Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Analyse

Plus de 100 jours après l'accord saoudo-iranien, c’est encore le grand flou

Quelques succès diplomatiques sont à noter, mais sans avancées concrètes sur les principaux points de friction entre Riyad et Téhéran. 

Plus de 100 jours après l'accord saoudo-iranien, c’est encore le grand flou

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Faisal ben Farhane (à gauche) serrant la main de son homologue iranien, Hossein Amir-Abdollahian. Photo AFP

Des ministres des Affaires étrangères reçus en grande pompe. La réouverture de l’ambassade iranienne à Riyad. Puis la normalisation des relations entre l’Arabie saoudite et la Syrie. Autant de signaux que le Moyen-Orient se dirige vers une forme de...
Des ministres des Affaires étrangères reçus en grande pompe. La réouverture de l’ambassade iranienne à Riyad. Puis la normalisation des relations entre l’Arabie saoudite et la Syrie. Autant de signaux que le Moyen-Orient se dirige vers une forme de...

commentaires (2)

Titre intéressant... il est évident que la Chine à sécurisé 2 sources importantes de pétrole dans un scénario, bien monté, d'intermédiaire sympa entre frères mécontents l'un de l'autre... tout le reste sert à vendre du papier, de l'encre made in china... of course!

Wlek Sanferlou

14 h 18, le 28 juin 2023

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Titre intéressant... il est évident que la Chine à sécurisé 2 sources importantes de pétrole dans un scénario, bien monté, d'intermédiaire sympa entre frères mécontents l'un de l'autre... tout le reste sert à vendre du papier, de l'encre made in china... of course!

    Wlek Sanferlou

    14 h 18, le 28 juin 2023

  • Et plus les rencontres se feront nombreuses et intenses, et plus le brouillard va s’épaissir. Ne dit on pas que l’eau et l’huile ne peuvent se mélanger? Les Mollahs ne sont pas crédibles et n’ont aucune parole, ils l’ont prouvé à maintes reprises avec les pays les plus puissants au monde alors pourquoi feraient ils autrement avec un pays en voie d’éclosion? Mais c’est pour n’en faire qu’une bouchée dans leur gueule géante et insatiable. Peut être que les saoudiens et alliés les voient venir, d’où leur prudence justifiée.

    Sissi zayyat

    00 h 17, le 28 juin 2023

Retour en haut