Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

L'UE prête à des aides massives en cas d'accord avec le FMI, assure le chef de la diplomatie autrichienne à Aoun

L'UE prête à des aides massives en cas d'accord avec le FMI, assure le chef de la diplomatie autrichienne à Aoun

Le président libanais, Michel Aoun (c), recevant le ministre autrichien des Affaires étrangères, Alexander Schallenberg (à sa droite) et une délégation autrichienne, le 12 janvier 2022 à Baabda. Photo Twitter/Présidence libanaise

Le ministre autrichien des Affaires étrangères, Alexander Schallenberg, qui se trouve à Beyrouth, a été reçu mercredi par le président libanais, Michel Aoun, et le Premier ministre, Nagib Mikati. L'occasion pour le chef de l'Etat de plaider auprès du ministre autrichien pour le retour chez eux des réfugiés syriens établis au Liban depuis 2011, date du début de la guerre en Syrie. M. Schallenberg a pour sa part assuré au président Aoun que Vienne continuerait à octroyer une aide humanitaire au Liban en crise. Il a dans ce contexte insisté sur l'importance d'obtenir des avancées sur le plan des négociations entre le Liban et le Fonds monétaire international (FMI) pour une assistance financière dont Beyrouth a grandement besoin, alors que le processus fait du surplace depuis des mois. Le ministre autrichien a ainsi promis des aides européennes "massives" en cas d'accord avec l'institution financière internationale.

Selon un communiqué de la présidence libanaise, Michel Aoun a insisté sur "l'importance des négociations entre le Liban et le FMI pour sortir de la crise actuelle", soulignant qu'il y avait "une volonté des deux parties pour le succès du processus". Le ministre autrichien a pour sa part plaidé pour "le vote des lois requises pour que les négociations avec le FMI aboutissent et pour la mise en place des politiques monétaires et économiques" nécessaires. "L'Union européenne est prête à accorder des aides économiques massives une fois un accord obtenu avec le FMI".

"L'Autriche continuera d'apporter cette année des aides humanitaires (au Liban) comme elle l'a fait par le passé et nous resterons au côté du peuple libanais", a ajouté le ministre autrichien, selon la présidence libanaise.

En outre, le président Aoun a demandé le soutien de l'Autriche pour le rapatriement des réfugiés syriens qui se trouvent au Liban, alors que cette question divise la classe politique libanaise. Certains, comme le président Aoun, estiment que la situation en Syrie est suffisamment sûre pour un retour des réfugiés qui ont fui le régime du président Bachar el-Assad. Mais l'Onu et de nombreux experts estiment que de telles conditions ne sont toujours pas réunies.

Après Baabda, M. Schallenberg s'est rendu au Grand sérail où il a évoqué avec le Premier ministre Nagib Mikati "les moyens de renforcer les relations" entre Vienne et Beyrouth, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Le ministre autrichien a également inspecté le contingent de Vienne au sein de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul), ainsi que des camps de réfugiés à travers le pays.


Le ministre autrichien des Affaires étrangères, Alexander Schallenberg, qui se trouve à Beyrouth, a été reçu mercredi par le président libanais, Michel Aoun, et le Premier ministre, Nagib Mikati. L'occasion pour le chef de l'Etat de plaider auprès du ministre autrichien pour le retour chez eux des réfugiés syriens établis au Liban depuis 2011, date du début de la guerre en Syrie. M....