Rechercher
Rechercher

Monde - Contestation

Le Sri Lanka ordonne « l’offensive » pour éviter « l’anarchie » autour des manifestations

La police du Sri Lanka a reçu l’ordre de passer à l’offensive et de tirer à balles réelles pour éviter « l’anarchie » dans le pays, a annoncé hier un de ses responsables, après une autre nuit d’incendies sporadiques et deux jours d’affrontements meurtriers. Depuis lundi, les violences autour des manifestations antigouvernementales ont fait huit morts et plus de 225 blessés, selon la police, dans cette île de 22 millions d’habitants engluée dans la pire crise économique de son histoire. « Il ne s’agit plus de colère spontanée, mais de violence organisée », a déclaré hier un haut responsable de la police en annonçant que ses forces, fortes de 85 000 hommes, ont désormais ordre de tirer à balles réelles sur les fauteurs de troubles. « Si la situation n’est pas maîtrisée, cela pourrait tourner à l’anarchie totale », a-t-il ajouté, précisant par ailleurs que la sécurité de plusieurs juges menacés avait également été renforcée. Après l’incendie mardi soir tard d’un hôtel de luxe appartenant à un membre du clan des Rajapaksa dans le sud du pays, la police a dans plusieurs endroits tiré en l’air pour disperser la foule qui brûlait des véhicules. La population de l’île est excédée par des mois de graves pénuries de nourriture, de carburant et de médicaments et de coupures d’électricité, et des manifestations pacifiques réclament depuis des semaines la démission du président Gotabaya Rajapaksa. Des partisans du gouvernement, acheminés de province lundi dans la capitale Colombo et galvanisés par son frère, le Premier ministre démissionnaire Mahinda Rajapaksa, ont mis le feu aux poudres en attaquant les manifestants.


La police du Sri Lanka a reçu l’ordre de passer à l’offensive et de tirer à balles réelles pour éviter « l’anarchie » dans le pays, a annoncé hier un de ses responsables, après une autre nuit d’incendies sporadiques et deux jours d’affrontements meurtriers. Depuis lundi, les violences autour des manifestations antigouvernementales ont fait huit morts et plus de 225...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut