Rechercher
Rechercher

Politique - Législatives 2022

Une nouvelle menace plane sur le vote des émigrés : la colère des diplomates

Les ambassadeurs et directeurs du palais Bustros pourraient recourir à la grève ouverte à partir de lundi pour réclamer leur droit aux permutations et nominations.

Une nouvelle menace plane sur le vote des émigrés : la colère des diplomates

Une des fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères suivant le vote de la diaspora lors du scrutin de 2018. Anwar Amro/ AFP

Cette fois-ci, les diplomates et directeurs au sein du ministère des Affaires étrangères sont passés à l’acte. Ils ont observé jeudi et vendredi une grève de deux jours pour réclamer leur droit à des permutations et nominations diplomatiques...

Cette fois-ci, les diplomates et directeurs au sein du ministère des Affaires étrangères sont passés à l’acte. Ils ont observé jeudi et vendredi une grève de deux jours pour réclamer leur droit à des permutations et nominations diplomatiques...

commentaires (6)

Dans tous les cas de figure, le problème du vote de la diaspora ne concerne en aucun cas le chef du CPL. Depuis qu’il n’est plus aux Affaires étrangères il n’a pas le droit de se mêler de ce qui concerne les affaires libanaises à l’étranger. Je souhaiterais qu’il s’occupe de mettre en place l’électricité au Liban 24 h/24, chose promise depuis une quarantaine d’années. A défaut de cela, qu’il s’occupe au moins de la pêche des éponges dans les eaux de Batroun, spécialité de la région.

Honneur et Patrie

20 h 23, le 19 mars 2022

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Dans tous les cas de figure, le problème du vote de la diaspora ne concerne en aucun cas le chef du CPL. Depuis qu’il n’est plus aux Affaires étrangères il n’a pas le droit de se mêler de ce qui concerne les affaires libanaises à l’étranger. Je souhaiterais qu’il s’occupe de mettre en place l’électricité au Liban 24 h/24, chose promise depuis une quarantaine d’années. A défaut de cela, qu’il s’occupe au moins de la pêche des éponges dans les eaux de Batroun, spécialité de la région.

    Honneur et Patrie

    20 h 23, le 19 mars 2022

  • C’est pas beau tout ça ….

    Eleni Caridopoulou

    18 h 21, le 19 mars 2022

  • Yaani, ce meme gendre aux beaux yeux pourrait ainsi accroitre ses chances a cause de cela, ajoutons sa mendicite aupres de nabih Berry....

    Gaby SIOUFI

    11 h 18, le 19 mars 2022

  • on ne nous dit pas si c'est un desaccord entre les mecs cites dans cet article retardent les permutations ou c'est simlement qu'il leur faut beaucoup plus de temps pour les finaliser.... PS. rappelons nous du fameux : pas de gouvernement tant que les beaux yeux du gendre ne sont pas "satisfaits "

    Gaby SIOUFI

    11 h 13, le 19 mars 2022

  • On peut parler de manque de moyens et surtout par une volonté politique malsaine d’empêcher la diaspora d’exercer son devoir patriotique de voter et ça se traduit par un dysfonctionnement des ambassades et consultants libanais qui refusent d’accorder une carte d’identité chose que tous les consulats du monde font pour leurs ressortissants en exigeant les documents nécessaires pour l’établir, tel que extrait d’acte de naissance et livret de famillle. Les consults libanais renvoient les expatriés illico en leur demandant de se rendre au Liban pour le faire. Seul un passeport périmé peut être renouvelé et selon leurs dires il est trop tard puisque cela pourrait prendre des mois. Chercher l’erreur. Si ce n’est pas un moyen pour dissuader tout libanais à voter je ne sais pas ce que ça peut être. Cependant il ne faut pas oublier que les consuls et ambassadeurs ont été choisi par ce même régime pourri d’où le désarroi des expatriés et de la diaspora. Ils suivent les directives de ceux qui les ont nommé à ce poste. Circuler il n’y a plus rien à voir, on est cerné de partout.

    Sissi zayyat

    10 h 30, le 19 mars 2022

  • C’est futé,, nais ça ne servira a rien. Le CPL est bien fini…

    Gros Gnon

    07 h 58, le 19 mars 2022

Retour en haut