Rechercher
Rechercher

Politique - Diplomatie

Le Liban récupère son droit de vote à l'ONU

Beyrouth a finalement payé, avec du retard, ses contributions annuelles de 2022 et 2023.

Le Liban récupère son droit de vote à l'ONU

Le siège de l'Onu à New York. Photo d'illustration AFP

Le Liban a officiellement récupéré son droit de vote à l'Assemblée générale de l'ONU qu'il avait perdu le 20 janvier dernier, a annoncé mardi le ministère des Affaires étrangères sur Twitter.

Beyrouth avait pris du retard dans le paiement de ses contributions annuelles et celles-ci ont été versées, précise le ministère.


Dans un tweet publié mardi matin, le palais Bustros indique "avoir été informé par la délégation permanente du Liban aux Nations unies à New York du recouvrement par le Liban de son droit de vote à l'ONU de manière officielle". Cela a été possible car la délégation en question "a payé les contributions annuelles dues par le Liban pour les années 2022 et 2023 après avoir obtenu des virements sur ses comptes", poursuit le ministère.

"Le Liban joue de nouveau son rôle"

Le ministère des AE s'est ensuite félicité du fait que "le Liban joue à nouveau son rôle normal et est présent dans les discussions des Nations unies et de ses commissions". 

Pour mémoire

Le Liban récupère son droit de vote à l'ONU après le paiement d'arriérés

La quote-part due par le Liban s'élevait à 1.835.303 dollars, selon ce qu'avait indiqué le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres dans un communiqué.

Les fonds nécessaires

Contactée par L'Orient-Le Jour, une source diplomatique a affirmé mardi que le ministère des Affaires étrangères a reçu récemment les fonds nécessaires au paiement des cotisations à l’ONU, sans donner de date spécifique.

Selon cette source, les sommes ont été assurées pour moitié par la Banque du Liban (BDL), et pour l'autre moitié par une mission diplomatique libanaise dans un pays arabe du Golfe.

De même source, on explique que la facture des montants dus par le Liban à l'ONU a d'abord été envoyée à la mission diplomatique libanaise aux Nations unies qui l'a transmise au ministère libanais des Affaires étrangères. Après examen, le ministère l'a communiquée à celui des Finances, lequel l'a transférée à la Cour des comptes pour approbation. Ce n'est qu'après cette approbation que la BDL a effectué le transfert en question, toujours selon cette source.

Concernant l'avance faite par la mission diplomatique libanaise dans le Golfe au profit de celle à l'ONU, elle a eu lieu après une autorisation du ministère des Finances, ajoute-t-on de même source.

Avec le Venezuela, le Soudan du Sud, le Gabon, la Guinée équatoriale et la République dominicaine, il faisait ainsi partie des six pays à avoir perdu leur droit de vote à l'Assemblée générale de l'ONU le 20 janvier dernier.

Ce n’est pas la première fois que le Liban se retrouve dans cette situation. En 2019 et 2020 ainsi qu'en 2002 et 2003, il n’avait pas acquitté sa quote-part.

Le Liban a officiellement récupéré son droit de vote à l'Assemblée générale de l'ONU qu'il avait perdu le 20 janvier dernier, a annoncé mardi le ministère des Affaires étrangères sur Twitter. Beyrouth avait pris du retard dans le paiement de ses contributions annuelles et celles-ci ont été versées, précise le ministère.١)تبلغت وزارة الخارجية والمغتربين...
commentaires (9)

Ouais! L’axe pro-iranien a gagné une voix…

Gros Gnon

21 h 58, le 07 mars 2023

Tous les commentaires

Commentaires (9)

  • Ouais! L’axe pro-iranien a gagné une voix…

    Gros Gnon

    21 h 58, le 07 mars 2023

  • De Gaulle disait le machin ….

    Eleni Caridopoulou

    20 h 48, le 07 mars 2023

  • La fréquence des nouvelles type "farce tragique" augmente de jour en jour...on attend la prochaine...

    IBN KHALDOUN

    15 h 11, le 07 mars 2023

  • Impressionnant !!! Le Liban recouvre de nouveau son rôle au sein de l'institution de la communauté des nations, celui de faire valoir ou mieux de serpillière.... En dépit de l'adhésion menée et réussie par le président Chamoun à l'Onu, cet organisme n'a jamais su faire respecter les différentes résolutions prises en faveur du Liban, tant contre les palestiniens, les Israéliens et nos ''freres''syriens...

    C…

    14 h 49, le 07 mars 2023

  • Qu'on paye ses arriérés, pour rétablir le droit de vote, qui sans aucun doute pèse très lourd dans l’hémicycle de l’ONU !!! C’est bien connu, comme disait Devos, le grand Raymond, ou un autre, je ne sais plus, je cite de mémoire, """"les bêtises, comme les impôts, on finit par les payer""""….

    L’OLJ PRIVE SES LECTEURS DE LA VERSION "PDF"

    14 h 44, le 07 mars 2023

  • Dans quel monde virtuel on vit !!

    Wow

    12 h 26, le 07 mars 2023

  • Cet argent aurait dû être investi dans les institutions du pays pour que son peuple dépouillé puisse survivre en attendant que la nation retrouve sa souveraineté et son indépendance au lieu de le dilapider pour un vote qui n’a jamais servi à rien surtout lorsqu’il est censuré et contrôlé par un pays étranger depuis quelques décennies. Ils brillent toujours par leur incompétence.

    Sissi zayyat

    12 h 04, le 07 mars 2023

  • A quoi sert le vote du Liban? La sulta continue de dilapider de l'argent vole aux deposants. C'est de la folie totale.

    Rene Malek

    11 h 54, le 07 mars 2023

  • "Le Liban joue de nouveau son rôle"( BOF ) La quote-part due par le Liban s'élevait à 1.835.303 dollars….voilà comment dilapider son argent . Ce MACHIN ne fait rien quand nos frontières, nos droits sont bafoués . NOUS on est – toujours - , dans la poubelle des PAYS POUBELLES . Mieux financer l’éducation nationale , les universités , la santé , la protection de notre patrimoine ……..

    aliosha

    11 h 25, le 07 mars 2023

Retour en haut