Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Le klaxon de Zemmour

Le klaxon de Zemmour

Tu uses du klaxon un peu trop, cher Zemmour,

Dans cet embouteillage !

Promène ton regard aigri, tout à l’entour,

Tu verras ton visage !


Tu verras ton passé, tu verras ton destin

Qui sont aussi les nôtres ;

Au-delà des conflits, tu verras les festins

Qui t’ont lié à l’autre.


Tu verras les revers, la souffrance et la mort

Mais enfin les victoires

Contre ce même loup raciste qui te mord,

Qui corrompt ta mémoire.


Tu verras le passage abrupt vers le matin

D’une humanité digne,

Et le reflet changeant, coloré de son teint

Dans ton miroir qui cligne.


Sors de ton habitacle et va donc butiner

D’un véhicule à l’autre ;

Pour amasser du sens au lieu de patiner,

Jouer au bon apôtre ;


Promène ton esprit libéré des passions

Viles, identitaires,

Tu verras le réseau former un seul sillon

Dans un champ unitaire.


Tu y verras partout un même individu,

Une conscience humaine,

Un être involontaire, embourbé et perdu

Dans la voie incertaine.


Mieux que l’avertisseur entonne un chant nouveau

National, pacifiste,

Plutôt que de tomber au fond du caniveau

Pervers, nationaliste !


Au lieu de séparer par des murs mitoyens

Les fils de la patrie

Élève le précieux sentiment citoyen

Au sommet des mairies !


Pourquoi ces cris d’orfraie devant l’épouvantail

Du danger islamique ?

Remets donc les valeurs laïques sur les rails

De notre République !


Réconcilie l’Église et la laïcité :

La fille avec la mère !

Que les deux entités aient le droit de cité,

Chacune dans son aire.


Reviens au bon côté de la Révolution,

À la France rebelle !

Entends l’hymne glorieux de sa Déclaration

Vibrante, universelle !


Tu y vas un peu fort du klaxon, cher Zemmour ;

Ton bruit est exécrable !

Envoie avec ta haine un petit brin d’amour

Pour un son « écoutable ».


Plutôt que d’en vouloir aux Beurs et aux migrants,

De faire cette tête,

Fais la paix avec toi ! Tu redeviendras grand !

C’est la vraie reconquête !


Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


Tu uses du klaxon un peu trop, cher Zemmour,Dans cet embouteillage ! Promène ton regard aigri, tout à l’entour,Tu verras ton visage ! Tu verras ton passé, tu verras ton destinQui sont aussi les nôtres ;Au-delà des conflits, tu verras les festinsQui t’ont lié à l’autre.Tu verras les revers, la souffrance et la mortMais enfin les victoiresContre ce même loup raciste qui te mord,Qui...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut