Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Repère

En Europe, aux Etats-Unis et ailleurs, manifestations de soutien aux Palestiniens

De Londres à Paris, en passant par Berlin et Washington, ainsi qu'au Sénégal et au Pakistan, ces manifestations ont rassemblé des dizaines de milliers de protestataires.

Une manifestante pro-palestinienne à Barcelone en Espagne, le 4 novembre 2023. Photo Pau BARRENA/AFP

Des milliers de personnes ont manifesté samedi à travers le monde, notamment en Europe et aux Etats-Unis, en soutien aux Palestiniens de la bande de Gaza frappés par les bombardements israéliens en représailles à l'attaque sanglante du Hamas en Israël le 7 octobre.

Voici les principales manifestations :

30.000 manifestants à Londres

Des milliers de personnes - 30.000 selon la police - ont manifesté à Trafalgar Square pour le quatrième samedi consécutif, réclamant un "cessez-le-feu immédiat" et la "fin du massacre" à Gaza.

Manifestation pro-palestinienne dans la station de Charing Cross à Londres, le 4 novembre 2023. Photo JUSTIN TALLIS/AFP

Pour Sama Dababneh, conseillère commerciale jordanienne de 26 ans, "c'est un moment doux-amer parce que nous protestons contre quelque chose de terrible... mais l'humanité est là, dans la rue".

Auparavant, des centaines de personnes ont pris part à des rassemblements organisés dans la matinée dans plusieurs quartiers de Londres.

« Free Palestine » à Paris

Des milliers de personnes ont manifesté en France, dont 19.000 à Paris selon la police où le cortège était coloré de très nombreux drapeaux palestiniens et de pancartes clamant "Free Palestine" ("Libérez la Palestine").

Manifestation pro-palestinienne à Paris, le 4 novembre 2023. Photo Geoffroy VAN DER HASSELT/AFP

Leila Gharbi, assistante juridique de 46 ans tenant un drapeau palestinien, réclamait "un cessez le feu immédiat" et sa fille Inès, étudiante de 21 ans, que "la barbarie s'arrête". Keltoum Alouache, une retraitée algérienne de 75 ans, est, elle, venue "pour les enfants de Gaza et de la Palestine". 

Aux côtés de slogans de soutien à Gaza, d'autres visent directement Israël : "Boycott Israël" ou "Israël est un État terroriste !" pouvait-on lire sur certaines pancartes.

Cette manifestation, à l'appel d'associations, de syndicats et de partis politiques, n'avait pas été interdite par la préfecture de police, qui avait cependant rappelé qu'elle ne tolérerait "aucun débordement".

Une quarantaine d'autres rassemblements avaient été annoncés dans toute la France. Ils ont notamment réuni 5.000 personnes à Lyon (centre-est) et 1.500 à Strasbourg (est) selon la police, aux cris de "Israël terroriste, Macron complice !".

« Save Gaza ! » à Berlin

Environ 9.000 personnes selon la police se sont rassemblées sur la célèbre Alexander Platz, au centre de Berlin, souvent en famille avec leurs enfants.

A Düsseldorf, ils étaient 17.000, soit nettement plus nombreux que prévu, a annoncé de son côté la police de cette ville de l'ouest de l'Allemagne.

Sur les pancartes à Berlin, on pouvait lire "Save Gaza" (sauvez Gaza), "Stop genocide" (arrêtez le génocide) ou "Ceasefire" (cessez-le-feu), ont constaté des journalistes l'AFP.

Manifestation en faveur de Gaza à Berlin, le 4 novembre 2023. Photo Odd ANDERSEN/AFP

Les participants, dont beaucoup portaient un keffieh, foulard des militants palestiniens, criaient "Free Palestine !" ("libérez la Palestine"). 

De nombreux drapeaux palestiniens, flottaient au dessus de la foule dans la manifestation qui avait lieu à l'appel de plusieurs associations de soutien aux Palestiniens.

Dans la capitale, les forces de l'ordre ont fait état d'une soixantaine d'interpellations et autant de plaintes pour infractions à l'ordre public, dont des suspicions d'incitation à la haine. Certaines pancartes relativisant l'holocauste ont aussi été saisies à Düsseldorf.

« Joe le génocidaire » à Washington

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées samedi dans la capitale fédérale américaine, appelant à un "cessez-le-feu" immédiat dans la bande de Gaza, et fustigeant la politique américaine de soutien à Israël.

Brandissant des drapeaux palestiniens et portant pour beaucoup le traditionnel keffieh, les manifestants étaient des jeunes pour la plupart, et des familles.

Manifestation pro-palestinienne devant la Maison Blanche à Washington, le 4 novembre 2023. Photo REUTERS/Elizabeth Frantz

"Nous te disons non, Joe le génocidaire", clamaient certains, en référence au président démocrate Joe Biden. "Biden, tu ne peux pas te cacher, tu as approuvé un génocide", pouvait-on lire sur les pancartes.

"C'est inacceptable d'autoriser la mort de tant de vies innocentes, et nous ne pouvons pas considérer cela comme un conflit proportionnel", a déclaré à l'AFP Amanda Eisenhour, 24 ans, venue manifester de la Virginie.

Iran: « A bas Israël ! »

Par ailleurs, des centaines de rassemblements, selon les médias d'Etat, ont été organisés pour dénoncer les Etats-Unis et Israël et soutenir les Palestiniens à l'occasion de la commémoration annuelle de la prise d'otages de l'ambassade américaine à Téhéran en 1979.

Manifestation pro-palestinienne dans la capitale iranienne, Téhéran, le 4 novembre 2023. Photo Majid Asgaripour/WANA (West Asia News Agency) via REUTERS

"A bas l'Amérique, à bas Israël!", ont scandé les manifestants, dont de nombreux écoliers et étudiants, devant l'ex-ambassade dans le centre de Téhéran, où des drapeaux des deux pays ont été piétinés et brûlés, ont constaté des journalistes de l'AFP. Des effigies moquant le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président américain Joe Biden étaient également brandies. 

Selon les médias officiels, des manifestations organisées par les autorités se sont déroulées dans 1.200 villes du pays, notamment à Mashhad (nord-est), Ispahan (centre) et Chiraz (sud). 

Sénégal, Pakistan

Au Sénégal, devant la grande mosquée de Dakar, une manifestation de soutien aux Palestiniens a mobilisé environ 200 personnes. "Je ne suis pas là en tant qu'arabe ou musulmane. Je suis là en tant qu'être humain", a déclaré dans la foule une manifestante, Farida Samane.

Un manifestant pro-palestinien à Dakar au Sénégal, le 4 novembre 2023. Photo GUY PETERSON/AFP

Une manifestation a également eu lieu à Lahore (Pakistan), dont les participants brandissaient des pancartes "Save Gaza !" et des drapeaux palestiniens.


Des milliers de personnes ont manifesté samedi à travers le monde, notamment en Europe et aux Etats-Unis, en soutien aux Palestiniens de la bande de Gaza frappés par les bombardements israéliens en représailles à l'attaque sanglante du Hamas en Israël le 7 octobre.

Voici les principales manifestations :30.000 manifestants à Londres

...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut