Rechercher
Rechercher

Culture - Concert

Sébastien El Chato au Casino, pour le cœur des (grands-)mères

Sébastien El Chato au Casino, pour le cœur des (grands-)mères

Sébastien El Chato ne raterait pour rien au monde son rendez-vous libanais. Photo DR

Il est un peu chez lui ici. Il s’est passé près de 30 ans depuis son premier voyage au Liban et pourtant Sébastien El Chato finit toujours par revenir. Ce chanteur français d’origine gitane fait vibrer le Liban au rythme de ses musiques depuis des années maintenant. Le 18 mars, c’est pour honorer les mères (et grands-mères, elles le méritent doublement) qu’il sera à Beyrouth.

Le cœur d’une mère, ce titre qui résonnera dans beaucoup de foyers libanais le 21 mars, est une ode à sa propre mère. Figure importante de sa vie. Pas un concert ne passe sans qu’il ne chante cette mélodie, un titre qui ne vieillit pas.

Sébastien El Chato ne s’est pourtant pas arrêté là. En 2022, il a sorti un nouvel opus de reprises de titres du crooner romantique Julio Iglesias. La dérobade, un célèbre titre de l’artiste espagnol, a initié cet album hommage.

C’est sur les planches du Casino du Liban que Sébastien El Chato est invité à se produire le 18 mars, un spectacle coproduit par Star System et 2U2C dans le cadre des Nuits Nostalgie. L’attention portée à la programmation laisse présager une soirée riche en émotions. Selon l’artiste, le concert a été pensé en deux parties, avec un changement de registre entre les deux. La première partie comprend des chansons romantiques avec, on s’en doute, l’incontournable Cœur d’une mère et des titres immortels de Julio Iglesias. Ce n’est pas tout : deux invités-surprises libanais seront aussi de la partie. Place à la fête pour la seconde partie du concert. El Chato y interprétera une partie de ses tubes « gipsy », dans l’espoir de voir le public libanais chanter et danser.

Billets en vente chez Virgin Ticketing et au Casino du Liban.


Il est un peu chez lui ici. Il s’est passé près de 30 ans depuis son premier voyage au Liban et pourtant Sébastien El Chato finit toujours par revenir. Ce chanteur français d’origine gitane fait vibrer le Liban au rythme de ses musiques depuis des années maintenant. Le 18 mars, c’est pour honorer les mères (et grands-mères, elles le méritent doublement) qu’il sera à Beyrouth.Le...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut