Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Éclairage

La visite d’Erdogan en Arabie scelle un rapprochement attendu

Lors de son déplacement, le président turc devrait rencontrer le prince héritier, Mohammad ben Salmane, pour la première fois depuis l’affaire Khashoggi, qui avait exacerbé en 2018 les tensions entre les deux puissances régionales.

La visite d’Erdogan en Arabie scelle un rapprochement attendu

Le prince héritier saoudien Mohammad ben Salmane arrivant au 10 Downing Street à Londres, le 7 mars 2018. Photo AFP; Le président turc Recep Tayyep Erdogan. Photo d’archives AFP

Cette fois, c’est la bonne. Plusieurs fois annoncée depuis le début de l’année sans être confirmée, c’est finalement aujourd’hui que se concrétisera une visite décrite comme historique. Après des années de tensions entre Riyad et Ankara, nourries...
Cette fois, c’est la bonne. Plusieurs fois annoncée depuis le début de l’année sans être confirmée, c’est finalement aujourd’hui que se concrétisera une visite décrite comme historique. Après des années de tensions entre Riyad et Ankara, nourries...
commentaires (2)

DEPUIS QUE J,AI RENOUVELE MON ABONNEMENT ET BIEN QUE JE NE FAIS PLUS QU,UN OU DEUX COMMENTAIRES PAR JOUR 9 DES 10 COMMENTAIRES SONT CENSURES. C,EST HONTEUX POUR L,OLJ.

LA LIBRE EXPRESSION

17 h 54, le 28 avril 2022

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • DEPUIS QUE J,AI RENOUVELE MON ABONNEMENT ET BIEN QUE JE NE FAIS PLUS QU,UN OU DEUX COMMENTAIRES PAR JOUR 9 DES 10 COMMENTAIRES SONT CENSURES. C,EST HONTEUX POUR L,OLJ.

    LA LIBRE EXPRESSION

    17 h 54, le 28 avril 2022

  • Ce revirement turc vers le Sud ne pourrait que bénéficier à la Syrie et à l'Iran car le rapprocgement prononcé entre l'Arabie Seoudite et l'Iran sera contagieux : Les zizanies au Moyen-Orient , pour une fois , sont appelées à s'apaiser , et tout cela marquera un début d'éloignement américain de la région , où la Russie trouvera une belle porte d'entrée .

    Chucri Abboud

    15 h 40, le 28 avril 2022

Retour en haut