Rechercher
Rechercher

Politique - Focus

Ce qu’implique le retrait de Hariri pour les principales formations politiques

Le désistement du leader sunnite risque de bouleverser tous les équilibres, tant pour ses alliés que pour ses rivaux.

Ce qu’implique le retrait de Hariri pour les principales formations politiques

Saad Hariri, et les autres leaders de la coalition du 14 Mars à Beyrouth en 2009. Jamal Saïdi/Archives Reuters

Tous les partis dits traditionnels en conviennent : la décision du chef du courant du Futur Saad Hariri de se retirer de manière aussi brusque de la scène politique ne relève pas de son fait. Elle lui a été dictée selon eux par l’Arabie...

Tous les partis dits traditionnels en conviennent : la décision du chef du courant du Futur Saad Hariri de se retirer de manière aussi brusque de la scène politique ne relève pas de son fait. Elle lui a été dictée selon eux par l’Arabie...

commentaires (8)

Le Hezbollah, sous la bienveillance de Hariri & Co., faisait ses affaires et ses trafics louches sans obstacles. Le PSP et Amal se remplissaient les poches sans obstacles. Le CPL et les autres singer ces deux derniers et lui faisait la compétition dans le domaine de la corruption. Bien sur il le regrette! Les seuls qui sont restés hors de ces magouilles sont les FL. Pour mettre les points sur les "i", ce ne sont pas les FL qui ont trahi Hariri mais c'est bien lui lorsqu'il a retiré son support a la candidature de Dr. Geagea et a essayé derrière le dos des FL de concocter des alliances avec le CPL puis avec Franjieh. Entre le borgne et l'aveugle il a fallu choisir le moindre mal d'ou les accords dit de Meerab. Si le CPL ne l'a pas respecté personne n'y peut rien. Si certain pensent que les FL ne peuvent pas attirer une partie de la rue sunnite, il se fourre les doigts dans l’œil. Déjà, avant que Hariri ne commence sa descente en enfer, les FL avait reçu plus de 12.000 demandes d’adhésion musulmane dont la majorité venait de concitoyens sunnites. Apres la fronde de 2019, les mentalités ont changé et si d'aucuns pensent que parce que les FL ont été un joueur essentiel durant la guerre, la propagande mensongère sur ces années est tombée et tout le monde sait maintenant que sans elle il n'y aurait pas de Liban aujourd’hui. De plus elle continue sur la même voie: Le Liban et les Libanais d'abord et avant tout!

Pierre Hadjigeorgiou

12 h 12, le 27 janvier 2022

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • Le Hezbollah, sous la bienveillance de Hariri & Co., faisait ses affaires et ses trafics louches sans obstacles. Le PSP et Amal se remplissaient les poches sans obstacles. Le CPL et les autres singer ces deux derniers et lui faisait la compétition dans le domaine de la corruption. Bien sur il le regrette! Les seuls qui sont restés hors de ces magouilles sont les FL. Pour mettre les points sur les "i", ce ne sont pas les FL qui ont trahi Hariri mais c'est bien lui lorsqu'il a retiré son support a la candidature de Dr. Geagea et a essayé derrière le dos des FL de concocter des alliances avec le CPL puis avec Franjieh. Entre le borgne et l'aveugle il a fallu choisir le moindre mal d'ou les accords dit de Meerab. Si le CPL ne l'a pas respecté personne n'y peut rien. Si certain pensent que les FL ne peuvent pas attirer une partie de la rue sunnite, il se fourre les doigts dans l’œil. Déjà, avant que Hariri ne commence sa descente en enfer, les FL avait reçu plus de 12.000 demandes d’adhésion musulmane dont la majorité venait de concitoyens sunnites. Apres la fronde de 2019, les mentalités ont changé et si d'aucuns pensent que parce que les FL ont été un joueur essentiel durant la guerre, la propagande mensongère sur ces années est tombée et tout le monde sait maintenant que sans elle il n'y aurait pas de Liban aujourd’hui. De plus elle continue sur la même voie: Le Liban et les Libanais d'abord et avant tout!

    Pierre Hadjigeorgiou

    12 h 12, le 27 janvier 2022

  • Quand quelqu'un consent a reconnaitre sa defaite, c'est qu'il manque simplement des competences pour redefinir la situation.

    Michel Trad

    20 h 17, le 26 janvier 2022

  • Que Gebran Bassil se compare à Saad Hariri est une hérésie. Il déclare avoir évité une guerre civile, mais il ne dit pas pour quel motif. Hariri est dégoûté des manœuvres de la classe politique pendant que le pays croule sous la main-mise iranienne. Comment Gebran Bassil a évité une guerre civile ? Est-ce parce que le président américain l’a qualifié de premier corrompu de la planète et qu’il lui a interdit de mettre les pieds aux Etats-Unis ?

    Honneur et Patrie

    19 h 32, le 26 janvier 2022

  • Saad Hariri a hérité du flambeau de son père. Voire de son frère Bahaa, qui à l'époque ne voulait pas faire de la politique, étant plus occupé dans les affaires. M D'ailleurs, tout son parcours était affiché à l'ombre du père. La photo du père étant celle affichée, les paroles du père étant diffusées...Pour dire que Saad hariri, ne voulait pas faire de la politique volontairement et se faire "un nom". C'est Rafic Hariri que Saad honorait et voulait que le tribunal de Lahaye aboutisse. Nous avons vu ce qui s'est passé quant à ce dossier: il a fini en queue de poisson. A partir de là? Saad Hariri n'avait plus rien à faire en politique. La période actuelle étant pour "le bras de fer contre le hezbollah", Saad Hariri n'avait ni le caractère et ni l'envie de combattre de front cette milice. Il a fallu qu'il laisse la place à d'autres irréductibles Saad hariri dit avoir voulu éviter "la guerre" ( Parce que les hezbollah menaçait de guerre apparemment, si quelqu'un le conteste) aujourd'hui, il a eu l'occupation iranienne et nous espérons que NON, il n'y aura pas de guerre. Parce que courber l'échine, un moment, ca passe mais garder la tête courbée, ça devient de l'esclavage et la résignation face à l'occupant. Aujourd'hui, la crainte est de nous trouver face à des intégristes islamistes sunnites qui vont faire face aux islamistes chiites. Merci AOUN et BASSIL. C'est votre faute. Avoir affaibli la modération sunnite c'est défendre les chrétiens? La défaite des chrétiens:c'est vous.

    radiosatellite.online

    12 h 04, le 26 janvier 2022

  • Que Saad Hariri veuille se retirer de la vie politique, c'est son droit le plus strict. Mais depuis quand un courant politique majeur (Le Futur) est-il la propriete personnelle de son leader ? Quid des militants, des syndicalistes, des deputes, des maires et d' autres elus de la formation ? De quel droit met-il tout ce monde au chomage ? Vivement la releve, afin de la tranquiliser definitivement quand a son avenir de pecheur a la ligne.

    Michel Trad

    09 h 40, le 26 janvier 2022

  • Berri et Joumblatt alliés intimes de Hariri sont largement perturbés, mais Bassil son ennemi intime semble carrément déboussolé. Et pour cause, le aounisme s’alimentait principalement des défauts structuraux du haririsme, tout comme le haririsme s’alimentait principalement des défauts structuraux du aounisme. Ils ne peuvent exister l’un sans l’autre. Les deux n’ont fait que rivaliser en soumission à l’axe néo-safavide. L’un a fait Mar Mikhael, l’autre a fait Doha. Entre 1990 et 2004 les bleus affichaient sans complexe leur collaboration avec le régime assadien tout comme depuis 2005 les oranges affichent sans complexe leur collaboration avec le Hezbollah. Hariri et Bassil du point de vue de leur collaboration avec l’axe néo-safavide c’est vraiment bonnet blanc et blanc bonnet, ou plutôt bleu bonnet et bonnet orange. Ce qui montre que Bassil est complètement déboussolé c’est qu’il révèle malgré lui une vérité très importante: en affirmant exactement comme le fait Hariri que sa dhimminitude aux néo-safavides est un modus vivendi pour éviter la guerre civile, ET QUE LE CONTRE-EXEMPLE CE SONT SAMIR GEAGEA ET LES FL, il révèle sans le vouloir que et lui et Hariri partagent la même dhimminitude, ET QUE CE SONT SAMIR GEAGEA ET LES FL qui incarnent le refus de cette dhimminitude, la vraie résistance contre l’axe néo-safavide.

    Citoyen libanais

    07 h 50, le 26 janvier 2022

  • Pensez vous vraiment un seul instant que Geagea est sénile à ce point pour savoir qu’il ne pourra pas rallié même la majorité de la rue sunnite !!

    Bery tus

    06 h 45, le 26 janvier 2022

  • IL NE FAIT LE GENDRE QUE LANCER DE LA BOUE SUR LES AUTRES CROYANT AINSI SE NETTOYER LUI QUI EST PLONGE DANS LA BOUE.

    L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION

    00 h 45, le 26 janvier 2022

Retour en haut