Rechercher
Rechercher

Auto - Véhicules électriques

Aiguillonnés par Tesla, GM et Ford intensifient leurs investissements

Aiguillonnés par Tesla, GM et Ford intensifient leurs investissements

Un pick-up électrique F150 exposé au côté de son ancêtre de la première génération, le pick-up F1 de 1950 à moteur thermique, dans l’usine du constructeur Ford à Dearborn, dans le Michigan. Tout comme le groupe General Motors, Ford accélère l’électrification de ses gammes. Jeff Kowalsky/AFP

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) intensifie ses investissements dans le développement des véhicules électriques et autonomes. Mais pour Karl Brauer, du site spécialisé iSeeCars, « ce n’est clairement pas le meilleur environnement pour pousser une stratégie complète autour des véhicules électriques », alors que le monde est touché par une pénurie des semi-conducteurs qui entrent dans la fabrication des puces électroniques, devenues essentielles pour la construction des véhicules électriques. Selon lui, GM devra trouver au cours des prochains mois l’équilibre entre les besoins actuels des automobilistes, qui restent en très grande majorité acheteurs de voitures à moteur thermique, et l’évolution du secteur au cours des prochaines années.

Les vénérables constructeurs américains GM et Ford, aiguillonnés par les performances de Tesla à Wall Street et les exigences grandissantes pour limiter les émissions, ont en effet accéléré ces derniers mois leurs investissements dans les véhicules électriques et autonomes. Mary Barra, présidente de GM, a répété son intention de se concentrer sur ces segments, suggérant que le groupe pourrait investir encore plus que les 35 milliards de dollars déjà prévus à cet effet. Alors que Tesla a récemment indiqué avoir pour l’instant mis de côté son projet de développer une voiture électrique à 25 000 dollars, la présidente de GM a aussi souligné que le lancement d’un véhicule sans émission le plus abordable possible restait dans ses priorités et a rappelé, à cette occasion, le lancement prévu en 2023 d’une Chevrolet Equinox électrique à 30 000 dollars. Le groupe, qui a vendu moins de 25 000 véhicules électriques en 2021, s’est également fixé comme objectif d’en livrer 400 000 unités en 2022 et 2023.

En outre, selon l’agence Bloomberg, le groupe Ford pourrait bientôt annoncer une vaste réorganisation visant à donner la priorité aux véhicules électriques, avec 10 à 20 milliards de dollars d’investissements supplémentaires dans les cinq à dix prochaines années sur ce segment.

Source : AFP

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) intensifie ses investissements dans le développement des véhicules électriques et autonomes. Mais pour Karl Brauer, du site spécialisé iSeeCars, « ce n’est clairement pas le meilleur environnement pour pousser une stratégie complète autour des véhicules électriques », alors que le monde est touché par une pénurie...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut