Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Tensions avec Israël

L'armée libanaise "se tient prête à faire face à toute agression", selon le ministre de la Défense


L'armée libanaise

Le ministre sortant libanais de la Défense Maurice Slim (d) recevant son homologue italien Guido Crosetto à Yarzé, le 7 avril 2023. Photo site officiel du ministère de la Défense

Le ministre libanais sortant de la Défense, Maurice Slim, a fait état vendredi d'une "menace directe" représentée par la tension à la frontière entre le Liban et Israël, affirmant que l'armée libanaise "se tient prête à faire face à toute agression", après des frappes de l'armée israélienne au Liban-Sud dans la nuit de jeudi à vendredi à la suite de tirs de roquettes depuis cette région sur le territoire israélien. 

"Ce développement représente une menace directe à la sécurité et à la stabilité du Sud", a déclaré le ministre qui recevait son homologue italien Guido Crosetto à Yarzé. Dans un communiqué publié sur le site du ministère, M. Slim a fait valoir que "l'armée a été et restera la garante de la plus haute coopération possible avec la Finul (la Force intérimaire des Nations unies au Liban) et prendra les mesures nécessaires pour rétablir la sécurité, protéger la stabilité et le calme au Sud. Elle se tient prête à faire face à toute agression", a-t-il poursuivi.

Le ministre a également assuré que le Liban "respecte la résolution 1701 du Conseil de sécurité" de l'ONU, adoptée en 2006 pour mettre fin à une guerre entre Israël et le Hezbollah, parti-milice affilié à l'Iran.

Les deux ministres ont évoqué, par ailleurs, "la coopération entre les deux pays, notamment dans le domaine militaire", ainsi que "l'escalade au Liban-Sud". M. Slim a rendu hommage à la participation italienne à la Finul et à la coordination entre la force internationale et les unités de l'armée dans le sud du Liban. Il a également "remercié l'Italie pour son soutien continu à l'armée, particulièrement à travers les aides humanitaires et militaires". De son côté, M. Crosetto a affirmé que l'Italie "est prête à coopérer et à aider l'armée et les services de sécurité" libanais.

Le ministre libanais sortant de la Défense, Maurice Slim, a fait état vendredi d'une "menace directe" représentée par la tension à la frontière entre le Liban et Israël, affirmant que l'armée libanaise "se tient prête à faire face à toute agression", après des frappes de l'armée israélienne au Liban-Sud dans la nuit de jeudi à vendredi à la suite de tirs de roquettes depuis...