Rechercher
Rechercher

Monde - Philippines

Marcos Junior revendique la victoire à la présidentielle


Ferdinand Marcos Junior, fils de l’ancien dictateur philippin, a revendiqué hier via son porte-parole la victoire à l’élection présidentielle, s’engageant à être le dirigeant de « tous les Philippins ». « Au monde, il dit : jugez-moi sur mes actes, pas sur mes ancêtres », a ajouté Vic Rodriguez dans un communiqué. Selon des résultats préliminaires portant sur la quasi-totalité des bureaux de vote, Marcos Junior, âgé de 64 ans et surnommé « Bongbong », a obtenu plus de 56 % des suffrages et plus de deux fois plus de voix que sa principale rivale, la vice-présidente sortante Leni Robredo, âgée de 57 ans. Cette victoire écrasante marque le retour au pouvoir de la famille Marcos, 36 ans après la révolte populaire qui l’en avait chassée. « Je sais que le dépouillement n’est pas terminé, ce n’est pas encore tout à fait officiel mais (...) je regarde toujours le fait que 31 millions de nos concitoyens ont voté pour l’unité », a déclaré M. Marcos à son quartier général à Manille lors de sa première conférence de presse après le scrutin. Il a promis de « se mettre au travail » dès sa prise de fonctions le 30 juin, avec pour priorités de son gouvernement l’économie, les prix, l’emploi et l’éducation.



Ferdinand Marcos Junior, fils de l’ancien dictateur philippin, a revendiqué hier via son porte-parole la victoire à l’élection présidentielle, s’engageant à être le dirigeant de « tous les Philippins ». « Au monde, il dit : jugez-moi sur mes actes, pas sur mes ancêtres », a ajouté Vic Rodriguez dans un communiqué. Selon des résultats préliminaires...

commentaires (1)

mais oui, c'est de rigueur ! vous parlez mondialisation ? quid de l'heritage politique? quid des genomes passes de peres en fils? pratique generalisee pas limitee aux tiers mondistes. dommage que les tenants/pratiquants de ce principe "legalise & admis- dommage qu'ils en soient encourages .

Gaby SIOUFI

11 h 03, le 12 mai 2022

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • mais oui, c'est de rigueur ! vous parlez mondialisation ? quid de l'heritage politique? quid des genomes passes de peres en fils? pratique generalisee pas limitee aux tiers mondistes. dommage que les tenants/pratiquants de ce principe "legalise & admis- dommage qu'ils en soient encourages .

    Gaby SIOUFI

    11 h 03, le 12 mai 2022

Retour en haut