Rechercher
Rechercher

La lettre aux abonnés

Nous sommes tous devenus torticoliques

Chère abonnée, cher abonné,

« Un moment, je me suis cru en Italie. La lumière, les oiseaux et le vert pâle du palais de l’autre côté de la rue. Même le type qui gueulait dans la rue. Vraiment, l’Italie », a-t-il dit. « Et puis j’ai tourné la...

Chère abonnée, cher abonné,



« Un moment, je me suis cru en Italie. La lumière, les oiseaux et le vert pâle du palais de l’autre côté de la rue. Même le type qui gueulait dans la rue. Vraiment, l’Italie », a-t-il dit. « Et puis j’ai tourné la...

commentaires (1)

les libanais seraient ils des aveugles nes,des masochistes ? je prefere cette qualification plutot qu'a celle qui les decrirait comme des arrieres mentaux, de debiles impardonnables.

Gaby SIOUFI

09 h 54, le 30 avril 2022

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • les libanais seraient ils des aveugles nes,des masochistes ? je prefere cette qualification plutot qu'a celle qui les decrirait comme des arrieres mentaux, de debiles impardonnables.

    Gaby SIOUFI

    09 h 54, le 30 avril 2022

Retour en haut