Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Mondial

Les Suisses aux abonnés présents pour défier CR7 en huitièmes


Les Suisses aux abonnés présents pour défier CR7 en huitièmes

Le milieu de terrain suisse Xherdan Shaqiri et ses coéquipiers célèbrent leur victoire contre la Serbie, le 2 décembre 2022 lors du Mondial du Qatar. Photo JAVIER SORIANO / AFP

Au terme d'une rencontre folle, la Suisse a prolongé son abonnement à la phase à élimination directe des grands tournois en se qualifiant vendredi soir pour les huitièmes de la Coupe du monde 2022, et défiera le Portugal de Cristiano Ronaldo.

En montant sur la pelouse du stade 974 de Doha, la Suisse de Granit Xhaka savait qu'un match nul pouvait lui suffire contre la Serbie pour prendre le second ticket du groupe G pour les huitièmes derrière le Brésil.

Amoindrie par les absences de son gardien habituel Yann Sommer et de son défenseur central Nico Elvedi, tout deux malades depuis deux jours, la "Nati" a connu un sacré ascenseur émotionnel dans cette rencontre. Elle a commencé par prendre l'avantage à la 20e minute, un but qui lui a donné de l'air grâce à Shaqiri, dont la célébration a été sobre juste devant les supporters serbes, avec un doigt sur la bouche lui qui a été la cible des sifflets du public serbe.

Mais deux grossières erreurs ont offert à la Serbie l'occasion de prendre l'avantage grâce à ses deux attaquant Aleksander Mitrovic et Dusan Vlahovic, et d'éliminer virtuellement la Suisse à son profit.

Ça n'a toutefois duré que neuf minutes, le temps que Embolo n'égalise juste avant la pause. Et au retour des vestiaires, à la conclusion d'un superbe mouvement entre Embolo, Shaqiri et Ruben Vargas, Remo Freuler a inscrit le but de la victoire suisse.

"On était les seuls responsables des buts encaissés. L'équipe a montré de la réaction. Plus le match a avancé, plus on avait de la force par rapport à l'adversaire", a estimé Murat Yakin.

La Nati se hisse ainsi pour la cinquième fois consécutive jusqu'à la phase à élimination directe dans un grand championnat (Euro et Mondial).

"Je suis super fier de l'équipe. Je me réjouis pour la nation", a commenté Yakin après la rencontre. Sa sélection devra réaliser l'exploit contre le Portugal de Cristiano Ronaldo pour rejoindre les quarts de finale, comme il y a 18 mois à l'Euro-2021.

Petite montée de tension

"On connait le Portugal de la Ligue des nations, mais c'est l'une des meilleures équipes du tournoi. Ce sera une mission difficile. Si on continue de jouer en équipe de cette façon on a nos chances", a commenté Christian Fassnacht après la rencontre. "Ils sont favoris, mais dans un match à élimination directe, tout est possible", a glissé Murat Yakin.

Ce match entre la Suisse et la Serbie était scruté de près, un peu plus de quatre ans après la polémique du match de la phase de groupes du Mondial entre les deux sélections à l'été 2018 en Russie.

A l'époque, les célébrations des deux buts suisses par le capitaine Granit Xhaka et le fantasque ailier de la Nati Xherdan Shaqiri, en mimant l'aigle bicéphale symbole de la Grande Albanie, avaient fait parler, eux qui sont originaires du Kosovo, ancienne province peuplée d'Albanais qui a déclaré son indépendance en 2008 et que Belgrade n'a jamais reconnue.

La rencontre à Doha a été calme pendant une grosse heure avant que les esprits ne s'échauffent, l'arbitre de la rencontre distribuant au total onze cartons jaunes, dont six dans les dix dernières minutes.

Après quelques tensions, tout s'est bien déroulé au moment du coup de sifflet final, avec des accolades entre les deux équipes.

Le speaker du stade a tout de même dû faire un appel au micro "à cesser tout chant ou geste discriminatoire" à la 78e minute.


Au terme d'une rencontre folle, la Suisse a prolongé son abonnement à la phase à élimination directe des grands tournois en se qualifiant vendredi soir pour les huitièmes de la Coupe du monde 2022, et défiera le Portugal de Cristiano Ronaldo.En montant sur la pelouse du stade 974 de Doha, la Suisse de Granit Xhaka savait qu'un match nul pouvait lui suffire contre la Serbie pour prendre le...