Rechercher
Rechercher

Économie - Transport aérien

La compagnie russe Aeroflot revient à l'AIB

La radio publique d’Arménie a également annoncé la reprise des vols de la compagnie arménienne FlyOne Armenia de Erevan à Beyrouth à partir du 14 décembre prochain.

La compagnie russe Aeroflot revient à l'AIB

Un avion de la compagnie aérienne russe Aeroflot. Photo Adalberto Roque/AFP via Getty Images

Exclue de nombreux cieux depuis le 8 mars 2022 suite aux sanctions internationales contre la Russie en raison de l’invasion de l’Ukraine, la compagnie aérienne russe Aeroflot reprendra bientôt ses liaisons entre l'Aéroport international de Sheremetyevo Alexander S. Pushkin à Moscou et l’Aéroport international de Beyrouth (AIB), a écrit jeudi le ministre sortant des Transports et des Travaux Publics, Ali Hamiyé, dans un tweet.

Cette annonce a été faite au sortir d’une réunion que le ministre a tenue avec l'ambassadeur russe au Liban, Alexander Rudakov, et le directeur général d'Aeroflot, Sergueï Prosvinov, au cours de laquelle plusieurs dossiers liant Moscou et Beyrouth ont été évoqués, dont le don de blé et de carburant par la Russie au Liban, ainsi que la démarcation de la frontière maritime entre le Liban, Chypre et la Syrie.

Lire aussi

Le nombre de passagers à l’AIB a augmenté de 51,3 % lors des neufs premiers mois de cette année

Si le ministre sortant n’a pas répondu à nos demandes de précision, le directeur de l’AIB, Fadi Hassan nous a, lui, indiqué que le transporteur russe opérait "depuis plus de trente ans au Liban" jusqu’à ce que "la pandémie de Covid-19 et la guerre en Ukraine" viennent y mettre un frein. Il s’agit donc bien d’une reprise "des vols directs entre Beyrouth et Moscou à raison de trois par semaine (les lundi, mercredi et dimanche) à partir du 1er décembre", a détaillé de son côté le président de l’Association des agences de voyages et de tourisme au Liban (Attal), Jean Abboud.

FlyOne Armenia aussi

Desservant 146 destinations dans 52 pays avant le 8 mars, Aeroflot a depuis vu sa carte du monde se rétrécir pour cause de "circonstances empêchant les opérations de vols", avait alors justifié la compagnie dans un communiqué, ajoutant toutefois poursuivre les vols domestiques et ceux à destination de la Biélorussie. Depuis, la compagnie russe a repris ses vols internationaux vers l’Azerbaïdjan, l’Arménie, le Kirghizstan, le Kazakhstan, l’Ouzbékistan, l’Iran, la Turquie, la Chine, l’Inde, les Maldives, la Thaïlande, Sri Lanka, les Émirats arabes unis, l’Égypte et, dans quelques semaines donc, le Liban.

Par ailleurs, la radio publique d’Arménie a également annoncé vendredi la reprise des vols de la compagnie aérienne arménienne FlyOne Armenia de Erevan à Beyrouth à partir du 14 décembre prochain, à raison de deux vols par semaine (les mercredi et dimanche). Cette compagnie assure des vols vers la Russie, la France, l’Italie, la Turquie, la Géorgie et la Moldavie. Lancés en juin, les vols entre Erevan et Beyrouth par FlyOne Armenia avaient temporairement été stoppés par la Turquie suite à une interdiction de survol de son territoire par cette compagnie en direction du Liban, selon la presse locale.

Exclue de nombreux cieux depuis le 8 mars 2022 suite aux sanctions internationales contre la Russie en raison de l’invasion de l’Ukraine, la compagnie aérienne russe Aeroflot reprendra bientôt ses liaisons entre l'Aéroport international de Sheremetyevo Alexander S. Pushkin à Moscou et l’Aéroport international de Beyrouth (AIB), a écrit jeudi le ministre sortant des Transports et des...
commentaires (1)

Une preuve de plus de la tenue de l'aéroport par nos amis du hezb inféodés à l'iran. Les aéroports accueillant encore Aeroflot se comptent sur lesdoigts de la main !

Ca va mieux en le disant

22 h 43, le 01 février 2023

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Une preuve de plus de la tenue de l'aéroport par nos amis du hezb inféodés à l'iran. Les aéroports accueillant encore Aeroflot se comptent sur lesdoigts de la main !

    Ca va mieux en le disant

    22 h 43, le 01 février 2023

Retour en haut