Rechercher
Rechercher

Politique - Conflit

Au Liban-Sud, un mois d’une guerre qui ne dit pas son nom

Depuis le 8 octobre, le pays vit suspendu à un fil. Le long des villages situés sur la ligne bleue, les bombardements sont quotidiens.

Au Liban-Sud, un mois d’une guerre qui ne dit pas son nom

Un garçon marchant dans la cour d’une école où les familles libanaises déplacées des villages proches de la frontière sud ont trouvé refuge dans la ville de Tyr, le 19 octobre. Mahmoud Zayyat/AFP

Chez les Nabaa, c’est un matin comme un autre. Les six enfants dorment encore. Raouia et Hassane, les parents, prennent leur café avec des proches sous l’auvent de leur petite maison plantée sur les hauteurs de Kfarchouba, à la frontière sud-est. «...
Chez les Nabaa, c’est un matin comme un autre. Les six enfants dorment encore. Raouia et Hassane, les parents, prennent leur café avec des proches sous l’auvent de leur petite maison plantée sur les hauteurs de Kfarchouba, à la frontière sud-est. «...
commentaires (4)

LE PING PONG DES SCHIZOPHRENES.

LA LIBRE EXPRESSION

13 h 34, le 08 novembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • LE PING PONG DES SCHIZOPHRENES.

    LA LIBRE EXPRESSION

    13 h 34, le 08 novembre 2023

  • Pourquoi les pays occidentaux qui ont la possibilité de pointer le HB comme étant l’agresseur ne le font pas ouvertement pour dire au monde que les agressions perpétuées depuis nos frontières ne sont qu’un excuse comme une autre pour mettre le feu au poudre et arriver à satisfaire les intérêts de l’Iran, fournisseur d’armes dans la région pour la déstabiliser et ainsi la dominer? Ils ne peuvent pas continuer à se voiler la face. C’est le moment où jamais de remettre l’Iran à sa place en l’empêchant d’intervenir à tout bout de champs dans le but créer le chaos pour détourner les regards de lui

    Sissi zayyat

    12 h 42, le 08 novembre 2023

  • Voilà : ""Le parti de Dieu et ses alliés palestiniens au Liban, le Hamas et le Jihad islamique, tirent depuis l’ouest ou l’est sur des positions israéliennes"". Et certains sont encore dans l’expectative, que peut-être la guerre arrivera, mais le Liban est déjà en guerre. Le conflit est circoncis au sud formant de nouveau le """"Fatehland"""" (alliés palestiniens)…et tant qu’il est au sud, on croit vivre loin de la guerre…

    NABIL

    10 h 53, le 08 novembre 2023

  • Un tir du Hezbollah sur les fermes de Chebaa est considéré comme un acte terroriste alors qu’un tir des nazioniste a Rmeich est considéré par les occidentaux qu’Israël a le droit de se défendre. Et ces deux villages sont des villages libanais. Si seulement Israël se retirait des territoires occupés, les armes du Hezbollah n’auraient plus de rayons d’être comme prétexte des armes défensives. Imposez O occidentaux à Israël de se retirer des territoires libanais encore occupés.

    Mohamed Melhem

    04 h 04, le 08 novembre 2023

Retour en haut