Rechercher
Rechercher

Économie

Salaires en retard

Hibatullah Akhundzada, dont personne n’ose pour l’instant contester l’autorité, ne cesse de rappeler la nécessité pour le mouvement de rester uni. Selon certaines sources, il s’efforce de maintenir un équilibre pour apaiser les tensions entre plusieurs factions rivales. Mais déjà, la colère monte au sein de la base des talibans. « Les gardes talibans reçoivent leurs salaires en retard et leurs salaires sont bas. Ils sont mécontents », a déclaré un responsable taliban de rang intermédiaire basé dans le nord-ouest du Pakistan sous couvert d’anonymat. Beaucoup sont retournés dans leurs villages ou au Pakistan pour trouver un autre travail, a ajouté une seconde source talibane. Les tentatives des talibans de diversifier leurs sources de financement grâce à l’exploitation lucrative du charbon ont déclenché des luttes intestines dans le Nord, exacerbées par l’ethnicité et le sectarisme religieux.

Ces tensions croissantes risquent d’aggraver le repli conservateur au sein du mouvement, selon Michael Kugelman, spécialiste de l’Afghanistan au sein du groupe de réflexion Wilson Centre : « Si les dirigeants talibans commencent à sentir de réelles menaces pour leur survie politique, pourront-ils changer ? »


Hibatullah Akhundzada, dont personne n’ose pour l’instant contester l’autorité, ne cesse de rappeler la nécessité pour le mouvement de rester uni. Selon certaines sources, il s’efforce de maintenir un équilibre pour apaiser les tensions entre plusieurs factions rivales. Mais déjà, la colère monte au sein de la base des talibans. « Les gardes talibans reçoivent leurs...

commentaires (1)

Eh ho, LIBANAIS , voilà ce qui vous attend si vous continuez à regarder ailleurs au lieu de vous soulevez pour sauver votre peau et votre pays. Nos vendus s’inspirent de tout ce qui se fait en matière de dictature et d’oppression pour faire plier un peuple. Ils cochent les cases et poursuivent leurs plans. Pillage,ok, famine, ok, anéantissement du sytème éducatif, judiciaire et économique ok, tyrannie pour museler, ok. Il leur reste un poste à pourvoir pour dominer légalement comme leurs semblables dans les autres pays et présider via un épouvantail et le tour sera joué.

Sissi zayyat

12 h 44, le 17 août 2022

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Eh ho, LIBANAIS , voilà ce qui vous attend si vous continuez à regarder ailleurs au lieu de vous soulevez pour sauver votre peau et votre pays. Nos vendus s’inspirent de tout ce qui se fait en matière de dictature et d’oppression pour faire plier un peuple. Ils cochent les cases et poursuivent leurs plans. Pillage,ok, famine, ok, anéantissement du sytème éducatif, judiciaire et économique ok, tyrannie pour museler, ok. Il leur reste un poste à pourvoir pour dominer légalement comme leurs semblables dans les autres pays et présider via un épouvantail et le tour sera joué.

    Sissi zayyat

    12 h 44, le 17 août 2022

Retour en haut