Rechercher
Rechercher

Société - Crise

Washington veut consacrer 67 millions de dollars aux "moyens de subsistance" des militaires libanais

L'intention du département d'Etat de rediriger ces aides financières a pour objectif de "renforcer la capacité opérationnelle des soldats et diminuer l'absentéisme dans les rangs". 

Washington veut consacrer 67 millions de dollars aux

Des militaires à bord de véhicules blindés dans une rue de Tripoli (Liban-Nord) en marge d'une manifestation, le 28 avril 2020. Photo d'archives AFP / Ibrahim CHALHOUB

Washington a prévu de rediriger 67 millions de dollars d'aides à l'armée libanaise, initialement prévues pour former les militaires et leur fournir du matériel, afin que ce montant soit utilisé comme "moyen de subsistance" pour les soldats, dans un pays qui s'enfonce dans la crise financière depuis plus de deux ans, selon une note du département d'état. 

Selon cette note envoyée au Congrès, et qui a pu être consultée par l'agence Reuters, le département d'Etat veut modifier le contenu d'un financement alloué à la troupe, estimant qu'en améliorant les moyens de subsistance des militaires "cela renforcera leur capacité opérationnelle, diminuera l'absentéisme dans les rangs et permettra à l'armée de continuer à remplir ses fonctions sécuritaires essentielles, afin d'empêcher tout déclin supplémentaire de la stabilité" dans le pays. 

Cette volonté de la diplomatie américaine a été saluée par le sénateur démocrate Chris Murphy, qui a notamment souligné, dans un communiqué, qu'il est "dans l'intérêt de la sécurité nationale des Etats-Unis d'aider les soldats libanais à subvenir à leurs besoins et de continuer à soutenir le peuple libanais". "Je suis satisfait de voir que l'administration investit des fonds d'aides au Liban à ces fins", a ajouté le sénateur du Connecticut. 

Pour mémoire

Washington travaille beaucoup "en coulisses" pour éviter que le Liban ne devienne un "Etat failli"

L'allocation de 67 millions de dollars supplémentaires à l'armée libanaise par l'administration américaine avait été annoncée mi-octobre lors de la visite à Beyrouth de la sous-secrétaire d’État pour les Affaires politiques, Victoria Nuland. Ce financement portait à 187 millions de dollars le soutien financier américain à la troupe pour l’année 2021, sans compter les 300 millions de dollars d’aide humanitaire versés pour la même année. Washington est le plus grand bâilleur de fonds de l'armée libanaise et fournit régulièrement du matériel à la troupe. 

Ces aides américaines, qui viennent s'ajouter à des dons de nombreux autres pays, notamment sous la forme de livraisons de colis alimentaires et de dons de médicaments, interviennent alors que l'Etat libanais, en faillite, peine à subvenir aux besoins de la troupe et que la dépréciation de la monnaie nationale a réduit comme peau de chagrin la solde des militaires. Les soldats peinent à couvrir les frais de transport leur permettant de leur rendre sur leur lieu de travail, en raison de l'augmentation importante des prix des carburants. Ces facteurs ont conduit à une vague de désertions dans l'institution militaire, bien que ce phénomène soit régulièrement relativisé par le commandement en chef. 

Lire aussi

L’armée en proie à une hémorragie de ses effectifs


Washington a prévu de rediriger 67 millions de dollars d'aides à l'armée libanaise, initialement prévues pour former les militaires et leur fournir du matériel, afin que ce montant soit utilisé comme "moyen de subsistance" pour les soldats, dans un pays qui s'enfonce dans la crise financière depuis plus de deux ans, selon une note du département d'état. Selon cette note envoyée au...

commentaires (6)

c est un pansement sur une jambe de bois , le Liban a besoin d une révolution pas d un pansement merci oncle SAM. et à bientot

barada youssef

15 h 15, le 31 janvier 2022

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • c est un pansement sur une jambe de bois , le Liban a besoin d une révolution pas d un pansement merci oncle SAM. et à bientot

    barada youssef

    15 h 15, le 31 janvier 2022

  • Une leçon de géopolitique qui démontre comment soumettre un peuple et comment lui soutirer sa souveraineté. Je suis contre le Hezbollah pour ne pas être Libanais et nous avoir placé sous tutelles étrangères depuis plus de 30 années (Syrienne et Iranienne), mais ne vous méprenez pas, Les ricains nous présenteront la facture le jour J et c'est sur qu'elle sera lourde.

    Pierre Hadjigeorgiou

    09 h 04, le 31 janvier 2022

  • Notre super-Etat trouve l'argent pour payer 23 ministres...23.!!!...dont la majorité ne fait pas grand'chose...mais est incapable d'entretenir son armée nationale, qui dépend des millions de dollars que Washington veut bien lui donner comme "moyen de subsistance". Non seulement nous le peuple devons vivre dans la misère grâce à nos "dirigeants" corrompus et incapables...mais nos soldats sont entretenus par Washington...Quelle fierté d'être Libanais, n'est-ce pas ??? - Irène Saïd

    Irene Said

    10 h 03, le 30 janvier 2022

  • Merci au contribuable américain pour aider à nourrir tous ces quasi-chômeurs issus de la surnatalité des classes pauvres libanaises…

    Mago1

    22 h 50, le 29 janvier 2022

  • C'est bien gentil pour les militaires qui ont de petits salaires contrairement aux hauts gradés mais objectivement ils sont à la marge et beaucoup moins productifs que la population active et néanmoins pauvre.

    Je partage mon avis

    14 h 04, le 29 janvier 2022

  • C’est mignon. Pour mettre en perspective, c’est moins que 2% de ce qu’ils donnent chaque année à nos chers cousins du sud, mais bon, merci quand même, à vot’bon cœur, m’sieur-dames.

    Gros Gnon

    13 h 01, le 29 janvier 2022

Retour en haut