Rechercher
Rechercher

Économie - Dette

Le plan de répartition des pertes livre ses premiers secrets

Le gouvernement semble vouloir faire absorber 38 milliards de dollars du total des pertes aux déposants titulaires de comptes en devises.

Le plan de répartition des pertes livre ses premiers secrets

Un graffiti, à Beyrouth, représentant un pis de vache indique en arabe : « Vous nous avez traits. » Photo P.H.B.

À quelle sauce les déposants qui ont fait confiance à l’État, à la Banque du Liban (BDL) et au secteur bancaire libanais ces dernières décennies vont-ils être mangés pour éponger une partie des pertes financières accumulées par le pays ? Cette...
À quelle sauce les déposants qui ont fait confiance à l’État, à la Banque du Liban (BDL) et au secteur bancaire libanais ces dernières décennies vont-ils être mangés pour éponger une partie des pertes financières accumulées par le pays ? Cette...

commentaires (12)

Et moi je veux faire supporter au gouvernement l’ensemble des pertes. Premièrement, on vend sous le contrôle du FMI (donc sans commissions occultes ou rétro commissions ou d’intermédiaires) tous les avoirs de l’Etat en commençant par le palais de Baabda, le Grand Sérail, Ain El Tineh, le parlement, la MEA, le casino du Liban ainsi que touts les immeubles des ministères et tous les terrains …. CAR tout cet immobilier est devenu inutile puisque la république libanaise n’existe plus. On privatise les ports, l’aéroport, l’EdL pour 1 $, l’office des eaux pour 1/2 $. Mais on commence par confier l’or au FMI avant que les politiciens ne le volent. Ensuite on réclame à tous les politiciens de 50% à 80% de leur fortune au Liban et surtout celle cachée à l’étranger, peu importe comment elle a été accumulée. C’est pas plus immoral que de voler l’épargne de la population. S’il y a encore des pertes, alors on demandera à la population un effort. C’est le principe du voleur-payeur comme celui du pollueur-payeur. Les politiciens ont volé l’argent public, ce sont donc les politiciens qui remboursent les pertes. Même un élève de dixième A sait ça. Si quelqu’un a un avis contraire et affirmé que la république libanaise existe encore, alors que cette république restitue l’argent des déposants à leur valeur réelle. La société civile ira au FMI, à la Banque Mondiale et même à l’ONU s’il le faut pour imposer les sanctions aux responsables de cet État voyou

Lecteur excédé par la censure

21 h 15, le 02 février 2022

Tous les commentaires

Commentaires (12)

  • Et moi je veux faire supporter au gouvernement l’ensemble des pertes. Premièrement, on vend sous le contrôle du FMI (donc sans commissions occultes ou rétro commissions ou d’intermédiaires) tous les avoirs de l’Etat en commençant par le palais de Baabda, le Grand Sérail, Ain El Tineh, le parlement, la MEA, le casino du Liban ainsi que touts les immeubles des ministères et tous les terrains …. CAR tout cet immobilier est devenu inutile puisque la république libanaise n’existe plus. On privatise les ports, l’aéroport, l’EdL pour 1 $, l’office des eaux pour 1/2 $. Mais on commence par confier l’or au FMI avant que les politiciens ne le volent. Ensuite on réclame à tous les politiciens de 50% à 80% de leur fortune au Liban et surtout celle cachée à l’étranger, peu importe comment elle a été accumulée. C’est pas plus immoral que de voler l’épargne de la population. S’il y a encore des pertes, alors on demandera à la population un effort. C’est le principe du voleur-payeur comme celui du pollueur-payeur. Les politiciens ont volé l’argent public, ce sont donc les politiciens qui remboursent les pertes. Même un élève de dixième A sait ça. Si quelqu’un a un avis contraire et affirmé que la république libanaise existe encore, alors que cette république restitue l’argent des déposants à leur valeur réelle. La société civile ira au FMI, à la Banque Mondiale et même à l’ONU s’il le faut pour imposer les sanctions aux responsables de cet État voyou

    Lecteur excédé par la censure

    21 h 15, le 02 février 2022

  • Monsieur le Président de la République Michel AOUN. Vous avez prêté serment de défendre la république libanaise et ses citoyens. Comment dans votre âme et conscience pouvez permettre un tel plan. La majorité des épargnants ont travaillé toute leur vie pour constituer cette épargne afin de ne pas être dans le besoin et ce gouvernement sous votre mandat veut déposséder les libanais de leur épargne pour combler les dettes accumulées par l’Etat qui s’est déclaré en défaut de paiement par le précédent gouvernement de votre mandat. Monsieur le président, vous avez juré de combattre la corruption et votre gendre fait l’objet de sanctions internationales pour fait de corruption avérée. Monsieur le président, 80% de la population est passée sous le seuil de pauvreté sous votre mandat. Monsieur le président, les libanais n’ont même plus les moyens de se nourrir et de se chauffer actuellement toujours sous votre mandat. Monsieur le président, si vous permettez un tel plan, c’est que, je suis désolé de vous le dire, vous êtes aussi complice que tous les autres politiciens de la faillite de ce pays. Monsieur le président ce plan va provoquer la foudre de toute la population et aucune force aussi armée soit elle ne pourra vous protéger ni protéger les politiciens et les institutions. Rien n’arrête la révolution de la faim, relisez l’histoire depuis 1789

    Lecteur excédé par la censure

    12 h 54, le 02 février 2022

  • Rétroactivement, on pige (presque) tout: ainsi la BDL sait, quand elle veut, intervenir sur les marchés pour arrêter le dollar. Pourquoi a-t-elle laisser filer le dollar, à l'époque où elle avait beaucoup plus d'argent, sinon pour éponger les dettes des banques et de l'Etat sur le dos des épargnants? Et voilà ces derniers soumis à la double peine: après avoir subi un haircut "officieux", voici venu pour eux le temps du haircut "officiel". Et le "cadeau" fait avec la dernière circulaire BDL n'a pour seul but que de faire avaler la pilule. Comme quoi!

    Marionet

    11 h 23, le 02 février 2022

  • LES QUESTIONS QUI SE POSENT A MOI: 1-UNE DES 4 TETES DE CETTE MAFIA DECIDE QUE MES $ SERONT LIRIFIES AU TAUX SAYRAFA EQUIVALANT A 22 000LL, ET DE A UNE DATE X, S'AGIRA T IL DE LIRIFIER TOUS MES $ D'UN SEUL COUP? OU A CHQUE FOIS QUE JE VOUDRAIS RETIRER DES SOUS DE LA 2 EME TETE DE CETTE MAFIA ( LA BANQUE ) ? 2-SI C'EST D'UNE SEULE OPERATION QUI LIRIFIERAS MES $ A CE TAUX, QU'ADVIENDRAIT IL DE MOI(DE VOUS) LORSQUE LE $ VAUDRA 30 000LL SUR LE MARCHE LIBRE PR EX ?

    Gaby SIOUFI

    11 h 09, le 02 février 2022

  • Attention attention. Si vous touchez ne serait qu’à un seul cent des déposants honnêtes qui ont travaillé toute leur vie pour rembourser tout l’argent que vous avez volé, je vous assure que vous le regretterez très rapidement… Tous les dirigeants et politiciens des 30 dernières années ont volé sans vergogne l’argent public à différents niveaux. Le plus grand vol a été celui du ministère de l’énergie des 10 dernières années. Vous allez provoquer une vraie révolution et rien ni personne n’en sortira indemne. Soyez maudits vous et votre descendance pour que vous ne puissiez plus jamais vous reproduire

    Lecteur excédé par la censure

    10 h 46, le 02 février 2022

  • du beau, du bon, Dubonnet, petits comme nous sommes devenus devant la mafia a quadruple tete, nous allons tous dans la grande foret noire comme leur conscience.

    Gaby SIOUFI

    10 h 40, le 02 février 2022

  • Quand on pense que les gens étaient vent debout contre le plan Lazard proposé par le gvt Diab qui préservait intégralement 95 ou 92% des déposants et ponctionnait la tranche la plus élevée… depuis 100% des libanais ont casqué y compris ceux qui n’ont même pas de dépôts bancaires….

    alia atieh

    10 h 09, le 02 février 2022

  • LES MAFIEUX AU TRAVAIL POUR DEPOSSEDER LES DEPOSANTS DE LEURS ECONOMIES D,UNE VIE TOTALEMENT.

    LA LIBRE EXPRESSION

    09 h 55, le 02 février 2022

  • Le plan ourdi par la canaille politichienne pour sauver les crapules bancaires de la banqueroute : depouiller les deposants et les salaries. Apres cela, il faudra trouver autre chose que des elections truquees pour les degommer. Kellon ya3ne kellon.

    Michel Trad

    09 h 00, le 02 février 2022

  • Eh oui, les voleurs vont gérer la récupération de ce qui a été volé…ça ne va pas être triste…

    Karam Georges

    08 h 48, le 02 février 2022

  • L’État mafieux pas mort malgré les coups de boutoir de la thawra. Le voilà qui vole au secours des banques dont les actionnaires se confondent souvent avec ceux qui sont aux « affaires » et tant pis pour les épargnants qui vont être lessivés, dépouillés de leurs économies. Sauver les banques et leurs actionnaires, voilà la feuille de route de cet État voyou.

    Marionet

    08 h 34, le 02 février 2022

  • Nauséabond, sordide, écœurant, dégoûtant ,immonde,, bande de criminels, soyez maudits !

    Wow

    02 h 43, le 02 février 2022

Retour en haut