. Aux États-Unis, elle vise à garantir que tous – en particulier ceux qui ont le moins de ressources et d’accès aux opportunités – aient des conditions de vie plus acceptables.

Cette mise en lumière pour ce combat contre le mariage des mineurs permet à Amal Clooney de consoler ponctuellement ses aficionados, légèrement déçus par son immobilisme et sa neutralité qui ressemblent à de l’indifférence, alors qu'elle n’est toujours pas sortie de son silence…

Amal Clooney, née Alamuddin, vient d’intégrer la nouvelle liste de la « BBC 100 Women 2023 », publiée le 21 novembre dernier, mettant notamment en évidence un projet qu’elle entreprend conjointement avec Michelle Obama et Melinda French Gates pour supprimer le mariage précoce. Le 14 novembre dernier, le trio s’était rendu au Malawi, première étape de leur campagne...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut