Rechercher
Rechercher

Économie - Grand angle Liban

Lobby bancaire : derrière la façade de l'union sacrée, les premières fissures

De plus en plus de professionnels commencent à critiquer, ouvertement ou en coulisses, la ligne inflexible défendue par la toute-puissante Association des banques du Liban sur les contours du sauvetage de l’économie et la réforme du secteur.

Lobby bancaire : derrière la façade de l'union sacrée, les premières fissures

La façade du siège de l’ABL en mai 2021. Photo M.A.

Y a-t-il de l’eau dans le gaz au sein de l’Association des banques du Liban (ABL) ? À en juger par les confidences recueillies ces derniers mois auprès de plusieurs professionnels du secteur par L’Orient-Le Jour, les prises de position publiques du...
Y a-t-il de l’eau dans le gaz au sein de l’Association des banques du Liban (ABL) ? À en juger par les confidences recueillies ces derniers mois auprès de plusieurs professionnels du secteur par L’Orient-Le Jour, les prises de position publiques du...

commentaires (14)

Nous faire croire qu'il y aurait des banquiers vertueux au Liban ? Quelle blague. Ils sont tous complices du pillage en regle du pays et ont TOUS fait fuir leurs avoirs a l'etranger. Pas un seul pour racheter les autres. "Il faut fermer les banques et enfermer les banquiers" (Vincent Auriol).

Michel Trad

10 h 19, le 24 février 2022

Tous les commentaires

Commentaires (14)

  • Nous faire croire qu'il y aurait des banquiers vertueux au Liban ? Quelle blague. Ils sont tous complices du pillage en regle du pays et ont TOUS fait fuir leurs avoirs a l'etranger. Pas un seul pour racheter les autres. "Il faut fermer les banques et enfermer les banquiers" (Vincent Auriol).

    Michel Trad

    10 h 19, le 24 février 2022

  • C’est quoi ces grands banquiers qui ont bastés devant un coup de téléphone d’un Berry ? Les mêmes qui ont prêté plus de 150 % de leur capital et réserves à un seul débiteur, l’état ? Tout le monde le savait failli et tout le monde lui a prêté des sommes colossales. L’appât du gain, j’vous jure ! Et maintenant personnes ne veut payer et veut faire payer le pauvre, magnifique ! Tous les membres de l’ABL et tous les banquiers devraient finir en prison, comme tous nos politiciens !

    TrucMuche

    19 h 03, le 23 février 2022

  • LA CLIQUE DES VOLEURS !

    LA LIBRE EXPRESSION

    18 h 58, le 23 février 2022

  • Berri le protagoniste du vol politique ! Il faudrait lire la parfaite description de Voltaire sur le voleur politique qui sied parfaitement à Berri et la bande de crapules parasitaires que nous avons . Un audit sérieux peut tout démystifier mais il suffit de le vouloir ?

    Wow

    15 h 13, le 23 février 2022

  • Les pertes? Criminalité financière organisée au sommet de l’Etat..!

    LeRougeEtLeNoir

    15 h 07, le 23 février 2022

  • Les banques, la BNL en tête , sont les complices de ces gros larrons qui ont mis le grapin sur nos depôts évaporés . Il faudrait que toutes ces banques fassent l'objet d'un audit afin de découvrir dans quels secteurs à l'étranger et dans quelles banques suisses ou autres , elles ont fait fuir en leur nom nos économies .

    Chucri Abboud

    13 h 51, le 23 février 2022

  • Berry qui passe des coups de fils menaçant n’est autre que celui qui dans les médias exige et promets la main sur le cœur de faire toute la lumière sur les vols et les corrompus qui ont spolié ce pays tout comme ses alliés qui se bousculent pour porter haut leur message de vertueux à la recherche des voleurs vendus qu’ils incarnent mais qui sont les seuls à croire qu’ils sont blancs mais surtout intouchables. L’avenir leur montrerait que personne n’est intouchable et que tout a une fin et la leur sera à la hauteur de leurs crimes. Le scandale du Crédit Suisse va peut être nous éclairer un peu plus sur le nom les voleurs et le montant de leurs larcins pour enfin être jugés et cloués et avec un peu de chance ces montants seront restitués aux déposants qui un jour ont fait confiance à ces mafieux.

