Rechercher
Rechercher

Culture - Liban

La Foire internationale Rachid Karamé de Tripoli inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco

Le Comité du patrimoine mondial a utilisé une procédure d'urgence pour inscrire le site, en raison de son état de conservation alarmant.

La Foire internationale Rachid Karamé de Tripoli inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco

A l'intérieur de la Foire internationale Rachid Karamé de Tripoli. Photo Wassim Naghi

Depuis longtemps attendue, la nouvelle est enfin tombée. La Foire internationale Rachid Karamé de Tripoli au Liban est désormais inscrite sur la Liste du patrimoine mondial en péril de l’Unesco, selon un communiqué diffusé par l’organisme mondial à la suite d'une décision prise lors d’une session extraordinaire mercredi.

A l'intérieur de la Foire internationale Rachid Karamé de Tripoli, le 27 novembre 2022. Photo Matthieu Karam

Située dans le Nord du Liban, la Foire Internationale Rachid Karamé de Tripoli a été conçue à partir de 1962 par l’architecte brésilien Oscar Niemeyer sur un terrain de 70 hectares situé entre le centre historique de Tripoli et le port al-Mina. Le bâtiment principal de la foire est constitué d’une immense halle couverte en forme de boomerang de 750 mètres de longueur par 70 mètres de largeur sous laquelle les différents pays pouvaient installer librement leurs espaces d’exposition.

Vue d'ensemble de la Foire internationale Rachid Karamé de Tripoli. Photo Jad Tabet

Cette Foire a constitué le projet phare de la politique de modernisation du Liban dans les années 1960. La collaboration étroite entre Oscar Niemeyer, architecte de l’opération, et les ingénieurs libanais ont constitué un exemple remarquable d’échanges entre les différents continents. Par son échelle et la richesse de son expression formelle, elle constitue l’une des œuvres majeures représentatives de l’architecture moderne du XXe siècle dans le Proche-Orient arabe.

Le Comité du patrimoine mondial a utilisé une procédure d'urgence pour inscrire le site, en raison de son état de conservation alarmant, du manque de ressources financières pour son entretien et du risque latent de propositions d'aménagement qui pourraient porter atteinte à l'intégrité du complexe.

Le site a donc été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril qui ouvre accès à des mécanismes renforcés d’assistance internationale, techniques et financiers.

A l'intérieur de la Foire internationale Rachid Karamé de Tripoli, le 27 novembre 2022. Photo Matthieu Karam

Réagissant à cette nouvelle, le Premier ministre sortant, Nagib Mikati, lui-même originaire de Tripoli, a qualifié ce classement d''exploit qualitatif pour le Liban et tous les Libanais et en premier lieu pour la ville de Tripoli". "Nous espérons que la Foire internationale Rachid Karamé aura désormais l'attention internationale qu'elle mérite", a-t-il conclu.

En septembre 2022, le projet de rénovation d’un pavillon abandonné sur le terrain de la Foire internationale Rachid Karamé avait été l’un des six lauréats du prix international Aga Khan d’architecture. Ce prix, créé par le réseau de développement Aga Khan en 1977, "vise à identifier et encourager les concepts de construction qui répondent avec succès aux besoins et aux aspirations des communautés dans lesquelles les musulmans ont une présence significative", selon un communiqué du réseau.

Depuis longtemps attendue, la nouvelle est enfin tombée. La Foire internationale Rachid Karamé de Tripoli au Liban est désormais inscrite sur la Liste du patrimoine mondial en péril de l’Unesco, selon un communiqué diffusé par l’organisme mondial à la suite d'une décision prise lors d’une session extraordinaire mercredi.A l'intérieur de la Foire internationale Rachid Karamé de...
commentaires (4)

Belle photo avec les montagnes avec neige en arrière. Mon souvenir de ma visite à Tripoli quand je suis allé faire du ski au Liban c'est que c'est très impressionant la belle ville de Tripoli à 21 degrées à la plage et aux îles devant la côte, très douce, et puis les montagnes avec neige et le station de ski (avec les abres cèdres dans la neige). Très joli. En ce qui concerne la foire de Oscar Niemeyer et avec tout respect pour l'ingenieur Emile Khlat, je trouve que cet architecture moderne ne va pas avec la ville de Tripoii. Tripoli a beaucoup de trésors comme le Tour Burj Es Sabaa (la Tour des Lions) et le chateau et les hammas dans le vieux souk, et la mosquée unique, et beaucoup de vieux batiments (madrassa) et il y a vraiment beaucoup fascinant à Tripoli, mais je trouve que cet foire est nul. C'est un peu laid et le stade de football à coté est aussi laid.

Stes David

19 h 06, le 25 janvier 2023

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Belle photo avec les montagnes avec neige en arrière. Mon souvenir de ma visite à Tripoli quand je suis allé faire du ski au Liban c'est que c'est très impressionant la belle ville de Tripoli à 21 degrées à la plage et aux îles devant la côte, très douce, et puis les montagnes avec neige et le station de ski (avec les abres cèdres dans la neige). Très joli. En ce qui concerne la foire de Oscar Niemeyer et avec tout respect pour l'ingenieur Emile Khlat, je trouve que cet architecture moderne ne va pas avec la ville de Tripoii. Tripoli a beaucoup de trésors comme le Tour Burj Es Sabaa (la Tour des Lions) et le chateau et les hammas dans le vieux souk, et la mosquée unique, et beaucoup de vieux batiments (madrassa) et il y a vraiment beaucoup fascinant à Tripoli, mais je trouve que cet foire est nul. C'est un peu laid et le stade de football à coté est aussi laid.

    Stes David

    19 h 06, le 25 janvier 2023

  • Excellent nouvelle !

    Abdallah Barakat

    16 h 37, le 25 janvier 2023

  • Il aurait fallu mentionner les ingenieurs libanais dont Emile Khlat qui grace a lui les prouesses architecturales avent gardistes de O Niemeyer ont ete executees .

    Elkhazen maud

    16 h 27, le 25 janvier 2023

  • Il aurait fallu citer les ingenieurs libanais dont Emile Khlat qui grace a lui ces prouesses ( a lepoque ) architecturales ont pu etre executees .

    Elkhazen maud

    16 h 25, le 25 janvier 2023

Retour en haut