Rechercher
Rechercher

Politique - Législatives

À cinq mois du scrutin, qui sont les candidats déjà identifiés de l’opposition libanaise ?

« L’Orient-Le Jour » dresse une liste des candidats déclarés, jusqu’à présent, par les principaux partis du camp réformateur.

À cinq mois du scrutin, qui sont les candidats déjà identifiés de l’opposition libanaise ?

Des manifestants protestant près du Poing de la révolution, symbole de la contestation du 17 octobre 2019, dans le centre-ville de Beyrouth le 17 octobre 2021. Photo ANWAR AMRO / AFP

Si après des semaines d’incertitude, la date des élections législatives a été fixée au 15 mai prochain, les candidats, eux, demeurent pour la plupart et jusqu’à présent inconnus. C’est surtout le cas du côté des nombreux partis et groupes se...

Si après des semaines d’incertitude, la date des élections législatives a été fixée au 15 mai prochain, les candidats, eux, demeurent pour la plupart et jusqu’à présent inconnus. C’est surtout le cas du côté des nombreux partis et groupes se...Five months out from legislative elections, who are the official candidates of the Lebanese opposition?...

commentaires (13)

Vivement que la France redevienne la France, pour que le Liban puisse être correctement protégé et sainement administré par celle-ci grâce à un Protectorat

Zahar Nicolas

11 h 10, le 12 janvier 2022

Tous les commentaires

Commentaires (13)

  • Vivement que la France redevienne la France, pour que le Liban puisse être correctement protégé et sainement administré par celle-ci grâce à un Protectorat

    Zahar Nicolas

    11 h 10, le 12 janvier 2022

  • Je suis outrée du comportement du censeur de L’OLJ.

    Sissi zayyat

    15 h 53, le 11 janvier 2022

  • Évidemment, l'union fait la force et la désunion alors? Alsalamou aalaykoum...

    Wlek Sanferlou

    15 h 18, le 11 janvier 2022

  • Il n’y aura pas de changement tant que le Rossignol est à la tête du perchoir, et que le Cher gendre, le Chacal de la montagne et Azizi Saad font parti de l’orchestre. Bien évidemment, n’oublions pas le barbue.

    Georges S.

    14 h 15, le 11 janvier 2022

  • Évidemment, M HIJAZI, une fois de plus , boycotte le parti KATAEB. Pourtant dans l’opposition pure et dure depuis des années… bien avant que ces petits partis apparaissent Bien avant qu’il n’y ait une opposition. Tout comme le BN dont parle M HIJAZI. Les KATAEB qui ont combattu et donné leur vie durant toutes ces années de combats contre ls organisations palestiniennes puis contre les syriens. Ils sont dans la VRAIE opposition depuis des années. Les KATAEB qui ont ouvert et protégé leur siège de SAIFI durant les manifestations pour accueillir les blessés victimes des bastonnades des TSHIRTS Noirs et autres agressions… M le rédacteur, les KATAEB sont à la base du LIBAN et de la création du LIBAN ( avec d’autres partis qui n’existent plus comme les NAJJADE » Monsieur HIJAZI: Les opposants peuvent voter AUSSI pour les KATAEB. Merci d’informer les libanais de ceci. En vous souhaitant une bonne journée

    radiosatellite.online

    13 h 29, le 11 janvier 2022

  • cette opposition ressemble de plus en plus a une tour de Babel ! aucune chance de l'emporter dans ces conditions... juste plomber le CPL LoooL

    Lebinlon

    12 h 37, le 11 janvier 2022

  • l'abecedaire des programmes et projets de tous les partis de l'opposition sont connus de tous les libanais, car se ressemblent comme 2 gouttes d'eau. leur reste non pas seulement a identifier leurs candidats dans les medias mais les introduire aupres des citoyens ce qui pose le probleme de financement car cette logistique est tres couteuse. que certains partis et l'opposition arrivent a s'associer CONSCIENCIEUSEMENT avec abnegation afin de limiter les dispersions des voix au profit des gens du pouvoir n'est que voeux pieux malhuereusement. car LA CULTURE libanaise veut que le MOI soit le credo .

    Gaby SIOUFI

    09 h 59, le 11 janvier 2022

  • Fut un temps ou je Misais sur une opposition unie. Vu le paysage, je reve que Bechir revienne a travers Samir

    Zampano

    04 h 54, le 11 janvier 2022

  • l'union fait la force les amis, un point c'est tout. regroupez vous et vous vaincrez, sachant que les candidats sont presques tous honnetes et de bonne volonte.

    Abdallah Barakat

    22 h 01, le 10 janvier 2022

  • Très intéressant comme article. En voyant toujours les mêmes têtes je ne savais qu'il existait une opposition. Et d'ailleurs une opposition à qui ou à quoi? Je pense qu'au Liban on a les partis qui ont des programmes et puis ceux qui n'en ont pas. Il serait intéressant d'avoir de vrais débats entre politiques autour de thématiques sérieuses (urbanisme, éducation, droits des femmes ou encore le secteur industriel) et non les sujets futiles qui polluent les médias (les armes du Hezb, la corruption des hommes politiques, la politique bancaire ou encore la fuite de toute la classe moyenne).

    Georges Olivier

    19 h 30, le 10 janvier 2022

  • SI IL Y AURAIT DES LEGISLATIVES, TOUT CE MONDE DISPERSE VA FAIRE DE SORTE QUE LES MEMES FIGURES HONNIES OU LEURS SOSIES REVIENNENT AU POUVOIR.

    L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION.

    18 h 29, le 10 janvier 2022

  • Le premier qui nous expose son programme de façon convaincante aura nos voix. Attention, on s’en fout de ce qu’ils veulent faire. Ce qui nous intéresse avant tout c’est COMMENT ils vont le faire et surtout le financer.

    Gros Gnon

    18 h 22, le 10 janvier 2022

  • Et tout ça au bénéfice de l’axe du refus … méditer svp méditer !! L’éclatement de l’opposition en mille morceau fait l’affaire de cet axe …

    Bery tus

    17 h 51, le 10 janvier 2022

Retour en haut