Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Irak

Les exportations de gaz kurde dans le collimateur de Téhéran

Selon l’agence Reuters, l’attaque revendiquée par les pasdaran le 13 mars contre Erbil était liée aux discussions autour de l’acheminement de gaz depuis le Kurdistan irakien vers la Turquie et l’Europe, avec l’aide d’Israël.

Les exportations de gaz kurde dans le collimateur de Téhéran

Hadley Gamble, présentatrice et modératrice de session de CNBC, le ministre saoudien de l’énergie, le prince Abdelaziz ben Salman al-Saoud, le Premier ministre du gouvernement régional du Kurdistan irakien, Masrour Barzani, et le ministre de l’Énergie et des Infrastructures des Émirats arabes unis, Souhail ben Mohammad al-Mazrouei, assistent à une session plénière intitulée « Le monde est-il prêt pour un avenir au-delà du pétrole ? » lors du Sommet mondial des gouvernements à Dubaï le 29 mars 2022. Karim Sahib/AFP

C’était il y a plus ou moins deux semaines. Téhéran avait décidé de jouer cartes sur table et d’assumer officiellement l’attaque spectaculaire menée par les gardiens de la révolution contre Erbil, capitale du Kurdistan irakien. Une douzaine de...

C’était il y a plus ou moins deux semaines. Téhéran avait décidé de jouer cartes sur table et d’assumer officiellement l’attaque spectaculaire menée par les gardiens de la révolution contre Erbil, capitale du Kurdistan irakien. Une douzaine de...

commentaires (2)

En Europe nous avons les russes et au moyen orient il y à l’Iran , nous sommes bien servis ….

Eleni Caridopoulou

17 h 08, le 30 mars 2022

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • En Europe nous avons les russes et au moyen orient il y à l’Iran , nous sommes bien servis ….

    Eleni Caridopoulou

    17 h 08, le 30 mars 2022

  • UNE SOUPE AUX CRABES !

    L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION.

    13 h 30, le 30 mars 2022

Retour en haut