Rechercher
Rechercher

Politique - Réseaux sociaux

Vidéo virale de tirs sur des cibles « Geagea » et « Gemayel » : la thèse du Hezbollah improbable

Une vidéo circule sur les réseaux sociaux, montrant des hommes masqués tirant sur des cibles à l'effigie du chef des Forces libanaises et de celui des Kataëb.

Vidéo virale de tirs sur des cibles « Geagea » et « Gemayel » : la thèse du Hezbollah improbable

De gauche à droite : gros plan sur l'arme des tireurs, les deux tireurs, impact de chevrotine.

Une vidéo partagée par Patrick Richa, porte-parole des Kataëb, montrant deux hommes encagoulés tirant sur des photos du chef des Forces libanaises Samir Geagea et celui des Kataëb Samy Gemayel ainsi que sur un drapeau israélien, est rapidement devenue virale.

Si de nombreux internautes accusent le Hezbollah d'être à l'origine de cette vidéo, ce qui n'est pas le cas de Patrick Richa, plusieurs éléments mettent en doute cette théorie. Pour les expliquer, il faut revenir en détail sur ce que présente la vidéo.


Que montrent les images ?

On y voit deux hommes, armés de fusils d'assaut de type kalachnikov avec des crosses pliables, tirant sur des photos de Samir Geagea et de Samy Gemayel ainsi que sur un drapeau israélien. Derrière eux, un modèle civil de Jeep non immatriculé.

Première incohérence : les plans rapprochés montrant les cibles qui éclatent ne sont pas cohérents avec le type d'armes utilisées. Les cibles présentent des perforations préalables qu'on peut attribuer de manière crédible à des munitions de fusil d'assaut. Elles éclatent cependant à l'image sous l'impact d'une cartouche de chevrotine à petites billes, utilisée pour chasser les oiseaux. Ce type de munitions libère une multitude de billes lorsqu'elle est tirée, c'est ce qui provoquerait l'explosion d'une cible de papier lorsque tirée à bout portant. C'est l'hypothèse la plus probable pour expliquer ce que l'on voit à l'image. Dans l'illustration ci-dessous à droite, la cible en carton n'éclate pas, elle est plus solide qu'une simple feuille de papier comme sur la vidéo.

   
Il y a donc un second type d'arme à l'œuvre dans la vidéo, mais qui n'est pas montré.


Ce n'est pas dans les habitudes du Hezbollah qui préfère habituellement faire la démonstration de l'habileté de ses tireurs en filmant des plans larges montrant le tireur et la cible, comme on peut le voir sur la vidéo officielle ci-dessous.

<blockquote class="twitter-tweet"><p lang="en" dir="ltr">Hezbollah on ice ? ? ❄️ ☃️<br>You're welcome <a href="https://t.co/BEZCCY4JiW">pic.twitter.com/BEZCCY4JiW</a></p>— Jean-Marc Mojon (@mojoinparis) <a href="https://twitter.com/mojoinparis/status/1493841510919462915?ref_src=twsrc%5Etfw">February 16, 2022</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>


La tenue des deux tireurs ne crédibilise pas non plus la thèse du Hezbollah. Les deux hommes sont vêtus comme des miliciens plutôt que comme de véritables hommes de troupe. Or le "parti de Dieu" s'acharne dans ses vidéos à se présenter comme une force militaire régulière, montrant ses hommes dans des uniformes réglementaires, comme on peut le voir dans l'image ci-dessous.

L'anonymisation des tireurs soulève également une question. Dans ses vidéos inspirées de réalisations hollywoodiennes, le Hezbollah affiche fièrement son drapeau, souvent retravaillé en fonction de l'ambiance graphique, comme dans la photo ci-dessous.

Capture d'écran d'une vidéo de propagande officielle du Hezbollah.

Le seul élément qui permettrait d'identifier l'un des tireurs comme faisant partie de la milice pro-Iran est le patch jaune que celui-ci porte sur son gilet pare-balles. On est loin de la profusion de drapeaux, caractéristique des vidéos de propagande du Hezbollah.

