Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Éclairage

Pour Washington, ce n’est pas le moment de fâcher Riyad

Le « New York Times » a révélé samedi que les États-Unis avaient été informés dès l’année dernière d’exactions des gardes-frontières saoudiens à l’encontre de migrants.

Pour Washington, ce n’est pas le moment de fâcher Riyad

Le président américain Joe Biden reçu par le prince héritier saoudien Mohammad ben Salmane lors de son passage à Djeddah le 15 juillet 2022. Bandar Al-Jaloud/AFP

Les États-Unis étaient au courant, mais n’ont pas fait de vagues. Ayant fait grand bruit lors de la parution d’un rapport de Human Rights Watch (HRW) la semaine dernière, les exactions commises contre des migrants éthiopiens par des...
Les États-Unis étaient au courant, mais n’ont pas fait de vagues. Ayant fait grand bruit lors de la parution d’un rapport de Human Rights Watch (HRW) la semaine dernière, les exactions commises contre des migrants éthiopiens par des...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut