Rechercher
Rechercher

Politique - Repère

Tout ce que l’on sait sur ce qui s’est passé à Kahalé

Mercredi, aux alentours de 15h30, un camion appartenant au Hezbollah s’est renversé sur une route à Kahalé (Aley). En début de soirée, la situation a dégénéré, entraînant la mort d’un milicien du parti de Dieu et d’un résident local.
Tout ce que l’on sait sur ce qui s’est passé à Kahalé

L'armée Libanaise postée près d'un poster de la victime locale Fadi Bejjani, à Kahalé. REUTERS/Mohamed Azakir

Mercredi, aux alentours de 15h30, un camion appartenant au Hezbollah s’est renversé sur une route à Kahalé (Aley). En début de soirée, la situation a dégénéré, entraînant la mort d’un milicien du parti de Dieu, Ahmad Ali Kassas, alias "Mohammad Ali", et d’un résident local, Fadi Bejjani. L’armée s’est déployée sur les lieux. L’OLJ fait une synthèse de tout ce que l’on sait, pour le moment, sur ce qui s’est passé.

Comment le camion s’est renversé ?

Pour l’instant, tout semble indiquer qu’il s’agit d’un accident, cette route étant connue pour son virage mortel. Un témoin de la scène interrogé par L’OLJ affirme que le camion faisait un bruit, qui pouvait supposer que ses freins allaient lâcher. Un autre témoin souligne que le véhicule roulait à toute vitesse avant l’accident.

Que contenait le camion renversé ?

Mercredi, aux alentours de 22h, le Hezbollah a confirmé que le véhicule lui appartenait. D’après le parti pro-iranien, le camion était parti depuis la Békaa et devait rejoindre Beyrouth. Au lendemain de l’incident, jeudi matin, l’armée a affirmé que le véhicule transportait des munitions.

Les résidents, qui se sont précipités sur les lieux de l’accident, n’ont pas pu vérifier la nature de la cargaison du camion, mais ont constaté la présence de « très lourdes et grandes caisses en bois fermées ».

Lire aussi

Incident de Kahalé : Joseph Aoun mis à rude épreuve

Qui a tiré le premier ?

Sur ce point, plusieurs versions contradictoires ont été avancées. Selon les locaux, après l’accident, qui a eu lieu aux alentours de 15h30, les habitants se sont dirigés vers le camion, afin de s’assurer que le chauffeur n’était pas blessé. Toujours selon eux, quelques minutes plus tard, des hommes non identifiés sont arrivés sur les lieux, en demandant aux habitants de s’éloigner. Le ton est rapidement monté suivi d’un retour au calme.

Sur une vidéo amateur, on aperçoit les Forces de sécurité intérieure montrant le camion renversé alors qu’un policier se tient près du véhicule. Plus tard, aux alentours de 19h30, des premiers coups de feu retentissent, peu après qu’une grue arrive sur les lieux pour soulever le camion.

Le président de la municipalité de Kahalé, Jean Bejjani, a expliqué que les habitants s’étaient dirigés vers le camion afin de venir en aide « mais des tirs, qui visaient au hasard les maisons, ont débuté ».

Selon la version du parti de Dieu, les éléments du Hezbollah, « en charge d’assurer le trajet du camion », tentaient de remorquer le véhicule « lorsque des éléments miliciens se sont attroupés sur place et ont attaqué les passagers du camion dans une tentative d’en prendre le contrôle ». Le parti ajoute que ces hommes ont commencé à lancer des pierres avant de tirer à l’aide d’armes, blessant l’un de (leur) frère qui a été hospitalisé dans un état grave. Il est décédé peu de temps après ». « Un échange de tirs a eu lieu avec les éléments armés, avant que l’armée n’intervienne (...) », poursuit le communiqué.

Selon un membre des forces de sécurité, la victime, Fadi Bejjani, père de trois enfants, aurait tiré sur les membres du Hezbollah quand ces derniers ont répliqué.

Dans cette vidéo, des habitants de Kahalé sont rassemblés autour du camion, et jettent des pierres sur les miliciens présumés du Hezbollah, qui se réfugient derrière le véhicule. Une vidéo prise avant la séquence de tirs.

Sur cette vidéo, trois hommes, en civil, armés de fusils d’assaut se dirigent vers l'église. Un premier coup de feu retentit. Une seconde plus tard, trois autres tirs. Deux secondes plus tard, le premier son d’une première rafale automatique.