    Sissi zayyat

    13 h 11, le 23 février 2022

  • mais, halte la ! de quel droit, selon quelle logique, quelle justice mikati planifie de faire supporter aux deposants plus de 55% des pertes nationales ? non mais ils ruinent la nation a cause de leurs vols "legalises", sanctifies, et ont l'outrecuidance de vouloir nous en faire supporter les conseuqences. la potence est un minimum a leur faire payer leurs crimes

    Gaby SIOUFI

    10 h 19, le 23 février 2022

  • Pourquoi une information telle que l’appel téléphonique de Nabih Berry a François Bassil n’est divulguée qu’aujourd’hui. La Presse libanaise n’e écoute pas sa véritable mission d’informer et de dire la vérité. Cette Presse est aussi un instrument aux ordres du pouvoir. Et pourquoi Riad Salameh et les banquiers ont continué à demander aux libanais résidents ou à l’étranger de mettre de plus en plus de capitaux dans les banques alors qu’ils savaient que cet argent allait disparaître. Les banquiers sont aussi complices que Riad Salameh que l’ensemble de la classe politique de la faillite financière du pays. Les pertes de 68 milliards doivent être distribuées entre eux: que les politiciens(tous bords confondus y compris ceux qui se prétendent de l’opposition actuellement) et Riad Salameh remboursent tout l’argent qu’ils ont détourné, que les banquiers remboursent tous les bénéfices faramineux qu’ils ont réalisé et le Liban sera prospère à nouveau. Pour mémoire, plusieurs hommes politiques sont aussi banquiers, pour ceux là: double peine. Arrêtez de voler les déposants, un jour vous allez tous le regretter amèrement

    Lecteur excédé par la censure

    10 h 01, le 23 février 2022

  • je suis sur que plusieurs banquiers ont deja commence a se concerter entre eux au sujet d'une restructuration necessaire ET ineluctable en ayant recours des fusions salutaires. A moins qu'ils ne soient plus stupides qu'ils ne l'avaient ete lors de leurs "association" aveugle aux jeux de la BDL/Gouvernements

    Gaby SIOUFI

    09 h 58, le 23 février 2022

  • On attend un geste de certaines banques qui ont vendu leurs parts achetées avec notre pognon dans des banques étrangères, qu'elles daignent restituer l'argent des déposants.

    Roborm

    09 h 51, le 23 février 2022

  • Bonjour Beyrouth Riad Salamé encore lui ! " toute personne a droit à la présomption d'innocence " ..certes mais quand je lis ..Luxembourg ..rien ne m'empêche de penser détournement, comptes fictifs, blanchiments ....comme beaucoup de "paradis fiscaux "..et Faire De Riad Salamé le bouc émissaire principal " est trop facile ...Chercher plus large messieurs de l'OLJ.. Osez! Comment voulez vous que le FMI aie confiance?? pas dupe la présidente .. Finissons en avec ce que tout le monde sait :corruption, sport national! Bonne journée PS/ je n'ai rein à voir avec ce Monsieur

    salamé riad

    09 h 39, le 23 février 2022

  • Hum, intéressant. Affaire à suivre car elle pourrait contribuer au sauvetage financier et permettre aux épargnants de récupérer une partie de leur pécule.

    Marionet

    08 h 55, le 23 février 2022

  • Voila bientot deux ans et demi que nous subissons la crise financiere et je n'ai pas entendu une seule des crapules bancaires, pas une seule, faire mine de declarer avoir mis en place un plan meme de long terme en vue de rembourseer les deposants. Leur seul plan c'est plutot de continuer a gles depouiller....

    Michel Trad

    08 h 49, le 23 février 2022

Retour en haut