Rechercher
Rechercher

Économie - Immobilier

Les prêts subventionnés au logement bientôt relancés, annonce Antoine Habib

Les prêts subventionnés au logement bientôt relancés, annonce Antoine Habib

Le PDG de la Banque de l’Habitat, Antoine Habib (g.) avec le Premier ministre sortant Nagib Mikati (c.). Photo ANI

Le PDG de la Banque de l’Habitat Antoine Habib a annoncé mercredi que le Fonds arabe pour le développement économique et social avait accepté les modifications proposées par le Liban concernant l’octroi de prêts subventionnés au logement en dollars, alors que ceux-ci étaient prévus, dans une première version de l’accord, d’être libellés en livres libanaises. Une étape qui devrait permettre à la banque de commencer « prochainement » à octroyer ces prêts.

Début juin, dans une déclaration faite après une rencontre avec le Premier ministre sortant Nagib Mikati, Antoine Habib avait annoncé que les Libanais devraient pouvoir bénéficier de ces crédits « d’ici trois mois ». A l’époque, et après avoir obtenu l’approbation du Conseil des ministres, la Banque de l’Habitat avait encore besoin d’obtenir l’approbation de la Banque du Liban (BDL) et du Conseil du développement et de la reconstruction (CDR). Ce qui est désormais chose faite.

Ces prêts seront financés à partir d’une ligne de crédit de 50 millions de dinars koweïtiens, soit quelque 162,5 millions de dollars, que la Banque de l’Habitat devra rembourser en dollars en trois versements au Fonds arabe pour le développement économique et social, « à un taux qui devrait se situer en principe aux alentours de 2,5 % », indique Antoine Habib à L’Orient-Le Jour. « Nous sommes toujours en négociation avec le Fonds pour finaliser les détails liés aux différents taux d’intérêts », poursuit-il.

Dans ce cadre, les Libanais devront s’attendre à payer un taux d’intérêt qui « se situe aux alentours de 6 % », pour des prêts compris entre 40 000 et 50 000 dollars, en fonction des revenus des ménages, remboursables sur une période de 20 ans.

Lire aussi

Le vent d’optimisme sur le marché de l’immobilier à Beyrouth est trompeur, prévient Ramco

En plus de cela, le PDG de la Banque précise que pour être éligible à ce prêt subventionné, le logement concerné ne doit pas dépasser les 150 mètres carrés et les personnes qui postulent ne doivent pas posséder d’autre résidence au Liban. Selon lui, cette enveloppe profitera à près de 6 000 familles, notant que ces prêts sont uniquement destinés aux Libanais. « La relance de cette ligne de crédit devrait redynamiser l’activité immobilière dans le pays », souligne optimiste Antoine Habib.

Signé en mars 2019, quelques mois avant le début de la crise économique et financière au Liban, l'accord avec le Fonds arabe n’avait été approuvé par le Parlement que le 28 mai 2020 et réactivé le 20 juin 2022.

Mi-juin 2022, la Banque de l’Habitat annoncé le lancement de sa plateforme numérique sur laquelle les Libanais peuvent s’inscrire pour présenter des demandes de prêts pour l’achat d’un logement, la réhabilitation d’une ancienne demeure ou l’installation de systèmes photovoltaïques. Pour postuler, le demandeur devra créer un compte sur cette plateforme via lequel il pourra soumettre les documents requis. Toutes les informations sont présentes sur le site https://www.banque-habitat.com.lb

Le PDG de la Banque de l’Habitat Antoine Habib a annoncé mercredi que le Fonds arabe pour le développement économique et social avait accepté les modifications proposées par le Liban concernant l’octroi de prêts subventionnés au logement en dollars, alors que ceux-ci étaient prévus, dans une première version de l’accord, d’être libellés en livres libanaises. Une étape qui...
commentaires (2)

Je trouve très curieux le sourire affiché du PM sortant comme s’il venait d’empocher le gros lot. On ne lui connaissait pas cette empathie envers les citoyens libanais. Lorgne t-il encore sur quelques habitats qu’il n’a pas pu obtenir avant d’être ce PM sortant qui n’arrête pas de conclure des contrats avant sa sortie définitive?

Sissi zayyat

11 h 20, le 12 août 2023

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Je trouve très curieux le sourire affiché du PM sortant comme s’il venait d’empocher le gros lot. On ne lui connaissait pas cette empathie envers les citoyens libanais. Lorgne t-il encore sur quelques habitats qu’il n’a pas pu obtenir avant d’être ce PM sortant qui n’arrête pas de conclure des contrats avant sa sortie définitive?

    Sissi zayyat

    11 h 20, le 12 août 2023

  • Eh bien l'OlJ ? Qu'y a-t'il de mal a dire que notre cher premier ministre est un ferme soutien des prets subventionnes a l'habitat ? Prets qu'il connait bien par ailleurs...

    Michel Trad

    22 h 26, le 10 août 2023

Retour en haut