Rechercher
Rechercher

Monde - Sri Lanka

Démission du Premier ministre après des violences, trois morts, plus de 150 blessés

Démission du Premier ministre après des violences, trois morts, plus de 150 blessés

Des heurts ont eu lieu hier entre manifestants anti et progouvernement à Colombo. Ishara S. Kodikara / AFP

Le Premier ministre sri lankais Mahinda Rajapaksa a démissionné hier, peu après des affrontements entre ses partisans et des manifestants antigouvernementaux qui ont fait trois morts et plus de 150 blessés. Le Premier ministre de 76 ans a adressé sa lettre de démission à son frère cadet et président Gotabaya Rajapaksa. Son départ entraîne automatiquement la dissolution du cabinet. « Je démissionne avec effet immédiat afin que vous puissiez nommer un gouvernement multipartite pour sortir le pays de la crise économique actuelle », a déclaré le Premier ministre dans sa lettre. Depuis des mois, l’île de 22 millions d’habitants subit de graves pénuries de produits alimentaires, de carburant et de médicaments.

Cette crise sans précédent, imputée à la pandémie de Covid-19 qui a privé le pays des devises du secteur touristique, a été aggravée par une série de mauvaises décisions politiques, selon des économistes.

Mais le plus grand parti d’opposition du pays avait déclaré avant les affrontements de lundi qu’il ne rejoindrait aucun gouvernement dirigé par un membre du clan Rajapaksa. Des milliers de partisans de Gotabaya Rajapaksa et de son frère Mahinda, armés de bâtons et de matraques, ont attaqué hier les manifestants qui campent devant le bureau du président depuis le 9 avril. La police a tiré du gaz lacrymogène et a fait usage de canons à eau après que les partisans du gouvernement eurent franchi les rangs des policiers pour détruire les campements de milliers de manifestants antigouvernementaux qui exigent le départ de Gotabaya Rajapaksa. Plus de 150 blessés ont été hospitalisés, a déclaré un porte-parole de l’hôpital de Colombo, Pushpa Soysa.

À Nittambuwa, à une cinquantaine de kilomètres au nord de la capitale, un député du parti au pouvoir, Amarakeerthi Athukorala, s’est suicidé après avoir ouvert le feu sur deux manifestants antigouvernementaux qui bloquaient sa voiture, a annoncé la police. Une des deux victimes, âgée de 27 ans, a depuis succombé à ses blessures, et le garde du corps du député a été retrouvé mort, ajouté la police sans autre précision.

Source : AFP


Le Premier ministre sri lankais Mahinda Rajapaksa a démissionné hier, peu après des affrontements entre ses partisans et des manifestants antigouvernementaux qui ont fait trois morts et plus de 150 blessés. Le Premier ministre de 76 ans a adressé sa lettre de démission à son frère cadet et président Gotabaya Rajapaksa. Son départ entraîne automatiquement la dissolution du cabinet....

commentaires (1)

et dire que les libanais snobent ce pays et ses habitants .

Gaby SIOUFI

10 h 05, le 10 mai 2022

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • et dire que les libanais snobent ce pays et ses habitants .

    Gaby SIOUFI

    10 h 05, le 10 mai 2022

Retour en haut