Rechercher
Rechercher

Environnement - Déchets

Yassine annonce la réhabilitation du centre de tri de Amroussiyé

Yassine annonce la réhabilitation du centre de tri de Amroussiyé

Nagib Mikati présidant une réunion sur les déchets ménagers dans les cazas de Baabda-Aley et Chouf, en présence de plusieurs responsables concernés. Photo Dalati et Nohra

Le dossier des déchets ménagers dans la région de Baabda et de Chouf-Aley, qui dépend entièrement de la décharge côtière de Costa Brava (sur le littoral de Choueifate, déjà agrandie une fois), a été au menu d’une discussion hier, au Grand Sérail, entre le Premier ministre sortant, Nagib Mikati, le ministre de l’Environnement, Nasser Yassine, les députés de la région, le président de la Fédération des municipalités de la banlieue sud, Mohammad Dargham, et le président du Conseil du développement et de la reconstruction (l’organisme chargé des contrats et de l’exécution des plans de gestion des déchets) Nabil Jisr. La saturation accélérée de la décharge de Costa Brava est souvent mise sur le tapis, en raison, notamment, de la gestion défectueuse des déchets et du tri minime qui est effectué avant l’enfouissement en décharge.

« Au ministère de l’Environnement, nous travaillons à une gestion intégrée des déchets dans la région, a déclaré M. Yassine à l’issue de la réunion. Voilà pourquoi nous avons soulevé la question de la réhabilitation et du développement du centre de tri de Amroussiyé, qui couvre la banlieue sud et le Mont-Liban-Sud. Nous avons parlé de l’accélération du processus d’équipement et de lancement des opérations dans ce centre, qui nous permettra de commencer à mettre en place notre plan global et, par le fait même, prolongera la durée de vie de la décharge. »

Lire aussi

« Drive Throw », ou comment gagner de l’argent, au Liban, grâce à vos déchets recyclables

Par ailleurs, le ministre a évoqué les négociations menées par son ministère et par le CDR avec la Banque mondiale en vue de réparer l’usine de compostage du Coral, gravement endommagée lors de l’explosion de Beyrouth, le 4 août 2020. Cette usine dessert la région qui envoie ses déchets à la décharge de Bourj Hammoud-Jdeidé (littoral du Metn-Nord). « Dans l’année et demie qui vient, nous allons mettre en place un plan qui permettra de réaliser la décentralisation au niveau de la gestion des déchets, a-t-il poursuivi. Le Liban sera divisé en 15 régions (un ou deux cazas chacune) qui auront leur propre site de traitement et décharge. »

Les députés présents à cette réunion étaient Akram Chehayeb (Parti socialiste progressiste, ancien ministre de l’Environnement et ancien président de la commission parlementaire de l’Environnement), Alain Aoun (Courant patriotique libre), Fady Alamé (Amal), Ali Ammar (Hezbollah) et Marc Daou (contestation).


Le dossier des déchets ménagers dans la région de Baabda et de Chouf-Aley, qui dépend entièrement de la décharge côtière de Costa Brava (sur le littoral de Choueifate, déjà agrandie une fois), a été au menu d’une discussion hier, au Grand Sérail, entre le Premier ministre sortant, Nagib Mikati, le ministre de l’Environnement, Nasser Yassine, les députés de la région, le...

commentaires (1)

Ça fait dejà une éternité qu.on attend un plan et ils ont besoin d.une anné et demi encore!

Staub Grace

00 h 11, le 25 août 2022

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Ça fait dejà une éternité qu.on attend un plan et ils ont besoin d.une anné et demi encore!

    Staub Grace

    00 h 11, le 25 août 2022

Retour en haut