D'où vient la vidéo ?

C'est la question qui fâche. Patrick Richa a confié à L'OLJ l'avoir reçue sur WhatsApp. Or l'application de messagerie instantanée, prépondérante dans la diffusion d'informations, comme de désinformations, ne permet pas de tracer au Liban le diffuseur original d'une publication, à l'inverse de Telegram et des réseaux sociaux comme Facebook et Instagram. Une chose est certaine, l'ensemble des publications relatives à cette vidéo et que l'on peut explorer sur Internet se basent sur le post de Patrick Richa.

Contactée par L'OLJ, une porte-parole du Hezbollah a confirmé avoir vu cette vidéo sur le compte de Patrick Richa et affirme qu'il s'agit d'« un faux ». « Ce genre de manières n'est pas dans nos habitudes. Ceux qui publient ce genre de vidéos n'ont aucune preuve qui montrent que ces images proviennent de nous. »

Une vidéo partagée par Patrick Richa, porte-parole des Kataëb, montrant deux hommes encagoulés tirant sur des photos du chef des Forces libanaises Samir Geagea et celui des Kataëb Samy Gemayel ainsi que sur un drapeau israélien, est rapidement devenue virale. Si de nombreux internautes accusent le Hezbollah d'être à l'origine de cette vidéo, ce qui n'est pas le cas de Patrick Richa,...

commentaires (11)

Fake a 1000%

Tania

11 h 43, le 07 septembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (11)

  • Fake a 1000%

    Tania

    11 h 43, le 07 septembre 2023

  • S’ils se sentent virils en tirant sur du carton tant mieux pour eux. On fait toujours avec les moyens qu’on a pour prouver qu’on est plus stupides que ce que les autres croient. La preuve en images de leur super pouvoir.

    Sissi zayyat

    11 h 15, le 07 septembre 2023

  • Celui qui a déjà tiré à l’AK47 verra immédiatement que les deux armes montrées n’ont ni le recul ni la flamme et fumée ni même le son d’un tir réel. C’est un fake.

    Gros Gnon

    21 h 19, le 06 septembre 2023

  • Gemayel, Gaegea, Israël, bande son guerrière, tout y passe. Un vrai melting-pot digne de la plus pure propagande iranienne. Ridicule. What's next ?

    Ca va mieux en le disant

    10 h 49, le 06 septembre 2023

  • A quand un show dans l’autre sens ?

    LeRougeEtLeNoir

    10 h 44, le 06 septembre 2023

  • Le Hezbollah ne se contente pas de détruire ses adversaires en effigie.

    Yves Prevost

    08 h 04, le 06 septembre 2023

  • C'est une certitude que ce n'est pas la signature des barbus jaunes, ils ne font pas dans la dentelle ils ont un savoir unique dans l'assassinat politique

    Zeidan

    18 h 08, le 05 septembre 2023

  • 1. LES CHEVROTTINES SONT POUR LA CHASSE D,ANIMAUX ET NON D,OISEAUX. - 2. JE DIS QUE CES PERFORATION SONT DE BALLES A AIR COMPRIME. LES FUSILS A AIR COMPRIME SONT DES CLONES DES FUSILS DE GUERRE ET SONT BIEN REPANDUS PARTOUT ET UTILISES PAR LES ARMEES POUR INITIER LES NOUVELLES RECRUES AU TIR ET SURTOUT DANS LES FILMS GUERRIERS DE HOLLYWOOD.

    MON CLAIR MOT A GEAGEA CENSURE

    17 h 02, le 05 septembre 2023

  • Who cares après tout???

    Henoud Wassim

    14 h 45, le 05 septembre 2023

  • Bassil et le père de tous Michel Aoun se sentent rassurés par ces vidéos ? si oui que Bassil continue à aider le hezbollah pour réaliser ses plans.

    Gebran Eid

    14 h 37, le 05 septembre 2023

  • Le QI des semeurs de zizanies est nettement au-dessous de la moyenne

    Hitti arlette

    13 h 12, le 05 septembre 2023

Retour en haut