Rechercher
Rechercher

Environnement - Forêts

Abattage massif d’arbres dans le Akkar

Abattage massif d’arbres dans le Akkar

Des arbres coupés dans le Akkar, un fléau qui prend une ampleur inédite avec la crise. Photo Michel Hallak

En prévision de l’hiver, et alors que la crise a vu flamber les prix des carburants, les trafiquants de bois de chauffage et de charbon n’hésitent pas à décimer les forêts restantes du Liban, notamment dans le Akkar, ainsi que l’a constaté notre correspondant Michel Hallak. Ainsi, dans les localités traditionnellement vertes de Kobeyate, Bireh ou encore sur les hauteurs de Fneidek, de vrais massacres ont lieu quotidiennement, dans l’indifférence générale et sans qu’aucune mesure ne soit prise à l’encontre des contrevenants. Les autorités locales, elles, sont dépassées par l’ampleur du phénomène. Des dizaines d’arbres de différentes espèces, souvent centenaires, ont déjà été perdus, comme l’attestent de nombreuses photos prises sur les sites.


En prévision de l’hiver, et alors que la crise a vu flamber les prix des carburants, les trafiquants de bois de chauffage et de charbon n’hésitent pas à décimer les forêts restantes du Liban, notamment dans le Akkar, ainsi que l’a constaté notre correspondant Michel Hallak. Ainsi, dans les localités traditionnellement vertes de Kobeyate, Bireh ou encore sur les hauteurs de Fneidek,...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut