Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Pays nécrosé

Il semble de plus en plus que les mots « barbes, souterrains, armes illégales, présence menaçante, occupation armée, corruption… » soient devenus des mots à lourdes charges négatives pour nous.

Sommes-nous à l’aube d’un envahissement total ?

C’est la question inquiétante qui nous hante, et nous envahit alors une crainte misérable qui nous habite un peu plus chaque jour.

Nous voilà tristement à échafauder des projets de départs et à goûter l’aigreur d’une défaite perfide… comme une maladie insidieuse qui se propage lentement et qu’aucun de nos braves larrons au « beuvoir » n’arrive à endiguer ou pense à ralentir…

C’est la tactique guerrière des taupes qui font leur coup et se terrent aussitôt dans leur sombre trou.

Ce qui est le plus étrange, c’est que certains malins, qui ne voient vraiment pas le bout de leur nez, se planquent en faisant alliances et pactes de toutes sortes ; ceux-ci sont les plus laids du lot… Il s’agit pour eux de patienter honteusement comme des taupes, dans l’attente de futurs gains et de prestiges incertains.

Et nous, pauvres spectateurs, n’avons plus que du dégoût au spectacle de la gangrène qui ronge notre pays nécrosé…

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


Il semble de plus en plus que les mots « barbes, souterrains, armes illégales, présence menaçante, occupation armée, corruption… » soient devenus des mots à lourdes charges négatives pour nous.Sommes-nous à l’aube d’un envahissement total ? C’est la question inquiétante qui nous hante, et nous envahit alors une crainte misérable qui nous habite un peu plus chaque...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut