Rechercher
Rechercher

Économie - Marchés publics

La liste des nouveaux restaurants de l’aéroport de Beyrouth dévoilée

L'américain McDonald's et le français Paul pourraient également être de la partie.

La liste des nouveaux restaurants de l’aéroport de Beyrouth dévoilée

Un des nouveaux Dunkin' Donuts de l'AIB. Photo : D.R.

A défaut d’avoir pu lancer les travaux d’extension controversés qui ont fait la une de l’actualité en hiver, l’Aéroport international de Beyrouth (AIB) est actuellement en train de voir son parc de restaurants et de cafés intégralement renouvelé.

Aux manettes, la société Nevada S.A.L, filiale du groupe hôtelier Lancaster Hotel and Suites. Active au Liban et en Afrique, la société a remporté en avril dernier le contrat de gestion et d’opération des cafés et restaurants de l’AIB au détriment de la Lebanese Beirut Airport Catering Company (LBACC), joint-venture principalement détenue par la Middle East Airlines (MEA).

Les enseignes Cafematik, Balkoumi ou encore Salt, que LBACC opérait depuis des années, ont commencé à être remplacées par de nouveaux acteurs débauchés par le nouvel arrivant. « Notre groupe avait tous les atouts nécessaires pour installer ses propres restaurants, mais nous avons finalement choisi de faire appel à des marques que les Libanais connaissent et aiment », explique à L’Orient-Le Jour Bilal Arnaout, directeur général au sein du groupe Lancaster. « Nous pensons que c'est la meilleure approche pour donner un souffle nouveau à l’AIB et améliorer le confort des passagers qui l’empruntent », ajoute-t-il.

Maki, Kebab et Taouk
Le dirigeant a confirmé que les deux enseignes dont L’OLJ a cité les noms jeudi, étaient bien de la partie. Toutes les enseignes avec qui Nevada S.A.L a déjà signé auront ouvert leurs emplacements au public d’ici lundi, selon Bilal Arnaout.

Lire aussi

À l’aéroport de Beyrouth, le remplacement des restaurants a commencé

• Dunkin’ Lebanon (Dunkin’ Donuts), filiale de la multinationale américaine de restauration rapide connue pour ses beignets et son café, va occuper trois emplacements, deux dans la section réservée aux départs (un dans le hall principal, l’autre près des portes d’embarquement), et un dans le hall des arrivées.

• Zaatar w Zeit, le spécialiste libanais de la Man’ouché, a pour l’instant un seul emplacement, près des portes d’embarquement, à droite après le point de contrôle des passeports.

Bilal Arnaout a également dévoilé les noms des autres restaurants qui vont ouvrir à l’AIB :

• La chaîne libanaise de restaurants de sushi, Mon Maki à Moi, va prendre la place du restaurant haut de gamme Salt et sa vue sur le tarmac.

• Malak Taouk, la chaîne de sandwicherie spécialiste du poulet, a pris un emplacement dans la partie du hall des départs ouvertes aux visiteurs.

• Le restaurant et snack Al Agha, spécialisé dans la cuisine libanaise, sera placé dans la zone du Duty Free (boutiques hors-taxe).

Bilal Arnaout annonce enfin que Nevada S.A.L est actuellement en discussion pour tenter d'officialiser l'arrivée, à court terme, de deux autres franchises : la chaîne de restauration rapide américaine McDonald’s et les boulangeries françaises Paul.

Sans souhaiter entrer dans les détails confidentiels des contrats, le directeur général insiste sur le fait que toutes ces enseignes ont été prises à bord en tant qu’« opérateurs » pour le compte du groupe hôtelier, qui assume tous les frais d’investissement et d’exploitation (électricité comprise). Il assure également que l’enveloppe de 3,45 millions de dollars d’investissements annuels (TVA incluse) mis sur la table par Nevada S.A.L. pour remporter l’appel d’offres est adaptée par rapport aux besoins à mobiliser pour ce type de contrat, même dans un aéroport de la taille de celui de Beyrouth, qui peut accueillir 6 millions de passagers par an, contre plusieurs dizaines de millions pour les grands aéroports internationaux.

Bilal Arnaout confirme aussi que LBACC continuera de gérer l'espace Lounge de l'AIB et que Nevada S.A.L. est disposée à reprendre les 186 employés de LBACC, si nécessaire. « Nous avons déjà proposé de les reprendre tous, mais LBACC a décidé d'en garder 130. Les 56 autres nous ont rejoint, et nous sommes prêts a en accueillir d'autres », a assuré le directeur général.

Le groupe hôtelier Lancaster Hotel and Suites appartient à l’homme d’affaires Wissam Achour. 

A défaut d’avoir pu lancer les travaux d’extension controversés qui ont fait la une de l’actualité en hiver, l’Aéroport international de Beyrouth (AIB) est actuellement en train de voir son parc de restaurants et de cafés intégralement renouvelé.Aux manettes, la société Nevada S.A.L, filiale du groupe hôtelier Lancaster Hotel and Suites. Active au Liban et en Afrique, la...

commentaires (9)

Junk food….!

Hadji-thomas Claire

07 h 29, le 25 juillet 2023

Tous les commentaires

Commentaires (9)

  • Junk food….!

    Hadji-thomas Claire

    07 h 29, le 25 juillet 2023

  • ouf...le junky food....

    Marie Claude

    07 h 51, le 16 juillet 2023

  • On aura plus besoin de vendre un terrain pour payer le prix d’un café?

    SALEH KAYALI Zeina

    22 h 34, le 15 juillet 2023

  • Le Liban s’est mis en mode marche arrière et a cassé sa boîte de vitesses

    Lecteur excédé par la censure

    09 h 42, le 15 juillet 2023

  • Au lieu de l'inmangeable dunkin pourquoi pas un glacier type Awad, en y ajoutant meghli, mohalabyé, etc...?

    IBN KHALDOUN

    00 h 47, le 15 juillet 2023

  • Taouk w toum avant un départ, pauvres voisins de siège....

    Jack Gardner

    15 h 13, le 14 juillet 2023

  • Dunkin’ Donuts était à la mode il y a 20 ans...

    Georges Lebon

    14 h 53, le 14 juillet 2023

  • Le même Wissam Achour dont « hôtel est le symbole de la privatisation frauduleuse de la côte libanaise » comme le rappelle Le Monde?

    Nammour Jihad

    14 h 40, le 14 juillet 2023

  • Vous parlez d’une amélioration de la restauration !!! Du junk food a l’américaine. Ce directeur devrait retourner à l’école hôtelière si du moins il a un tout petit peu de bon goût

    Lecteur excédé par la censure

    13 h 32, le 14 juillet 2023

Retour en haut