Rechercher
Rechercher

Sport - Football / Tour des stades d’Europe

Duels entre clubs de C1 en Allemagne, un alléchant ManCity-West Ham en Angleterre

La saison 2022-2023 du ballon rond a démarré hier tard la nuit en Europe.

Duels entre clubs de C1 en Allemagne, un alléchant ManCity-West Ham en Angleterre

L’AS Monaco et le PSV Eindhoven se sont neutralisés (1-1) lors de leur match aller du troisième tour préliminaire de qualification à la Ligue des champions de football. Valéry Hache/AFP

La Bundesliga a démarré fort hier vendredi tard dans la nuit avec notamment le choc Bayern Munich-Eintracht Francfort, deux clubs qualifiés pour la Ligue des champions (C1) de football, avant un prometteur Manchester City-West Ham demain dimanche en clôture de la 1re journée de la Premier League.

Allemagne : reprise en fanfare. Décuple champion d’Allemagne en titre, le Bayern Munich a lancé sa saison hier tard dans la nuit avec un choc sur la pelouse de l’Eintracht Francfort, vainqueur de la Ligue Europa (C3) la saison passée et donc qualifié pour la Ligue des champions (C1). Sadio Mané sera encore scruté, lui qui a inscrit son premier but officiel sous le maillot du Bayern samedi dernier contre le RB Leipzig en Supercoupe (5-3). La défense du « Rekordmeister », mise à mal en seconde période, va devoir affiner ses automatismes, notamment avec Matthijs De Ligt, arrivé de Turin cet été. Autre duel entre clubs de C1, le Borussia Dortmund reçoit ce soir le Bayer Leverkusen, déjà sous pression après son élimination au 1er tour de la Coupe d’Allemagne contre Elversberg, pensionnaire de 3e division. Pour sa part, le RB Leipzig voudra confirmer demain après-midi à Stuttgart sa bonne seconde mi-temps contre le Bayern en Supercoupe. Christopher Nkunku, élu meilleur joueur de l’année par les journalistes allemands et meilleur joueur de la saison 2021-2022 par ses pairs, est attendu au tournant. Enfin, le Werder Brême et Schalke 04, monuments du foot allemand, se déplacent respectivement à Wolfsburg cet après-midi et à Cologne demain en début de soirée.

Angleterre : Manchester City commence fort. Si leurs concurrents démarrent en douceur, les Citizens, eux, reviennent aux affaires demain en fin d’après-midi contre un vrai client, West Ham (7e de la saison 2021-2022). Les hommes de Pep Guardiola, champions en titre, doivent déjà se relancer après leur défaite contre Liverpool samedi dernier pour le Community Shield. Les regards seront tournés vers la recrue star des Skyblues, Erling Haaland, peu en vue contre les Reds. L’équipe de Jürgen Klopp se rendra d’ailleurs chez le promu Fulham aujourd’hui en milieu de journée. Un adversaire largement à sa portée et peut-être l’occasion pour Darwin Nuñez, réponse des Reds à l’arrivée de Haaland à City, de continuer sur sa lancée après son match plein lors du Community Shield. Les attaquants sont décidément au centre de l’attention, puisque Gabriel Jesus, recruté par Arsenal cet été et qui a enchaîné les buts durant la préparation des Gunners, a ouvert cette saison 2022-2023 avec son nouveau club hier tard dans la nuit sur la pelouse de Crystal Palace, entraîné par Patrick Vieira. Concernant les trois autres clubs du « Big Six », Tottenham recevra Southampton cet après-midi et Chelsea ira à Everton en début de soirée ; quant à Manchester United, il accueillera Brighton demain après-

midi.

Italie : une Coupe sans cadors. À une semaine de la reprise de la Serie A, le 13 août, douze clubs de l’élite disputent depuis hier les 32es de finale de la Coupe d’Italie, dont sont exemptés les huit premiers du dernier championnat : le Milan AC, l’Inter Milan, Naples, la Juventus Turin, la Lazio Rome, l’AS Roma, la Fiorentina et l’Atalanta Bergame. Aucun choc entre clubs de Serie A n’est au programme, mais certains représentants du premier échelon vont devoir se méfier. La Salernitana de Franck Ribéry (39 ans), promu capitaine, recevra demain tard la nuit Parme (Serie B), où évolue le gardien Gianluigi Buffon. Tard cette nuit, le Torino se frottera à l’ambitieux promu de 2e division Palerme, qui vient d’intégrer la galaxie du City Football Group, propriétaire de Manchester City.

