Rechercher
Rechercher

Politique - Focus

A Dar el-Fatwa, un scrutin vidé de ses enjeux

Dimanche, des coalitions hétéroclites formées par les partis sont quasiment assurées de remporter les élections du Haut Conseil chérié. 

A Dar el-Fatwa, un scrutin vidé de ses enjeux

Le mufti de la République Abdellatif Deriane avec l’ancien Premier ministre Saad Hariri, en 2021 à Dar el-Fatwa, à l'occasion d'une réunion du Haut Conseil chérié. Photo Dalati et Nohra.

Les sunnites aux urnes. Dimanche, les figures politiques et religieuses de cette communauté sont invitées à participer à l’élection du Haut Conseil chérié, organisme législatif de Dar el-Fatwa. Un scrutin qui intervient pour la première fois en...
Les sunnites aux urnes. Dimanche, les figures politiques et religieuses de cette communauté sont invitées à participer à l’élection du Haut Conseil chérié, organisme législatif de Dar el-Fatwa. Un scrutin qui intervient pour la première fois en...
commentaires (2)

- TOUT COMME LES PARTIS CHRETIENS, - LES SUNNITES DE TOUTES TEINTES, - N,ONT APPRIS PAS QUE DES VAURIENS, - LES PROSPECTIVES SONT SUCCINTES. - CAR SE PLIER A L,ILLEGAL, - EN DEMEMBRANT SON IMPORTANCE, - C,EST RENFORCER DU DELOYAL, - ET LA MAINMISE ET LA PUISSANCE.

LA LIBRE EXPRESSION

14 h 21, le 30 septembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • - TOUT COMME LES PARTIS CHRETIENS, - LES SUNNITES DE TOUTES TEINTES, - N,ONT APPRIS PAS QUE DES VAURIENS, - LES PROSPECTIVES SONT SUCCINTES. - CAR SE PLIER A L,ILLEGAL, - EN DEMEMBRANT SON IMPORTANCE, - C,EST RENFORCER DU DELOYAL, - ET LA MAINMISE ET LA PUISSANCE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    14 h 21, le 30 septembre 2023

  • Il est très étonnant de voir toutes ces brebis galeuses dans tous les partis jadis unis contre l’ennemi commun de leur pays fanfaronner, fiers de leur trahison, sachant qu’ils feront les premières victimes de ce régime autoritaire qui veut remplacer la démocratie de leur pays contre une dictature fort de leur zèle mal placé. Une fois cette dictature bien installée, ils se verront illico écartés du pouvoir et mis au ban de la société en signe de remerciements pour services rendus. Ils se croient forts de leur stratégie alors qu’ils ont eu plus d’un exemple de la part de ce parti vendu sur l’utilité de leur présence dans un système sectaire qui aspire à écarter tout intrus dont ils font partie une fois la bataille gagnée et le but atteint. Vers qui iront ils se plaindre de leur aveuglement qui aurait coûté la souveraineté de leur pays lorsqu’il serait trop tard? Les exemples ne manquent pas pour éveiller leur conscience mais ils font semblant de ne pas les voir.

    Sissi zayyat

    11 h 25, le 30 septembre 2023

Retour en haut