Rechercher
Rechercher

Politique - Présidentielle

Après l'annonce de Nasrallah, Boukhari entre en scène

Le diplomate saoudien, qui a signifié dans un tweet l'opposition de son pays à la candidature de Frangié, entame, depuis Bkerké, une série de réunions sur la scène locale.

Après l'annonce de Nasrallah, Boukhari entre en scène

Le patriarche maronite Béchara Raï recevant mardi l'ambassadeur d'Arabie saoudite au Liban, Walid Boukhari, à Bkerké. Photo tirée de la page Twitter du patriarcat maronite.

Deux nouvelles dynamiques, quoique opposées, ont sorti le dossier présidentiel de sa léthargie. D’un côté, le soutien explicite du Hezbollah à la candidature de Sleiman Frangié, quelques jours seulement après l’appui apporté par le président de la...
Deux nouvelles dynamiques, quoique opposées, ont sorti le dossier présidentiel de sa léthargie. D’un côté, le soutien explicite du Hezbollah à la candidature de Sleiman Frangié, quelques jours seulement après l’appui apporté par le président de la...
commentaires (17)

A la soupe, je pense qu'il manque leila abdellatif pour imaginer une finale éblouissante... suspense...

Wlek Sanferlou

15 h 14, le 09 mars 2023

Tous les commentaires

Commentaires (17)

  • A la soupe, je pense qu'il manque leila abdellatif pour imaginer une finale éblouissante... suspense...

    Wlek Sanferlou

    15 h 14, le 09 mars 2023

  • MESDAMES/MESSIEURS, MERCI !

    LA LIBRE EXPRESSION

    15 h 05, le 09 mars 2023

  • - QUAND ON CENSURE PAR SEUL CAPRICE, - DES FAITS VERIDIQUES L,EXPRESSION, - CE N,EST PLUS SAGACITE, C,EST VICE - QUE D,ETOUFFER LA JUSTE OPINION.

    LA LIBRE EXPRESSION

    13 h 36, le 09 mars 2023

  • VOUS AVEZ MON EMAIL. PUIS-JE SAVOIR LA RAISON DE LA CENSURE ? MERCI.

    LA LIBRE EXPRESSION

    12 h 25, le 09 mars 2023

  • Limier : Définition simple et facile du dictionnaire Linternaute.com https://www.linternaute.fr › definition · Translate this page Jul 24, 2021 — Un limier est un policier, un détective chargé de retrouver des personnes recherchées. Synonyme : espion, policier, enquêteur, détective.

    LA LIBRE EXPRESSION

    12 h 21, le 09 mars 2023

  • Familier. Policier, détective : Envoyer sur la piste d'un malfaiteur les plus fins limiers.

    LA LIBRE EXPRESSION

    12 h 03, le 09 mars 2023

  • **************CONSTATATION************* - QUE D,AVILISSEMENT ! QUE D,IMBECILITE ! - QUE DE DISSOLUTION ! ET QUE D,INCOMPETENCE ! - UN IDIOT DE SON COIN LANCE UNE ABSURDITE, - UN TARE LUI REPOND, CAID DE L,IGNORANCE. = - MALGRE TOUS LEURS NON-SENS, EN SUS DE CORROMPUS, - ILS SONT AUSSI VOLEURS, ESCROCS, VENDUS ET TRAITRES. - D,IMBERBES NOUS AVONS TOUT COMME DES BARBUS, - DANS LES DEUX CAMPS AVEC DES ETRANGERS POUR MAITRES. = - SOUVERAINISTES LES UNS ONT POUR ETIQUETTE, - ET MERCENAIRES LES AUTRES POUR APPARAT. - LES UNS CROIENT A L,ETAT SANS MAGIQUE BAGUETTE, - ET LES AUTRES A LA MAINMISE PAR DIKTAT. = - DES DEUX NOUS PREFERONS ET DE LOIN LES PREMIERS, - SANS BANNIR LES SECONDS S,ILS REMETTENT LEURS ARMES. - SUR UN CHEF D,ETAT ILS SE BATTENT EN LIMIERS - TOUT EN LIVRANT SON CHOIX A D,ETRANGERS GENDARMES.

    LA LIBRE EXPRESSION

    11 h 35, le 09 mars 2023

  • Un mûr comme le mûr de Berlin

    Eleni Caridopoulou

    21 h 04, le 08 mars 2023

  • C’est une grande tristesse que de voir un pays céder son destin et sa gouvernance aux diplomates étrangers. Le démon du communautarisme et de la division sectaire ouvre la porte à toutes les puissances extérieures qui s’invitent dans la partie, au détriment des intérêts des citoyens Libanais. Un patriarche et un ambassadeur Saoudien qui se battent avec un leader enturbanné financé par l’Iran sans oublier les leaders corrompus jusqu’à la moelle qui disent tout et son contraire pour s’arrimer à leurs sièges. Quand les Libanais se réveilleront-ils pour tourner le dos à leurs démons?

    Alexandre Choueiri

    15 h 23, le 08 mars 2023

  • Ce que je trouve effarant, c'est de nullement mentionner les candidats à la présidence, les vrais candidats, et non ceux ne s'étant jamais annoncés comme tel; notamment des deux dames qui toutes deux avaient un programme en poche... République de compromis et de baise-moi-la-main, de-je-te-donne-ce-poste-et-tu-me-cèdes-l'autre.... Et niet du peuple qui endure (le vrai peuple, pas celui qui vit dans ses bulles de je-vis-et-je-m'en-fous-du-reste... Que faut-il attendre de cette classe, elle-même au pouvoir depuis des décennies, et qui est la cause même des malheurs de ce pays... Enfin, nous en sommes toutes et tous les libanais.es responsable en partie de ce chaos, pour avoir permis que cette descente aux enfers perdure... Et au bout de cette descente qui ne finit plus, y aura-t-il réellement un vrai changement? Peut-on encore évoquer une république?

