Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Analyse

Manifestations en Iran : un danger latent pour la République islamique

Les protestations qui agitent le pays depuis vendredi dernier sont singulières par leur envergure, tant géographique que socioéconomique. Si la répression viendra probablement à bout des rassemblements, ce mouvement social remet en cause les fondements du régime.

Manifestations en Iran : un danger latent pour la République islamique

Des manifestants ont brûlé des poubelles ainsi qu’une affiche du régime à Téhéran, en Iran, le 21 septembre 2022. Photo AFP

Ce vent de révolte souffle différemment. Certes, la crise économique que traverse le pays a provoqué des manifestations populaires à intervalles de plus en plus réguliers ces dernières années. En 2017, les Iraniens sont descendus dans la rue pour...

Ce vent de révolte souffle différemment. Certes, la crise économique que traverse le pays a provoqué des manifestations populaires à intervalles de plus en plus réguliers ces dernières années. En 2017, les Iraniens sont descendus dans la rue pour...

commentaires (10)

La mobilisation du peuple iranien, qui n’a jamais vraiment cessé depuis fin 2017, est désormais montée d’un cran et cible directement le régime néo-safavide. Si dans ses 100.000 hommes notre Nasrallah comptait des pasdaran, il ferait bien de revoir ses calculs. Ceux-ci vont être occupés à domicile pendant un petit bout de temps. Et surtout les dépenses du régime iranien pour entretenir sa machine répressive vont exploser et il ne restera plus grand chose pour le Hezbollah « libanais ». Sans compter que si la situation évolue à la syrienne, les troupes du Hezbollah se déploieront massivement en Iran et laisseront le parti vulnérable au Liban.. Et cette fois il n’y aura pas les russes pour voler au secours de l’entité néo-safavide.

Citoyen libanais

08 h 26, le 25 septembre 2022

Tous les commentaires

Commentaires (10)

  • La mobilisation du peuple iranien, qui n’a jamais vraiment cessé depuis fin 2017, est désormais montée d’un cran et cible directement le régime néo-safavide. Si dans ses 100.000 hommes notre Nasrallah comptait des pasdaran, il ferait bien de revoir ses calculs. Ceux-ci vont être occupés à domicile pendant un petit bout de temps. Et surtout les dépenses du régime iranien pour entretenir sa machine répressive vont exploser et il ne restera plus grand chose pour le Hezbollah « libanais ». Sans compter que si la situation évolue à la syrienne, les troupes du Hezbollah se déploieront massivement en Iran et laisseront le parti vulnérable au Liban.. Et cette fois il n’y aura pas les russes pour voler au secours de l’entité néo-safavide.

    Citoyen libanais

    08 h 26, le 25 septembre 2022

  • Honneur au peuple iranien pour son courage, son courage et encore son courage, puisse t-il se libérer de ce joug infâme et son immense civilisation refleurir et briller.

    Je partage mon avis

    10 h 53, le 23 septembre 2022

  • Le Liban serait-il sur le même chemin, de la réussite économique et sociale , via son guide suprême local ? hahahahaha

    LeRougeEtLeNoir

    10 h 46, le 23 septembre 2022

  • ET CE SONT LES MÊME QUI GÈRENT LE LIBAN VIA LEURS MERCENAIRES

    Gebran Eid

    10 h 07, le 23 septembre 2022

  • Les Iraniens sont un grand peuple gouverné par des petites personnes frustrées. En quoi cela sert l'islam de martyriser sa population ou tuer des femmes pour leur tenue vestimentaire? Comment comprendre l'application de lois valables il y a 1500 ans aujourd'hui sur ses citoyens? Le monde s'est figé pour certaines personnes. Leur place est dans un asile psychiatrique non à la tête d'une nation ou encore moins à celle d'une religion.

    Naji KM

    09 h 50, le 23 septembre 2022

  • IL FAUT DEGAGER CES AYATOLLAHS BOUCHERS AU NOM D,ALLAH ET OBSCURANTISTES PLUS NOIRS QUE LA NOIRCEUR MEME POUR QUE LE PEUPLE IRANIEN SE LIBERE ET POUR QUE LA REGION RETROUVE LA PAIX.

    LA LIBRE EXPRESSION.

    09 h 34, le 23 septembre 2022

  • Cette maudite Perse avec leur cultures bizarres est le probleme des Libanais depuis le temps des Pheniciens. Pourquoi ces Farsis ne regardent pas a l'Est et vont embeter l'Afghanistan, le Pakistans et les autres Stans et foutent la paix aux Libanais?

    Le Liban d'abord

    09 h 16, le 23 septembre 2022

  • Je ne me fais pas de soucis pour eux. Dès que le Hezbollah aura fini de libérer la Palestine de l’occupant sioniste, il ira libérer l’Iran de son peuple. Facile, il l’a déjà fait en Syrie…

    Gros Gnon

    08 h 46, le 23 septembre 2022

  • Il y a aussi un autre slogan qui unit les classes: « Ni pour Gaza ni pour le Liban, mon âme est pour l’Iran ». Slogan qui à lui seul montre que le peuple iranien est le meilleur allié du peuple libanais dans l’affirmation d’un sentiment national contre la dissolution de nos pays dans une grande « république islamique » voulue par les hommes au pouvoir à Téhéran et par leur agent libanais Hassan Nasrallah.

    Citoyen libanais

    07 h 39, le 23 septembre 2022

  • La seule facon de changer le regime des mollahs serait. Par une implosion interne et non par une force exterieure

    Robert Moumdjian

    04 h 14, le 23 septembre 2022

Retour en haut