Sur cette vidéo, l’on voit Fadi Bejjani qui tire. Puis une série de rafales est entendue, et l’on voit le résident de Kahalé être abattu. Deux hommes armés sont présents de l’autre côté de la route, en face de l'église où se trouve la victime.

Celle-ci est prise au même moment que la troisième, d’un autre angle. Ici, Fadi Bejjani, tire, alors que deux autres hommes près de lui prennent la fuite.

Qu’a fait l’armée ?

Malgré les nombreux appels des habitants, l’armée n'arrive sur les lieux de l’accident qu’après plusieurs heures, en début de soirée. Et des accrochages ont eu lieu entre l’armée et les habitants. Selon les témoins, des soldats se seraient montrés agressifs envers les locaux.

Dans un communiqué de presse, publié ce matin, l’armée affirme que la cargaison du camion appartenant au parti chiite a été transportée vers l’une de leurs casernes. Elle affirme en outre que le camion a été évacué et que les routes ont été rouvertes vers 4 heures du matin.

Depuis, l’armée est toujours déployée sur les lieux : une vingtaine de soldats et trois jeeps militaires continuent de veiller sur la route principale. Les Forces de sécurité intérieure ainsi que la police judiciaire sont également déployées sur les lieux de l’incident depuis ce matin.

L’armée a affirmé qu’une enquête a été ouverte.

Mercredi, aux alentours de 15h30, un camion appartenant au Hezbollah s’est renversé sur une route à Kahalé (Aley). En début de soirée, la situation a dégénéré, entraînant la mort d’un milicien du parti de Dieu, Ahmad Ali Kassas, alias "Mohammad Ali", et d’un résident local, Fadi Bejjani. L’armée s’est déployée sur les lieux. L’OLJ fait une synthèse de tout ce que l’on...

commentaires (7)

Densité populaire nous avons vu le résultat avec le port. Alors il est tout à fait logique que les citoyens se défendent pour empêcher que tout accident fatal survient puisqu’on sait que les accidents provoqués par ces fossoyeurs sont toujours mortels et à grande échelle. Alors mettez la en veilleuse et défendez plutôt votre pays.

Sissi zayyat

20 h 53, le 10 août 2023

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • Densité populaire nous avons vu le résultat avec le port. Alors il est tout à fait logique que les citoyens se défendent pour empêcher que tout accident fatal survient puisqu’on sait que les accidents provoqués par ces fossoyeurs sont toujours mortels et à grande échelle. Alors mettez la en veilleuse et défendez plutôt votre pays.

    Sissi zayyat

    20 h 53, le 10 août 2023

  • Assez drôle que d’un côté c’est un honnête citoyen libanais qui a tiré en rafales sur des hommes armés mais de l’autre c’est des « miliciens » et on laisse presque sous-entendre qu’ils ne sont pas libanais. La neutralité journalistique est pas à son meilleur ici. Il y a clairement eu une personne avec la tête chaude qui a décidé de s’en prendre à d’autres hommes armés en tuant un des leurs au passage. Puis il y a laissé sa peau.

    FS

    20 h 28, le 10 août 2023

  • Comme souvent , nos militaires arrivent en retard de plusieurs heures , et ceci est la cause des accrochages d'hier. Il faut peut-être obtenir une permission préalable...

    Esber

    19 h 54, le 10 août 2023

  • Alors on resume la situation, une cargaison d'armes venant de la bekaa (on produit des armes la bas?), escortee par des gars armes, se renverese a kahale, les gars armes mettent en joue tout le village pour les eloigner, mais ce n'est pas eux qui ont tire les premiers.... et puis entre nous, ils arrivent pas a conduire un van mais veulent liberer la palestine...qu'ils se contentent de faire ce qu'ils savent faire de mieux, signer des accords avec israel

    Elementaire

    18 h 31, le 10 août 2023

  • Très bon fact-checking de l’OLJ. On voit bien quand même que ce n’est pas le Hezbollah qui a tiré en premier.

    Marionet

    17 h 47, le 10 août 2023

  • L'armée donc et l'état dirige par les barbus a tout fait pour protéger une cargaison d'armes appartenant à une milice hors la loi.

    Zeidan

    17 h 43, le 10 août 2023

  • Un camion de munitions qui circule de Baalbek à Kahalé… …Direction Sud Liban…

    Mohamed Melhem

    17 h 43, le 10 août 2023

Retour en haut