    Christian Samman

    14 h 23, le 08 mars 2023

  • Voter pour M. Franjieh c est comme vendre son âme à son bourreau! 15 ans de guerre avec la Syrie et jusqu’à maintenant toutes nos ressources: pains, farines, gasoil transit vers la Syrie et en plus on continue à acceuillir les réfugiés et alors ça continue et alors alors … réveillez vous mes chers compatriotes.

    The Flinstones

    11 h 20, le 08 mars 2023

  • - LES SUNNITES PLOIENT ET SE JOIGNENT AU BARBU. - J,AVAIS ANTICIPE CE SCENARIO SECTAIRE. - J,AVAIS ALERTE LE RANG ADVERSE ROMPU, - LES CHRETIENS NE DEVAIENT PAS S,ATTENDRE AU CONTRAIRE. = - MIKO DANS SON DISCOURS, SANS LA COMPLICITE - DE SES FRERES, N,AURAIT PAS GLISSE L,INEPTIE, - PUIS CHEZ LE PATRIARCHE UN PERFIDE REGRET. - BUT DES DEUX : DES CHRETIENS, L,EXODE POUR SURVIE. ***************** P.S. PATRIARCHE REVEILLEZ NOS ABRUTIS AVANT QU,IL EN SOIT TROP TARD.

    LA LIBRE EXPRESSION

    10 h 59, le 08 mars 2023

  • Ce qui est effarant dans ce qui se dit et ce qui se trame, c’est qu’à aucun moment les diplomates, quelque soit leur courant politique ne parlent de ce peuple libanais ni de ses attentes quant au président à choisir. Ils nous parlent tous de ce que la France, les occidentaux les barbus et imberbes veulent sans jamais évoquer le désir des libanais de voir leur pays gouverné et géré par un président et un gouvernement patriotiques et compétents pour les sortir de cette usurpation en bonne et due forme qui ne choque plus personne tellement elle fait partie du paysage politique libanais qui n’a plus de libanais que l’appellation. Est ce qu’on a jamais demandé l’avis des politiciens libanais dans le choix de n’importe quel président du monde ou des poulaillers dictatoriaux comme on fait dans notre pays? Alors pourquoi tout le monde se croit légitime de s’immiscer dans notre pays pour choisir tel ou tel autre? La réponse est dans la question, ces polichinelles qui nous gouvernent et grâce à leur appétit insatiable de pouvoir et d’argent qu’ils pillent pour nourrir leurs comptes et leur ego font que le pays devient dépendant d’autres pays qui viendront i poser leurs conditions pour le sortir du marasme dans lequel les politiques locaux l’ont mis en échange des milliards qu’ils avanceraient pour encore et toujours nourrir cette mafia qui ne finit pas de l’anéantir.Un cercle vicieux duquel nous ne sommes pas prêts de sortir tant que les mêmes fossoyeurs et les voleurs occupent le pays

    Sissi zayyat

    10 h 34, le 08 mars 2023

  • Avec toutes ces rencontres et prises de position de son excellence, on ose toujours parler de "souverainistes" (??)

    Raed Habib

    09 h 17, le 08 mars 2023

  • L’immaturité politique de ces responsables est inimaginable. De tout temps le liban a été et il est toujours, le terrain préféré de tous les pays de la region pour se disputer et tirer des bénéfices sans que le libanais ne puisse respirer et vivre sereinement. A l’époque c’était les palestiniens , la libye de kazzafi qui finançait ces dernier. Puis vint Saddam qui a financé les anti syriens pendant que la syrie armait et batifolait au liban décidant de tout. Aujourd’hui, les milices gèrent presque tout. L’arabie qui fait du va et vient… du « je t’aime moi non plus » ne sachant pas trop ce qu’elle veut. Ou peut-être le sait elle? Mais le liban ne sait pas trop ce qu’il veut? Enfin… le résultat reste le même : Depuis l’indépendance les responsables politiques au Liban , sauf quelques présidents de la république, ont prouvé leur immaturité. Malgré tout ce qui fut dit, contre le maronitisme politique de l’époque : Aujourd’hui, nous constatons que c’est grâce à ce système présidentiel que le liban avait toujours préservé un aspect de civilisation, ouverture vers le monde, une culture ( plus value) francophone claire et poussait le pays vers le haut. Les responsables musulmans le disent clairement aujourd’hui. Depuis le changement du système et les diverses occupations étrangères : C’est une mentalité d’âge de pierre qui prévaut aujourd’hui accompagnée de responsables immatures et surtout incompétents. Chamoun, chehab, bechara el khoury…. On vous regrette.

    LE FRANCOPHONE

    08 h 44, le 08 mars 2023

  • Et l’humiliation continue

    Abdallah Barakat

    01 h 29, le 08 mars 2023

  • Cette situation est absolument rocambolesque. Étant dans l'incapacité de "produire" un chef d'état consensuel, le prélat et le mollah à barbichette s'en mêlent, et les ambassadeurs volent à leurs secours. C'est pathétique. Une belle partie d'échecs avec ses cavaliers, ses tours et ses fous. Sauf que là, les amis, il y a bien longtemps que le roi s'est fait la malle avec nos retraites, et il ne reviendra pas de sitôt sur l'échiquier. J'ai un rêve, une obsession : que la société civile libanaise soit un jour capable de prendre son destin en mains...

    Ca va mieux en le disant

    01 h 17, le 08 mars 2023

Retour en haut