Rechercher
Rechercher

Politique - Diplomatie

Comment l’Arabie de MBS voit le Liban et la région

Un haut responsable saoudien a accepté, chose très rare, de faire un tour d’horizon de la politique régionale de Riyad, avec un zoom particulier sur le pays du Cèdre.

Comment l’Arabie de MBS voit le Liban et la région

Le prince héritier Mohammad ben Salmane. Photo d’archives AFP

Le 22 février dernier, l’Arabie saoudite célébrait le « Jour de la fondation », en référence à la prise de contrôle de la localité de Dariya par l’imam Mohammad ben Saoud en 1727, il y a presque 300 ans. Une occasion qui intervient à...
Le 22 février dernier, l’Arabie saoudite célébrait le « Jour de la fondation », en référence à la prise de contrôle de la localité de Dariya par l’imam Mohammad ben Saoud en 1727, il y a presque 300 ans. Une occasion qui intervient à...
commentaires (9)

Probablement comme un pays de 10452 km2...

Khoueiry Marc

11 h 35, le 30 mai 2023

Tous les commentaires

Commentaires (9)

  • Probablement comme un pays de 10452 km2...

    Khoueiry Marc

    11 h 35, le 30 mai 2023

  • Puisque nos soi-disant "dirigeants": les jaunes, les verts-jaunes, les oranges et les rouge-blanc-verts, dépendent, volontairement ou par la force, mais aussi financièrement, des BIG BOSSES iraniens, séoudiens, américains et européens. Pourquoi continuer d'entretenir des "Chefs" de: Etat, Gouvernement et Parlement, ministres et députés, qui coûtent un max pour ne rien faire, mis à part quelques 3-4 exceptions ? Une vingtaine de ministres, plus les trois "chefs de"...n'agissent que pour satisfaire leurs commanditaires non-libanais, avec en retour les bénéfices financiers et autres avantages personnels. Alors, puisque le Liban est devenu un vaste cirque décoré de multiples couleurs arabes, iraniennes, américaines et européennes, de grâce cessons de parler de "République Libanaise"...qui a disparu, enfouie sous des décors étrangers !!! - Irène Saïd

    Irene Said

    11 h 04, le 05 mars 2023

  • C'est de notoriété publique... MBS voit le Liban découpé au scalpel, et sa tête ramenée dans une valise.

    Ca va mieux en le disant

    02 h 30, le 04 mars 2023

  • PARFAIT

    Gebran Eid

    19 h 33, le 03 mars 2023

  • On comprend que l'Arabie saoudite n'entend plus donner pour "acheter la paix" comme ce fût le cas pendant longtemps, et veut dorénavant obtenir un retour conséquent sur ses investissements. Ça se comprend, et c'est même une bonne nouvelle pour le Liban. Cependant, dans les conditions qu'on attribue ici à l'Arabie saoudite pour un rapprochement avec le Liban et, surtout, la Syrie, je vois un fourre-tout: si la question du contrôle des frontières et de l'arrêt du trafic de drogue se comprend bien, les "conditions" relatives aux relations du régime syrien avec l'Iran, de la libération par ce dernier des prisonniers politiques et du retour des réfugiés sous supervision arabe et internationale semblent un peu irréalistes. Assad ne va sûrement pas se faire hara-kiri afin d'obtenir le retour des Saoudiens.

    A.Harouni

    15 h 36, le 03 mars 2023

  • Espérons que les saoudiens restent fermés et inflexibles sur leurs conditions pour enfin s’imposer dans la région puisque le vent souffle en leur faveur et qu’ils surferont sur la vague favorable pour mettre un peu d’ordre dans ce tourbillon qu’est devenu cette région, a cause des barbus qui prolifèrent parce que personne n’a osé jusqu’ici leur barrer la route. votre heure de gloire a sonné, profitez-en.

    Sissi zayyat

    13 h 32, le 03 mars 2023

  • On dirait que l’Arabie Saoudite a gagné en maturité et en sagesse, contrairement à nos marchands de tapis qui eux sont toujours au même stade de nombrilisme qu’avant toutes les guerres et les misères imposées à notre pays. MBS a eu l’intelligence de commencer par le commencement en coupant les têtes de tous les corrompus qui ont saqué le pays pour ensuite s’attaquer aux problèmes sérieux en plaçant des personnes compétentes aux postes importants du royaume, persuadé que nul à l’avenir n’oserait commettre l’impardonnable de piocher dans les caisses ou de monter sa propre boutique en parallèle du régime fort qui veille au grain. Nous attendons impatiemment une personne de confiance au Liban qui procéderait de la même manière pour faire le ménage du printemps et assoir son autorité et celle de notre pays une fois que tous les corrompus ont été jugés et écartés à jamais du pouvoir. Est-ce un vœu pieux ou une réalité à laquelle aucun de tous les prétendus au pouvoir n’ont osé aborder pour affronter les démons de notre pays de peur que le pire lui arrive alors qu’il l’a déjà et de loin dépassé depuis plus de deux décennies. Iza ma kibrit ma btouzghar. Retroussons les manches et affrontons la réalité quelqu’en soit le prix puisque nous n’avons plus rien à perdre.

    Sissi zayyat

    11 h 50, le 03 mars 2023

  • L'Arabie Saoudite de MBS fait preuve dans cette interview d'une grande maturité politique. Particulièrement face à la situation au Liban et en Syrie. Pour ces deux pays, les demandes saoudiennes doivent être prises en compte. Réalistes et courageuses, elles permettraient de sortir des crises en cours et de poser des bases solides pour construire l'avenir.

    Michel Le Tallec

    11 h 32, le 03 mars 2023

  • Quelle honte pour le peuple libanais d’avoir des dirigeants dont la seule préoccupation est de savoir ce que les autres pays veulent faire du Liban…

    Gros Gnon

    06 h 00, le 03 mars 2023

Retour en haut