Rechercher
Rechercher

Politique - Liban

À Beyrouth, le chef de la Ligue arabe espère des mesures concrètes à la veille d'une réunion

Nabih Berry s'entretient avec le chef de la diplomatie qatarie arrivé jeudi au Liban.

À Beyrouth, le chef de la Ligue arabe espère des mesures concrètes à la veille d'une réunion

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmad Aboul Gheit. Photo ANI

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmad Aboul Gheit, a espéré vendredi, peu après son arrivée à Beyrouth, que la réunion consultative des ministres arabes des Affaires étrangères, qui se tiendra samedi dans la capitale libanaise, permettra de "conclure un accord sur les mesures à prendre dans l'avenir", alors que l'organisation tient à Alger un sommet à l'automne.

La Syrie toujours suspendue

Selon l'Agence nationale d'information (Ani, officielle), M. Aboul Gheit a espéré que "la réunion suscitera des actions et qu'un accord sera conclu sur les mesures à prendre dans l'avenir", ajoutant que "tous les pays arabes participeront à la réunion, à l'exception de la Syrie dont l'adhésion est suspendue". Le chef de la Ligue arabe a également noté qu'"il n'y pas d'ordre du jour ni d'idées précises" fixées en amont de la rencontre. "Chaque ministre proposera une idée partant du point de vue de son pays", a-t-il expliqué.

Lire aussi

Le Qatar offre une aide de 60 millions de dollars à l’armée

À l’instar du chef de la Ligue arabe, plusieurs ministres arabes des Affaires étrangères sont arrivés dès jeudi à Beyrouth en vue de participer à cette réunion. Leurs déplacements interviennent dans le cadre des préparatifs du sommet d’Alger. Le chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra, est arrivé vendredi en fin d'après-midi à l'Aéroport international de Beyrouth.

Aide qatarie
Plus tôt en matinée, le président du Parlement libanais, Nabih Berry, s'est entretenu avec le chef de la diplomatie qatarie, cheikh Mohammad ben Abdel Rahman al-Thani, et l'ambassadeur du Qatar au Liban, Ibrahim Abdel Aziz el-Sahlaoui. Selon notre correspondante Hoda Chedid, les responsables ont discuté de la situation globale au Liban et dans la région et des relations bilatérales entre Beyrouth et Doha. La veille, le Qatar avait annoncé l’octroi d’une aide de 60 millions de dollars à l’armée libanaise, dans le cadre de son soutien au pays dévasté par la pire crise économique de son histoire.

Le président du Parlement libanais, Nabih Berry, recevant le chef de la diplomatie qatarie, Cheikh Mohammad ben Abdel Rahman al-Thani, à Aïn el-Tiné, le 1er juillet 2022. Photo Hassan Ibrahim

Peu de détails sur la réunion consultative qui se tiendra samedi à l’hôtel Habtoor ont filtré jusque-là. Une conférence de presse conjointe entre le ministre libanais sortant des Affaires étrangères, Abdallah Bou Habib, et le secrétaire général de la Ligue arabe aura lieu à 15h30. Un dîner en l’honneur des responsables arabes est en outre prévu au Grand Sérail vendredi soir.

Beyrouth attache beaucoup d’importance à cette réunion panarabe. Le fait qu’elle se tienne au Liban en ce timing précis est un message fort adressé sur la scène politique intérieure comme extérieure, et il devrait mettre un terme à la polémique au sujet de l’arabité du Liban. Si elle n’est pas destinée à prendre des décisions, la réunion sera donc l’occasion de confirmer l’implication du Liban dans le monde arabe et de préciser la tendance générale à l’apaisement dans la région.


Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmad Aboul Gheit, a espéré vendredi, peu après son arrivée à Beyrouth, que la réunion consultative des ministres arabes des Affaires étrangères, qui se tiendra samedi dans la capitale libanaise, permettra de "conclure un accord sur les mesures à prendre dans l'avenir", alors que l'organisation tient à Alger un sommet à l'automne.La Syrie...

commentaires (3)

Le retour de Jeddah'i

PPZZ58

17 h 35, le 01 juillet 2022

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Le retour de Jeddah'i

    PPZZ58

    17 h 35, le 01 juillet 2022

  • Est-ce qu’ils ont demandé l’avis du Hezbollah?

    Eleni Caridopoulou

    16 h 42, le 01 juillet 2022

  • "tous les pays arabes participeront à la réunion, à l'exception de la Syrie dont l'adhésion est suspendue".... avec 2 millions de syriens au liban, 2 millions en Jordanie c'est déjà le cinquième des syriens qui pourraient être représenté sans passer par le régime... quel solution se prépare pour eux Mr. Gaith par la ligue ??

    Wlek Sanferlou

    16 h 41, le 01 juillet 2022

Retour en haut