– France : gare au bas de tableau !

Avec exceptionnellement quatre descentes pour permettre le passage de la Ligue 1 à 18 clubs en 2023-2024 sans priver les équipes de Ligue 2 de montées, le championnat de France a repris dans un climat concurrentiel inédit en bas du classement. L’Olympique lyonnais, fort du retour d’Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso, a ouvert hier tard la nuit cette saison de tous les dangers face au promu Ajaccio. Le Paris SG, champion en titre, reprendra en douceur cette nuit sur la pelouse de Clermont, premier non relégable en 2021-2022. Cette 1re journée sera aussi marquée par les débuts officiels sous haute tension du nouvel entraîneur de l’Olympique de Marseille, Igor Tudor, déjà contesté. Les Marseillais, 2es de l’exercice précédent, fermeront le week-end au Vélodrome contre Reims demain soir.

– Pays-Bas : l’Ajax entre résilience et révolution. Comme chaque saison, l’Ajax Amsterdam sera l’équipe à battre aux Pays-Bas même si le club est à nouveau forcé de combler de nombreux départs et de tout reconstruire pour conserver ce statut. Alors que la saison 2022-2023 de l’Eredivisie a débuté hier également, le bilan comptable de l’Ajax affichait au 1er août un montant de 85,6 millions d’euros dans la colonne arrivées et 112 millions d’euros du côté des départs. La balance est donc positive. Du moins financièrement. Car sur le terrain, cet incessant roulement met à rude épreuve les nerfs des supporteurs qui voient, à chaque intersaison, leurs chouchous rejoindre des clubs de championnats majeurs. Et 2022 ne fait pas exception. Les « Goldenzonen » (fils des dieux) ont même payé un lourd tribut au mercato ces dernières semaines en perdant leur colonne vertébrale. Le gardien de but André Onana (parti libre à l’Inter Milan), le défenseur central Lisandro Lopez (pour 57 millions d’euros à Manchester United), le milieu régulateur Ryan Granveberch (pour 18,5 millions d’euros au Bayern Munich) ou le buteur Sébastien Haller (pour 31 millions d’euros au Borussia Dortmund) ont tous levé le camp. Comme si cela ne suffisait pas, ces départs (ainsi que ceux des latéraux Noussair Mazraoui au Bayern et Nicolas Tagliafico à l’Olympique lyonnais) s’accompagnent de celui de l’entraîneur Erik ten Hag, parti reconstruire un autre monument européen, Manchester United, en difficulté ces dernières saisons en Premier League. Son successeur et compatriote Alfred Schreuder, arrivé du Club Bruges avec un CV plutôt modeste, se trouve donc face à une tâche titanesque : décrocher un nouveau titre (exigence minimum à l’Ajax) et reconstruire une équipe compétitive à l’international en misant, comme toujours à Amsterdam, sur la jeunesse. La mission s’annonce périlleuse et le coach en a pris conscience dès le premier match officiel de la saison et une défaite cinglante (5-3) samedi dernier en finale de la Supercoupe face au PSV Eindhoven. La formation, désormais dirigée par l’ancien attaquant star Ruud Van Nistelrooy, pourrait bien être le caillou dans la chaussure ajacide ces prochains mois. Le PSV, qui vient d’accrocher l’AS Monaco (1-1, sur le Rocher) en match aller du troisième tour préliminaire de qualification à la Ligue des champions, semble d’ores et déjà prêt, tandis que Schreuder semble encore tâtonner dans la recherche de son onze-type. Quoi de plus normal quand un entraîneur doit reconstruire en prenant appui sur une classe biberon.

Source : AFP


La Bundesliga a démarré fort hier vendredi tard dans la nuit avec notamment le choc Bayern Munich-Eintracht Francfort, deux clubs qualifiés pour la Ligue des champions (C1) de football, avant un prometteur Manchester City-West Ham demain dimanche en clôture de la 1re journée de la Premier League.– Allemagne : reprise en fanfare. Décuple champion d’Allemagne en titre, le Bayern...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut